www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

KI2NOUS2
Alain BAUD
hypnothérapeute 78hypnose CHATOU, hypnothérapie, hypnotiseur yvelines
Ki2Nous2
Alain BAUD
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES > HYPNOSE COMMENT ÇA MARCHE

L'HYPNOSE COMMENT ÇA MARCHE

article de Alain BAUD, publié le 13 octobre 2020 8 min à lire 52


QUAND LA SUGGESTION HYPNOTIQUE S'INSTALLE DANS NOTRE QUOTIDIEN

L’hypnose est un état naturel que nous connaissons tous, nous y passons toutes les quatre-vingt-dix minutes en moyenne. Certaines personnes y sont plus réceptives que d’autres mais tout le monde peut la pratiquer .

L’hypnose fait partie des thérapies qui utilisent la modification de l’état de conscience : EMC qui permet de rendre l’inconscient plus présent que le conscient.

HISTOIRE DE L'HYPNOSE

Nous retrouvons des traces de l’utilisation de l’hypnose depuis l’EGYPTE ancienne, moment où les pharaons utilisaient l’hypnose pour préparer leurs soldats, aujourd’hui elle est présente dans bien des domaines.

A QUI S'ADRESSE L'HYPNOSE ?

A tout le monde à vrai dire du moment que vous avez un objectif précis. Adulte, enfant tout le monde est concerné. Pour l'enfant ça sera même encore plus rapide car il y est très réceptif. Un hypnotisme d'enfant est simple car il n'existe quasiment pas l'enfant est en état hypnotique constant et donc nous jouerons simplement avec lui et il résoudra son problème comme ça. C'est à partir de l'adolescence que cela deviendra plus de l'hypnose avec tous les phénomènes amenant à cet état.

A QUOI SERT L'HYPNOSE ?

Je vais vous donner ici un échantillon mais il existe pleins d’autres choses.
En hypnose nous travaillons sur tous les fonctionnements inconscients qui gênent notre système tels que les addictions ou les phobies.

Nous pouvons aussi gérer tout ce que sont les psychosomatisations (problèmes de peau, tic/toc, douleurs chroniques) et aussi tout ce qui a attrait à la gestion émotive, la confiance en soi, le stress, les angoisses nous pouvons même augmenter tout ce qui est performances physiques ou intellectuelles, apprendre une langue par exemple sous état d’hypnose.

L'inconscient est une source inaltérable de solutions à tous ces problèmes qu’il a souvent lui-même créés mais il les a créés comme protection en réaction à une émotion trop forte. En hypnose nous allons rencontrer cet inconscient et lui proposer de remplacer cette attitude par une autre beaucoup plus adapté à lui.

Souvent il peut être compliqué de libérer cela en restant au stade du conscient parce qu’il va y avoir énormément de blocages dû à des croyances limitantes qui l’empêchent d’imaginer le changement.

On peut faire une rapide comparaison avec l’hypnose de spectacle à ce moment. Vous avez sans doute vu à la télévision ou en spectacle ce moment ouMESSMER place une personne entre deux chaises, la tête sur l’une et les pieds sur l’autre, voir que cette personne tient et même qu’elle supporte le poids de trois personnes assises sur elle.
En état classique de conscience vous auriez tout de suite la vue de ces personnes qui viennent s’asseoir sur vous et vous vous diriez que c’est impossible et donc vous plieriez, en état modifié de conscience qu’amène l’hypnose, il n’y a plus cette croyance et donc votre corps tient sans problème.

Il n’y a pas de magie là, c’est une fonction du corps que nous avons toutes et tous c’est juste que l’on pense que ça n’est pas possible et bien c’est pareil pour toutes les autres choses. Comment croire que vous puissiez ne plus avoir peur du vide alors que vous l’avez depuis tout petit, c’est impensable n’est-ce pas ? et bien votre inconscient si on lui apprend peu ne plus l’avoir cette peur et c’est ce que l’on fait en séance d’hypnothérapie !

Après il peut aussi y avoir des blocages inconscients et c’est pour cela que se faire accompagner est important et que l’autohypnose à ses limites, l’hypnothérapeute est là pour vous accompagner et détourner ses blocages afin d’aller vers votre objectif ensemble, toujours en bienveillance c’est-à-dire que s’il sent que c’est trop, et bien en conscience il s’assurera que l’objectif est bon pour vous et si ça n’est pas le cas, il en cherchera un plus petit.

LA RECEPTIVITE AUX SUGGESTIONS HYPNOTIQUES

Il existe trois niveaux de réceptivité à l’hypnose. Nous en avons une de base qui peut évoluer au fur et à mesure que nous pratiquons. Pour savoir ce niveau le thérapeute peut effectuer de petits exercices sous forme de jeu qui permettent de tester et de voir avec vous comment les séances vont se passer.

