www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
Sylvie BEGUIER
Naturopathie, biorésonancePoissy, plantes, Verneuil, Feucherolles, St Nom, aromathérapie, phyto
articles

REVUE DE PRESSE
TROUBLES INTESTINAUX : ET SI LE COUPABLE N'ÉTAIT PAS LE GLUTEN MAIS LES FRUCTANES
publié le 6 décembre 2017 - lecture 2 min 12
Sciences et Avenir
Lise Loumé note en effet dans Sciences et Avenir : « Et si depuis toutes ces années, l'on accusait le gluten de troubles intestinaux alors qu'il n'y est pour rien ? ».
La journaliste indique qu’« une petite étude publiée (( ... )) dans Gastroenterology amène à s'interroger. Des chercheurs des Universités d'Oslo (Norvège) et Monash (Australie) suggèrent que ce sont les fructanes, des glucides qui se trouvent entre autres dans des aliments à base de blé, qui entraîneraient ballonnements et autres symptômes propres au syndrome du côlon irritable chez des individus qui affirment être "intolérants au gluten". ».
Lise Loumé explique qu’« entre 2014 et 2016, les chercheurs ont recruté 59 participants qui se disaient "intolérants au gluten". Pendant une semaine, ils leur ont demandé de manger chaque jour une barre de céréales à base de gluten. Deux semaines plus tard, il s'agissait d'un autre type de barre de céréales, cette fois à base de fructanes. Quinze jours plus tard, la barre de céréales ne contenait ni gluten ni fructanes (groupe contrôle) ».
La journaliste observe que « les volontaires ont éprouvé plus de ballonnements et autres symptômes propres au syndrome du côlon irritable avec la barre de céréales aux fructanes qu'avec celle ne contenant ni gluten ni fructanes (dans une proportion d'environ 15%). Et de façon surprenante, en mangeant des barres contenant du gluten sans fructanes, les patients n'ont déclaré aucun problème intestinal en particulier... ».
Lise Loumé relève que « pour les chercheurs, cette conclusion permet d'expliquer pourquoi certaines personnes continuent de souffrir de troubles intestinaux même quand elles excluent de leur alimentation les produits à base de blé ».
« En effet, d'une part, les produits sans gluten contiennent souvent des fructanes, d'autre part, ces glucides sont aussi présents dans d'autres types d'aliments, comme l'oignon, l'artichaut, l'asperge, le poireau, la banane, etc. Au vu de leurs résultats - très inattendus -, les chercheurs comptent poursuivre leurs recherches afin de confirmer la piste des fructanes », conclut la journaliste.

REMERCIER

merci pour votre merci
LETTRE INFOS

soyez informé des nouveaux articles
ENVOYER AMI

envoyez l'article par mail à un(e) ami(e)
VOUS



VOTRE AMI(E)



COMMENTAIRE


je ne suis pas un robot


vos emails ne sont pas transmis à des sociétés commerciales
COMMENTAIRES

postez un commentaire
indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
indiquez votre photo
 

cliquez pour choisir votre photo
si vous n'en indiquez pas, une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
ZENOPAGE

copiez cet article sur votre zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis réactualisez cette page.
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? création gratuite, infos et démo ici :
CRÉER MA ZENOPAGE
PARTAGER
partager
partager
Le succès c’est tomber sept fois, se relever huit. Proverbe japonais