En poursuivant votre navigation sur Théranéo, vous acceptez l’utilisation de cookies. en savoir plus   OK


Cette fonction sera disponible prochainement.


Le lien ne fonctionne pas car il n'a pas été renseigné.
Fabienne devrait renseigner ce lien ou le désactiver.
 
Fabienne BONALY / Lunivie
Rééquilibre énergétique - Bilans Lunivie© - Reiki - Sujok thérapie Bilan énergétique centrage relaxation accompagnement être formations énergie technique complémentaire santé thérapies quantiq
à Boisemont vers Cergy, Val-d'Oise
 
Fabienne
BONALY
Lunivie
Rééquilibre énergétique - Bilans Lunivie© - Reiki - Sujok thérapie
à Boisemont vers Cergy, Val-d'Oise
ARTICLES | PRIÈRES DE GUERISSEURS
CES ENTITÉS DANS NOS MAISONS
publié le 19 mai 2017 | lié à pratique énergétique | vu 76x | 7 minutes à lire


Cet article est masqué.
Pour l'afficher, merci de désactiver
votre bloqueur de pubs sur Theraneo.com

Elles vivent avec vous, elles sont susceptibles de vous pourrir la vie et elles ne paient même pas de loyer : les entités. Est-ce un frisson qui parcoure vos visages livides ? Est-ce plutôt une grimace de méfiance que vous affichez ?

Faisons ensemble la lumière sur ce colocataire plutôt indésirable !

Dans mon travail d’harmonisation énergétique de l’habitat, il m’arrive assez souvent d’annoncer aux propriétaire de ces habitats qu’ils cohabitent malgré eux avec une ou plusieurs entités. Généralement, cela me donne l’occasion d’observer deux grandes catégories de réactions. La première : le doute et tout son assortiment de scepticisme compréhensible et de méfiance. La seconde : le stress et la série de vifs regards angoissés vers les quatre coins de la pièce. Parfois, certaines personnes, à la lumière de cette information, me tirent une rafale de « bon-sang-mais-c’est-bien-sûr ! », un peu comme si toutes leurs questions s’associaient soudainement à cette explication rationnelle.

Et pourtant, j’ai moi-même du mal à trouver une explications rationnelle à ce phénomène ou, du moins, une explication que je puisse partager avec certitude. Je vais donc tenter de vous apporter une base de réflexion par rapport à ce que l’on nomme les Entités.
Bouh !

Les Entités : qu’est-ce ?

Si vous cherchez « entité » sur internet – ce que je vous recommanderai d’éviter si vous souhaitez sauvegarder votre santé mentale – ou si vous discutez de ce genre de trucs autour de vous, vous remarquerez très vite que le terme « entité » veut tout dire et ne veut rien dire à la fois. Vous allez certainement trébucher sur les termes tels que « esprit, âme errante, démon, bas astral, forme-pensée, sorcellerie, miasme, défunt et autres désincarnés », en ce qui concerne le vocabulaire le plus soft – je vous ai épargné les trucs les plus hallucinogènes comme Reptiliens et les Insectoïdes — Oups.

Ce que j’en pense, c’est que, personnellement, je n’ai aucune fichtre idée de ce que peuvent bien être ces choses que je détecte avec mon fidèle pendule. Bien sûr, vous trouverez toujours des gens qui vous expliqueront ce qu’ils en pensent en tombant tantôt sur des gens sérieux que sur des gens… moins sérieux. Je vais m’efforcer de rester pragmatique.

Ce que je peux vous dire, donc, c’est que ces présences dégagent potentiellement une forme de nocivité plus ou moins élevée et qu’elles engendrent et aggravent tout un spectre – jeu de mot quasiment involontaire – de problématiques physiques, émotionnelles et comportementales. Et puisque je préfère conserver la plus grande largesse d’esprit possible en permanence afin de n’omettre aucune piste, je suis bien prêt à admettre toutes ces choses. Après tout, qui peut vraiment – mais genre vraiment – déterminer avec une authentique objectivité dénuée à 100% de toute forme d’expression de croyance personnelle ce que sont ces entités ?

