www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
Sylvie BEGUIER
Naturopathie, biorésonancePoissy, plantes, Verneuil, Feucherolles, St Nom, aromathérapie, phyto
articles

DIABÈTE
« LA CHRONONUTRITION CONTRE LE DIABÈTE EN 10 POINTS CLÉS »
publié le 7 octobre 2017 - 2 min 30

Santé Magazine octobre 2017
« Protéines, graisses, sucres, fibres... l’organisme a besoin de nutriments pour fonctionner. Les solutions du Dr Alain Delabos, qui a mis au point la chrononutrition, pour les consommer à bon escient quand on est diabétique. Objectifs : se débarrasser de ses kilos superflus, réguler sa glycémie et son diabète », annonce Santé Magazine. Il livre ainsi 10 conseils :
- « On consomme des féculents sans excès » : « On évite de manger trop de pain, de riz, de pâtes, de pommes de terre... pour ne pas faire travailler excessivement le pancréas. Celui-ci est déjà fatigué quand on est diabétique », conseille le Dr Alain Delabos.
- « On met des protéines à ses menus » et « on ne zappe pas les protéines animales » : « Elles contiennent du tryptophane, un précurseur de la sérotonine, une substance qui joue un rôle essentiel dans la régulation de l’appétit », souligne le Dr Delabos.
- « Le soir, on préfère le poisson à la viande » : « Les protéines du poisson et des fruits de mer sont légères, comparées à celles de la viande », précise le nutritionniste. « Elles ne risquent pas de perturber le sommeil. Il ne faut pas hésiter à manger une grande quantité de poisson, ou de fruits de mer, afin que l’organisme puise dans ses réserves de tryptophane et évite ainsi de souffrir d’une hypoglycémie nocturne, responsable de grignotages qui vont, hélas, augmenter la glycémie et diminuer l’appétit du matin », poursuit-il
- « On ne mange des sucres rapides qu’une fois par jour » : « Moins on apporte du sucre à un diabétique, mieux il se porte. Les sucres rapides se prennent en petite quantité, et en fin d’après-midi », précise le Dr Delabos.
- « On supprime certains produits laitiers » : « Ceux qui contiennent le plus de lactose, sucre présent dans le lait, le yaourt, le fromage blanc, les petits-suisses... », précise le nutritionniste.
- « On zappe les plats contenant du glutamate » : « cet additif alimentaire, référencé sous le code E621, excite les papilles gustatives et augmente l’envie de manger. Il est présent en grande quantité dans la cuisine chinoise, dans les hamburgers de certains fast-foods, dans les chips, les sauces, les gâteaux apéritifs... », indique le nutritionniste.
- « On évite de consommer trop souvent des légumes très sucrés : patate douce, topinambour, betterave, carotte... », recommande-t-il
- « On privilégie les céréales les moins riches en glucides », « comme le sarrasin, le seigle, l’orge et l’avoine », explique le Dr Delabos.
- « On mise sur les fibres », « pour assurer un bon transit intestinal ». Elles « retardent également l’absorption des glucides, ce qui permet de limiter l’élévation du taux de glycémie après le repas ».
- « On choisit bien les graisses » : « On consomme les graisses saturées le matin de préférence et les polyinsaturées le reste de la journée », conseille le nutritionniste.
Date de publication : 4 Octobre 2017

mots clés : diabète, nutrition

REMERCIER   0
RESTEZ INFORMÉ DES NOUVEAUX ARTICLES grâce à ma lettre d'infos
ENVOYER L'ARTICLE À UN AMI pour lui faire plaisir

les emails indiqués ne sont pas réutilisés à des fin commerciales

VOUS



VOTRE AMI



COMMENTAIRE POUR VOTRE AMI facultatif


je ne suis pas un robot

PARTAGER     partager partager
COPIER L'ARTICLE SUR MA ZENOPAGE
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis réactualisez cette page.
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? création gratuite, infos et démo ici :
CRÉER MA ZENOPAGE
POSTER COMMENTAIRE


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



  




Démarcharge commercial interdit

Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde. Bouddha