www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
Sylvie BEGUIER
Naturopathie, biorésonancePoissy, plantes, Verneuil, Feucherolles, St Nom, aromathérapie, phyto
articles

DIABÈTE
UNE PISTE POUR RÉACTIVER LA PRODUCTION D'INSULINE
publié le 3 décembre 2018 - lecture 2 min 8
« Chez les diabétiques de type 1 (10 % des diabétiques), les cellules productrices d’insuline sont peu à peu détruites par le système immunitaire du patient. C’est pourquoi leur traitement repose sur des injections régulières d’insuline pour éviter l’hyperglycémie, cause de complications graves à long terme », rappelle Pauline Fréour dans Le Figaro. « Même si l’insulinothérapie a fait de grands progrès ces dernières décennies et continue de gagner en confort pour les patients (…), l’idéal serait encore de parvenir à régénérer directement les cellules bêta », poursuit la journaliste.
« C’est ce à quoi travaille depuis vingt ans Patrick Collombat, directeur de recherche à l’Inserm. Avec ses équipes de l’Institut de biologie Valrose à Nice, il a découvert que les cellules alpha, proches en structure des cellules bêta, peuvent se mettre à produire de l’insuline si l’on déclenche l’expression d’un gène (Pax4) », fait-elle savoir. « Les chercheurs se sont associés avec plusieurs instituts étrangers (MIT-Harvard, Max-Planck, CEMM) pour analyser des milliers de molécules susceptibles de mimer l’expression de Pax4. Et c’est le Gaba, un neurotransmetteur abondant dans le cerveau et parfois utilisé comme complément alimentaire - aux États-Unis notamment - qui s’est révélé efficace », rapporte l’article.
« Testé chez la souris, il a permis de transformer des cellules alpha en bêta fonctionnelles, tandis que l’organisme compensait le déséquilibre en produisant de nouvelles cellules alpha », résume Le Figaro. « C’est une approche vraiment intéressante. La fonction a été restaurée et la production de cellules bêta est restée contrôlable, sans emballement », se réjouit Patrick Collombat.
« La molécule est actuellement testée chez une centaine de patients et les résultats de l’essai sont attendus fin 2019 », précise le journal. « L’avantage c’est que l’on sait déjà que le Gaba n’est pas toxique puisqu’il est utilisé depuis des années comme complément alimentaire, par les bodybuilders notamment », indique Patrick Colombat.
« Il ne s’agit toutefois que d’une première étape. Le laboratoire pharmaceutique NovoNordisk s’est associé aux recherches, car il pourrait être nécessaire d’associer le Gaba à de faibles immunosuppresseurs pour éviter que les nouvelles cellules bêta ne soient, à leur tour, éliminées par le système immunitaire du patient », conclut la journaliste.

REMERCIER

merci pour votre merci
LETTRE INFOS

soyez informé des nouveaux articles
ENVOYER AMI

envoyez l'article par mail à un(e) ami(e)
VOUS



VOTRE AMI(E)



COMMENTAIRE


je ne suis pas un robot


vos emails ne sont pas transmis à des sociétés commerciales
COMMENTAIRES

postez un commentaire
indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
indiquez votre photo
 

cliquez pour choisir votre photo
si vous n'en indiquez pas, une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
ZENOPAGE

copiez cet article sur votre zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis réactualisez cette page.
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? création gratuite, infos et démo ici :
CRÉER MA ZENOPAGE
PARTAGER
partager
partager
« Le suprême degré de la sagesse, c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue pendant qu’on les poursuit. »
William Faulkner