www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
Sylvie BEGUIER
Naturopathie, biorésonancePoissy, plantes, Verneuil, Feucherolles, St Nom, aromathérapie, phyto
Sylvie BEGUIER
ARTICLES
REVUE DE PRESSE
SÉDENTARITÉ, ALCOOL, TABAC, MALBOUFFE... LA SANTÉ DES JEUNES SOUS SURVEILLANCE
< retour rubrique < retour Articles |
publié le 5 février 2019 3 min à lire 3
Le Figaro indique que « pour la première fois de son histoire, l’Académie de médecine accueillait jeudi dernier des enseignants de SVT (sciences de la vie et de la terre) ainsi que des élèves de troisième et de seconde, pour assister, et participer, aux débats de la deuxième journée de prévention consacrée cette fois à «la santé des enfants et des adolescents» et à la «première séance de la jeune Académie de médecine» ».
« Une initiative justifiée pour le Pr Pierre Bégué, ancien président de l’Académie et ardent défenseur de la médecine de prévention », indique le journal.
Le Dr Brigitte Moltrecht, de la Degesco (direction générale de l’enseignement scolaire), précise qu’« on est passé d’une approche biomédicale à une approche psychosociale, une promotion de la santé vue comme un processus de construction tout au long de la vie ; il faut responsabiliser les gens et leur donner les moyens d’agir sur leur santé ».
« Ce qui implique aussi d’abandonner l’idée d’une action égalitaire consistant à mener les mêmes actions pour tout le monde ou de ne cibler que des populations particulières », continue Le Figaro.
Il note que « le plan «priorité prévention» du gouvernement, (( … )) en déclinaison de l’un des axes prioritaires de la Stratégie nationale de santé d’Agnès Buzyn, fait d’ailleurs, logiquement, la part belle aux enfants et adolescents, avec notamment l’organisation d’examens de santé jusqu’à 18 ans. Parmi les mesures novatrices présentées dans le plan priorité prévention, l’idée d’un parcours santé des 0-6 ans ».
Le Pr Bégué indique que « les inégalités de santé sont déjà installées avant l’âge de 6 ans, voire dès 3 ans. À titre d’exemple, 21% des enfants d’ouvriers sont en surpoids ou obèses contre 8,5% des enfants de cadre. (( … )) Il y a deux ans, à peine la moitié des élèves âgés de 6 ans (57%) avaient fait la visite obligatoire ».
Le Pr Claude Dreux, co-organisateur de la journée, avec le Pr Pierre-François Plouin, souligne que « c’est inquiétant car cette consultation obligatoire gratuite à 6 ans peut déterminer l’avenir des enfants ».
Le Pr Jean-Louis Schlienger, professeur de médecine interne et nutrition, remarque quant à lui qu’« au cours des dix dernières années, l’obésité s’est stabilisée chez les enfants (12-17 ans), mais ce qui pose problème aujourd’hui, c’est la consommation de sucre. Pas les sucres complexes (pain, céréales, pâtes, légumes, NDLR), dont on a besoin, mais les sucres rapides qui sont consommés en excès, notamment dans les boissons sucrées ».
Le Pr Jean-Pierre Goullé, professeur de toxicologie, souligne pour sa part que « la consommation de tabac à 17 ans est en net recul tant pour l’expérimentation que pour l’usage quotidien par rapport à 2014 et c’est la même chose pour la consommation d’alcool, mais le tabac et l’alcool restent à des niveaux très élevés chez les jeunes et l’usage problématique est en hausse. (( … )) 7,4% des jeunes de 17 ans ont une consommation problématique (( de cannabis )) . C’est énorme ! ».
Le Figaro note enfin que « la santé mentale des adolescents est globalement bonne mais les suicides et tentatives de suicide sont en hausse. Le gouvernement cherche à innover. Notamment chez les enfants et les adolescents ».
Le journal cite Agnès Buzyn, qui indiquait en janvier : « L’expérimentation “Écout’Émoi” est déjà lancée dans 3 régions : en Ile-de-France, dans le Grand Est et dans les Pays de la Loire. Elle organise le repérage et la prise en charge de la souffrance psychique chez les jeunes de 11 à 21 ans et elle autorise un forfait de 12 séances financées chez un psychologue libéral ».

sédentarité, alcool, tabac, jeunes

remercier
MERCI pour votre merci
ENVOYER À UN(E) AMI(E)

VOUS



VOTRE AMI(E)



COMMENTAIRE


je ne suis pas un robot


les emails ne sont pas transmis à des sociétés externes
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis réactualisez cette page.
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? création gratuite, infos et démo ici :
CRÉER MA ZENOPAGE
partager
partager



POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu’on prend pour l’éviter. »
Jean de La Fontaine