Dans le doute, donc, ma définition des entités sera la suivante – car oui, j’ai quand même réfléchi un peu à la question :

La Quantique nous enseigne que tout ce qui existe est composé d’Information, une sorte de « ligne de code » qui détermine la manière dont se propage et se réalise l’énergie. Ces Informations s’organisent en réseau : je suis un réseau d’Information où circule de l’énergie, vous aussi, la maison dans laquelle vous évoluez, le Monde, les pommes de terre, votre belle-mère, tout ce qui émet une fréquence vibratoire sur terre, tout est Information.

L’Information, c’est ça, en quelques sortes. Le film Matrix en est une métaphore très intéressante.

A mon sens, afin de suivre la base de cette explication, une entité est une Information Parasite qui génère des perturbations dans la circulation des énergies, que ce soit votre énergie ou celle de votre maison, et qui peut potentiellement générer ou aggraver des états pathologiques variés.

Faites chauffer les Proton-Packs, nous allons voir comment ou pourquoi on attire à nous ces entités !

Who you gonna call ?

Si vous me posez une question du genre « Bah oui, mais elle sort d’où cette information parasite ? », je vous répondrai très certainement « Chais pas », parce que c’est la vérité. Il est possible que l’Homme la créé tout seul en cristallisant un état négatif et en lui attribuant tant d’énergie qu’elle devienne un authentique parasite tout comme il est possible que cela vienne de l’extérieur. Ou même les deux ? Ou peut-être ni l’un, ni l’autre – et ça vous avance bien, je suppose.

Ce qui m’intéresse surtout, c’est la manière dont nos maisons « attrapent » ces entités. Plusieurs cas de figures me viennent naturellement :

Elle vous suit, vous ou un membre de votre foyer. Tout partout où vous allez, cette entité est comme une tique plantée dans votre peau, à l’exception près qu’elle est plantée dans votre « réseau d’information » et qu’elle n’engendre pas la maladie de Lyme mais qu’elle peut générer et/ou aggraver des états dépressifs, colériques, angoissés et autres types de troubles du comportement, des troubles physiques et comportementaux, etc.

Pourquoi vous suit-elle ? Parce que vous représentez une sorte de terrain favorable à sa fonction de parasite, c’est à dire qu’elle peut vivre en générant chez vous des états négatifs spécifiques et qu’elle peut s’en nourrir. Vous avez pu l’attraper à l’extérieur, chez des amis, au cinéma, à l’hôpital, au supermarché, etc.
Elle vit dans votre maison, peu importe qui y habite. Je vois souvent ça, dans mes interventions et plus particulièrement dans les vieilles bâtisses.

Ces entités s’attachent davantage au lieu qu’aux habitant.
Il y a de grandes chances qu’elles aient décidé de s’installer dans votre domicile avant vous et qu’elles y resteront après votre passage, en provocant, au passage, des perturbations à différents niveaux pour tous les habitants qui s’y succéderont.

Il est également possible qu’elles soient liées à certains objets, mais là encore, ce n’est qu’une observation innocente. C’est bien plus compliqué que cela, mais si vos problèmes ont commencé à votre emménagement dans un lieu en particulier et qu’ils s’évanouissent dès que vous quittez la maison où dès lors que vous avez déménagé, c’est une explication plausible.

Elle vous suit dans tous vos déménagements avec vous. L’entité vivait là avant vous, mais elle a décidé de vous suivre partout dans toutes vos maisons, jusqu’à ce qu’elle trouve un hôte plus adapté. L’inverse est tout à fait valable aussi, je pense qu’il est possible qu’une entité suive une personne et qu’elle décide de rester dans un lieu qui lui semble favorable, que vous déménagiez ou non.

Elle suivait quelqu’un d’autre, mais ce quelqu’un l’a inconsciemment laissée chez vous. Comme les puces qui sautent de chien en chien, les entités peuvent sauter de personne en personne et de personne en maison pour trouver l’hôte le plus satisfaisant. N’en voulez pas à vos visiteurs, ils ne l’ont vraiment pas fait exprès.
Tout cela semble très compartimenté ou très codifié, mais en vérité, c’est comme une invasion de puce : l’origine n’importe peu, il faut traiter l’hôte et l’environnement et, dans ce travail avec les entités, c’est toujours de cette manière que je procède. Je détermine si l’entité est liée à une personne spécifique ou à la maison – ou les deux, why not ?