Si vous êtes au niveau le plus élevé et bien cela ira très vite et si vous êtes en bas il utilisera simplement des techniques adaptées pour vous aider à lâcher prise.

DEROULEMENT D'UNE SEANCE D'HYPNOSE

Une séance commencera toujours par l’anamnèse, c’est un moment de partage ou vous pourrez vous exprimer sur ce que vous ressentez, ce que vous vivez en ce moment et la raison pour laquelle vous venez voir le thérapeute. L’anamnèse peut durer plus ou moins longtemps selon les personnes. Durant cet échange l’hypnose est déjà présente et souvent il permet d’induire déjà l’état d’hypnose grâce à l’hypnose conversationnelle que le thérapeute peut ou pas décider d’utiliser en fonction de son client.

En fin de séance l’hypnothérapeute prendra toujours le temps de s’assurer que vous êtes bien sorti de l’état d’hypnose. C’est un état de très grande détente ou tout le corps se relâche et donc nous pouvons nous retrouver comme un peu « déconnecté » mais nous revenons très vite à la réalité.

Il existe plusieurs types d'hypnose et cela peut aussi faire partie de votre paramètre de choix à prendre en compte.

En fonction des thérapeutes vous aurez ou pas des personnes qui commenceront dès la première séance, me concernant la première séance est un moment d’échange durant lequel s’installe la confiance thérapeutique primordiale au bon fonctionnement de la thérapie. Quand nous entamons une thérapie, et surtout en hypnose je trouve, il est important que la confiance soi installé, nous allons livrer parfois des choses très intimes que l’on ne dit pas à nos proches alors il est important d’avoir confiance en cette personne.

Pour ma part cet échange me permet aussi à moi de savoir si je peux ou pas vous accompagner. Car oui c’est un accompagnement, l’hypnose se fait à deux, le thérapeute est responsable des techniques qu’il va utiliser pour vous aider et de la manière de vous accompagner en état d’hypnose. Vous de votre côté êtes responsable de l’objectif et de l’atteinte de ce dernier. En effet même si le thérapeute force il ne pourra jamais vous forcer à atteindre votre objectif.
En moyenne trois séances suffisent pour un objectif, c’est assez rapide car l’hypnose fait partie des thérapies brèves.

Entre chaque séance il faut le temps que l’inconscient fasse le travail d’absorber les nouvelles informations et donc comptez deux semaines en général. Il est possible que vous ressentiez un état de fatigue forte ou au contraire une surexcitation et qu’un effet de rebond se déclenche, c’est normal c’est la thérapie qui est en route et fait son chemin.

Nous retrouvons dans les thérapies voisines de l’hypnose : la sophrologie , la méditation, le yoga, le chamanisme, le magnétisme, le soin énergétique. Toutes ces techniques utilisent de base les états de conscience modifiés, la différence réside ensuite dans l’objectif que l’on souhaite atteindre et sa façon de s’y diriger. Souvent nous allons privilégier une thérapie par rapport à une autre

CONTRE INDICATIONS A L'HYPNOSE

L’hypnose n’est dangereuse pour personne mais elle requiert une attention particulière pour les personnes présentant un trouble de l’identité. Pour ces personnes nous feront bien attention à ne pas les dissocier mais à autre contraire bien les associer durant toute la séance.

LA DEONTOLOGIE EN HYPNOSE

Elle existe mais est spécifique à chaque thérapeute.

L’hypnothérapie n’est pas une profession reconnue par l’état il n’y a donc pas d’ordre comme l’on peut l’avoir chez les médecins, il existe des groupements qui œuvrent pour faire avancer cela et donner à l’hypnose une vraie reconnaissance mais qui n’ont aucune valeur législative à ce jour. Chaque thérapeute aura donc sa propre déontologie et vous pouvez lui demander d’y avoir accès.

La personne qui vient à la rencontre de l’hypnothérapeute est un client et non un patient. L’hypnothérapeute n’est pas une personne faisant partie du corps médical, seul groupement à même de recevoir des patients (médecin ou psychiatre)

J’espère avoir été clair et avoir pu répondre à toutes les questions que vous vous posez, si vous le souhaitez vous pouvez aussi assister à mes conférences conférences sur le sujet qui pourront compléter cet article.
© Alain BAUD
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/alainbaud-hypnotherapeute
Mots clés : hypnotiseur, hypnose, hypnotisme, hypnotique, hypnotisation
découvrez ma prestation en rapport avec cet article
HYPNOSE
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
Lettre d'info pour s'informer Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Partager article surPartager article sur Voir des articles similaires sur Théranéo






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« La sagesse consiste à demander à soi davantage qu'aux autres. » anonyme