www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

ASSOCIATION GAPENÇAISE DE YOGA
Katy LEROUX
professeur de yoga - yoga thérapeutehatha yoga, yogathérapie ,méditation, yoga nidra
Association Gapençaise de Yoga
Katy LEROUX
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / TEXTES À MÉDITER

COMMENT POUVONS-NOUS SAVOIR SI NOTRE PRATIQUE OU NOTRE ENSEIGNEMENT DE YOGA EST EFFICACE ?

article, publié le 19 juillet 2021
3 minutes à lire 5
je ne suis pas l'auteur, article de Article de Marc. B
Une question à méditer



Devrait-on constater une plus grande souplesse, une meilleure capacité respiratoire ?
Certes, le yoga peut nous aider à améliorer notre condition physique, mais pour mesurer la réelle efficacité de la pratique, on doit chercher une autre qualité, plus fondamentale.

Le yoga propose de nombreux outils de pratique : des postures, des exercices respiratoires, de la méditation, une discipline alimentaire, un changement du style de vie, pour n’en citer que les plus connus.

Toutes les techniques ont l’objectif commun d’apporter un plus grand équilibre, d’un point de vue holistique. Elles doivent être choisies et adaptées pour nous permettre de revenir à un état calme, c’est à dire, un état où nous sommes posés, ouverts, et éveillés.

Le chemin vers cet état est encombré par de nombreux obstacles. Des douleurs et des tensions physiques nous distraient, tandis qu’un manque de concentration ou de confiance, des peurs, des frustrations, une grande émotivité, ou un débordement de désirs nous ralentissent.

Les outils du yoga réduisent ces obstacles, éclaircissant la voie vers ce qu’il y a de plus profond, de plus pur, et de plus intègre en nous : nous-mêmes.

Seul cet état où nous sommes calmés, éveillés, posés, révèle notre vraie nature et nous permet, comme le décrivaient les anciens yogis, de « danser avec la vie ». Finis la fuite, le combat, les crispations. On avance en toute fluidité, en toute confiance.

Tel est le message transmis par Patanjali à travers les yoga sutra-s 2, 3 et 4 du premier chapitre :

I.2 Yogah-cittavrttinirodhah
I.3 Tada drastuh svarupe avasthanam
I.4 Vrttisarupyam itaratra

En ces trois sutra-s résonnent l’essentiel de l’enseignement de ce maître. Ils sont placés au début de son ouvrage, et tous les sutra-s suivants s’y rapportent.

Le sutra I.2 « Yoga citta vrtti nirodhah » est une définition de l’état de yoga : la capacité à orienter les activités du mental dans une direction donnée, et de les maintenir dans cette direction sans aucune distraction.

Le résultat est expliqué dans le sutra suivant « Tada drastuh svarupe avasthanam ». Dans cet état d’attention, notre vraie nature se révèle et s’établit fermement.

Dans le cas contraire, selon sutra 1.4 « Vrtti sarupyam itaratra », la vraie nature n’est pas révélée, et la personne se montre à l’image de son état mental.

Deux qualités sont nécessaires pour atteindre cet état d’attention, où nous pouvons nous épanouir selon notre vraie nature. La fonction essentielle de tous les outils du yoga est le développement de ces deux qualités précisément. Il s’agit de la maîtrise du mental, et du calme.

Pour mesurer l’efficacité de notre pratique, posons-nous la question : au travail, en famille, entre amis, nous montrons-nous tels que nous sommes, laissons-nous parler notre vraie nature, pour apporter une grande attention à chacune de nos actions, pour être présents dans tous nos échanges ? Dansons-nous avec la vie, ou sommes-nous étouffés derrière une identité de substitution ?

Ce rapprochement à nous-mêmes est bénéfique au quotidien pour nous permettre d’être présents dans toutes nos relations, et attentifs dans toutes nos actions. Son utilité s’étend aussi à des situations plus difficiles. Lorsqu’on est la cible d’une agression, ou quand un obstacle se présente à nous, il est indispensable de rester lié à soi-même. Si nous n’avons pas cette qualité d’attention, si notre mental est agité, la panique s’installe rapidement, et trois types de réactions sont possibles : la fuite, le combat ou la crispation. Aucune de ces trois réactions n’apportera une solution confortable et durable. Nous avons tous à un moment ou un autre rencontré un problème d’ordre relationnel, un conflit avec un membre de la famille ou un collègue de travail. Pensons à ce type de problème, par exemple. C’est beaucoup plus facile à vivre, si on arrive à venir le rencontrer, les pieds fermement sur terre, et le mental calme, pour laisser place à notre guide infaillible : notre vraie nature. Lorsque nous sommes dans cet état, les problèmes se résolvent souvent avec une facilité étonnante.

La preuve d’une pratique efficace ne réside pas uniquement dans une plus grande souplesse physique. Une pratique de yoga, dans le sens exact du terme, nous permet de nous rapprocher de nous-mêmes.

Que l’on pratique des postures, des exercices respiratoires ou une méditation, cet objectif essentiel demeure.

Contrairement aux idées reçues, c’est un objectif très accessible. Après tout, on ne doit pas chercher plus loin que nous-mêmes !

© Article de Article de Marc. B
Si vous êtes l'auteur et que vous ne voulez pas que je le partage, contactez-moi.
Mots clés : enseignement
Partager sur ou
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Ne juge pas chaque jour à la récolte que tu fais, mais aux graines que tu sèmes. » Robert Louis Stevenson