Ensuite, je romps le lien d’attachement d’une manière douce et bienveillante avant de procéder à une forme de processus de deuil pour cette entité, afin qu’elle puisse passer à autre chose. A quoi ? Je n’en sais rien. Par contre, j’observe qu’à chaque fois, le taux de nocivité ambiant chute de manière instantanée et je suis incapable de la détecter à nouveau. Troublant, non ?

Amateurs.
C’est l’heure d’une petite anecdote qui fait plaisir. Peu de temps avant cet article, je suis intervenu auprès d’un couple dont la petite fille souffrait d’énurésie – le terme plus médical pour désigner le pipi au lit -, une pathologie dont j’ignorais l’existence. Au cours de mon diagnostic énergétique, je détecte la présence d’une entité que je neutralise par la suite. Dix jours plus tard, je reçois un mail enthousiaste des parents qui m’informait que leur petite fille n’avait plus fait de crise alors que ce couple essayait en vain de la faire soigner depuis des années par tous les moyens et qu’elle souffrait de ces maux toutes les nuits ! J’étais moi-même scié. Ce bref exemple illustre très bien la manière dont nous sommes influencés par notre environnement au niveau énergétique.

J’espère que cette introduction aux entités ne vous aura pas paru trop nébuleux ou trop étrange.

Avez vous déjà eu à faire à des entités ou à ce genre de trucs dans vos maisons ?

Si vous n’en avez aucune idée, je propose toujours des diagnostics que je peux effectuer à distance. Voici les liens utiles : Le Soin de l’Habitat et le Contact.
Si vous avez besoin
Par soucis de prudence, veillez à ne jamais déranger ce que vous ne pouvez pas maîtriser. Si vous avez un doute, tournez vous vers un professionnel 😉
Les cas sont fréquents alors voici un contact bien utile.
voir ma prestation Bilan énergétique Lunivie®
© je ne suis pas l'auteur de cet article, voir la source
mots clés : entités, maison, nettoyageénergétique, géobiologie, fantôme

REMERCIER   2
RESTEZ INFORMÉ DES NOUVEAUX ARTICLES grâce à ma lettre d'infos
ENVOYER L'ARTICLE À UN AMI pour lui faire plaisir

les emails indiqués ne sont pas réutilisés à des fin commerciales

VOUS



VOTRE AMI



COMMENTAIRE POUR VOTRE AMI facultatif


je ne suis pas un robot

PARTAGER     partager partager
COPIER L'ARTICLE SUR MA ZENOPAGE
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis réactualisez cette page.
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? création gratuite, infos et démo ici :
CRÉER MA ZENOPAGE
ARTICLES SIMILAIRES SUR THÉRANÉO :
- La Maison d'Hôtes - Rumi
- Une ruche installée dans le parc de votre maison de retraite ?
- géobiologie
voir plus d'articles
POSTER COMMENTAIRE


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



  




Démarcharge commercial interdit

 ACTUS
22 MAI : Nouvelle vidéo : Explications de la Fleur de Vie par Nassim Haramein
21 MAI : Nouvelle vidéo : Laura Marie • Podcast Actualité Cosmique
19 MAI : Nouvel article : Ces Entités dans nos Maisons
voir toutes mes actus
voir mes derniers ajouts sur le site
 CLIQUEZ, JE VOUS RAPPELLE
 
cliquez, je vous rappelle, ou voir ma page contact


 CITATION
La façon la plus courante des gens à abandonner leur pouvoir est de penser qu’ils n’en ont pas.
Alice Walker
J'AIME  422
 QUIZZ
28%
réponses
justes
GÉNÉRAL
La réflexologie plantaire vient de Chine. Qu'est-ce que c'est ?
CITATION
La façon la plus courante des gens à abandonner leur pouvoir est de penser qu’ils n’en ont pas.
Alice Walker
J'AIME  422
QUIZZ
28%
réponses
justes
GÉNÉRAL La réflexologie plantaire vient de Chine. Qu'est-ce que c'est ?
© Fabienne BONALY 11.2014. - site créé sur le portail bien-être www.Theraneo.com
Mentions légales | Administration : 3 notifications