www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

KI2NOUS2
Alain BAUD
hypnothérapeute, énergéticien,formateurinconscient, hypnotiser, somatisation, hypersensibilité, dormir
Ki2Nous2
Alain BAUD
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / HYPNOSE POUR LA GESTION DES ÉMOTIONS

APPRENDRE À LÂCHER PRISE

article de Alain BAUD, publié le 6 août 2020 5 min à lire 180

La notion de lâcher prise est intéressante à creuser. Si on lâche prise de quelque chose, cela sous entend que l'on tient quelque chose à la base.

Certaines personnes me disent : "je ne veux pas lâcher prise car sinon je ne maitriserais plus ma vie!" elle pense qu'elle maitrise sa vie, il y a deux choses à voir dans cette phrase:

- Aimer maitriser sa vie c'est quoi? pourquoi vouloir maitriser et ne pas laisser place à la surprise? Est-ce que c'est rassurant de penser maitriser?

- ensuite pensez-vous vraiment que l'on maitrise sa vie ou qu'au contraire les choses arrivent et font que parfois l'on peut perdre pied, se sentir dépassé(e) par les évènements.

DEFINITION DU LACHER PRISE


Définition du petit Larousse: "Moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise.", la base est posée et les mots sont importants: libération, psychologique, détacher, désir, maitrise.

Il y a bien le désir de maitrise mais comme tout un chacun le sait le désir reste comme un souhait, quelque chose qui ne peut exister que s'il on plante des actions et la première action pour désirer maitriser c'est déjà d'accepter que ca n'est pas le cas:

"Nous ne maitrisons rien dans notre vie!"

Nous pouvons avoir chacun sa propre croyance, certains diront que les évènements qui arrivent sont l'effet du hasard, d'autres diront que c'est l'univers qui leur envoie des épreuves, peu importe, au final ces évènements nous ne les maitrisons pas et nous ne les maitriserons jamais.

C'est la base du lâcher prise!

Ces évènements peuvent nous apporter des maux: stress, angoisses, crises d'angoisses, peurs, phobies, somatisations, addictions, etc.... Ils viennent attaquer nos fondations, nos bases, nos besoins primaires que sont la sécurité, la santé.

Ces maux restent néanmoins rien de plus que le symptôme d'un mal-être, d'une résistance à ce qui vient de l'extérieur comme nous pouvons le ressentir comme une agression mais qui peut être une volonté inavouée de besoin ou envie de changement. Pour chasser ces maux il faut déjà accepter que cet ou ces évènement(s) nous n'y pouvons rien et de s'ancrer dans l'instant présent.

Cette phrase nous parcours toutes et tous la tête, nous l'avons toutes et tous entendu souvent mais qu'est ce que cela veut dire vraiment et comment le mettre en pratique?

LE PASSE


Il est derrière nous il n'est donc plus palpable mais il nous hante souvent. On observe même que plus nous vieillissons plus il nous obsède:

" C'était mieux avant"
"ah si seulement j'avais fait ça je n'en serais pas là où je suis maintenant!"

autant de croyances limitantes souvent fausses d'ailleurs, qui nous rattachent au passé nous empêchant parfois d'avancer.

LE FUTUR


Lui est devant nous et nous ne pouvons pas prédire de quoi il sera fait. Il nous fait plutôt peur car la nature n'aime pas le vide et donc ne sachant pas ce qu'il va s'y passer, il le remplit aussi de croyances limitantes:

"Oh la la non, tu imagines si je change de travail je risque de ne plus pouvoir vivre!"
"Oui enfin, encore faut il que ça fonctionne!"
" ne fais pas ça, tu risques de t'y perdre!"

autant de choses qui nous limitent à avancer.

LE PRESENT


Je m'amuse souvent à parler du présent comme quoi il est difficile à atteindre. Et oui si vous y penser les mots que je suis en train d'écrire se baladent toujours entre le passé et le futur puisqu'au moment ou je vous parle mes mots filent dans le passé, l'instant présent est très fugace donc je préfère parler de se bloquer sur l'instant.

Imaginer que j'ai peur du futur, c'est quoi le futur, si on pense que c'est en secondes qu'il se compte, dans ce cas à peine j'y pense que j'y suis déjà. Ce qui peut me faire peur c'est le futur lointain mais quel est ce futur lointain, à quel espace temporel est il? Déjà fixez vous ça dans votre objectif, quand vous fait il peur ce futur?

Ensuite pour atteindre cet état ou nous sommes bloqués sur l'instant et bien l'hypnose peut vous y aider, déjà en chassant tout ce qui est bloqué dans votre inconscient car celui qui a peur du temps c'est votre conscient, votre inconscient lui n'a pas de notion de temps donc il n'a pas peur du futur

L'hypnose peut vous y aider et la méditation également. Pas besoin d'imaginer que vous aller devoir y passer des heures par jour sinon là vous n'allez jamais le faire , ni que vous avez besoin de prendre des cours, ça n'est pas le cas. Chacun peut trouver sa façon de méditer. J'ai un ami qui trouvait la méditation dans ce moment où il faisait la vaisselle, concentré sur ce qu'il faisait il entrait en état méditatif appelé aussi état de conscience modifié.

La société aujourd'hui va toujours très vite et on pense que s'il on prend du temps pour soi à ne rien faire on n'est pas productif alors que c'est le contraire, c'est en prenant du temps pour soi que l'on est plus productif après alors prenez ce temps pour vous.

Une fois que cet ancrage dans l'instant présent est fait nous pouvons entammer la deuxième action qui consiste à comprendre pourquoi cet évènement, cet agression extérieure vient à nous. Est-ce un désir ou une alerte de notre inconscient qui ressent un mal-être profond, peut on accepter ce changement qui nous est quasiment imposé, je dis quasiment car souvent c'est un désir profond cependant il n'est pas pour autant plus facile d'agir.

Il faut imaginer que ce qui se joue en nous c'est un combat, une dualité entre notre cerveau et notre coeur. Ce dernier est rempli d'envie alors que notre cerveau est quant à lui rempli d'analyse et de croyances, de croyances souvent limitantes. C'est cette dualité qui va générer le mal-être profond qui nous touche et qui peut amener à une cassure interne. Travailler en hypnose permet justement de rencontrer cette part de nous inconsciente qui veut se changement et de pouvoir argumenter avec elle, trouver un arrangement ou un compromis satisfaisant pour les deux parties consciente et inconsciente, comme un coaching interne.
© Alain BAUD
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/alainbaud-hypnotherapeute
Mots clés : lâcher, prise, charge, mentale, stress
découvrez ma prestation en rapport avec cet article
HYPNOSE CONSULTATION EN LIGNE
Partager sur ou
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Je préfère l'avenir au passé car c'est là que j'ai décidé de vivre le restant de mes jours. » Victor HUGO