www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
ETRE BIEN AU QUOTIDIEN
Emeline BORD
SOPHROLOGUE ~ CONSULTANTE BIEN ETRE Particulier et EntrepriseSophrologie, peurs angoisses, Burn out, , Lâcher prise, Serénité
site incomplet : pour voir les éléments à compléter cliquez-ici
articles

rubrique : Sophrologie
APPORTS DE LA SOPHROLOGIE DANS LES TROUBLES DU SOMMEIL
publié le 18 janvier 2018 - lecture 3 min 57
Rôle du sommeil :

Le sommeil a un rôle de :

- Restauration, avec la reconstruction cellulaire, la reconstitution des stocks d’énergie métabolique et de sécrétions hormonales.

- Maturation cérébrale, avec l’intégration des apprentissages et la mémorisation

- D’accroissement de la vigilance

- D’amélioration de l’humeur

Sophrologie et troubles du sommeil :

1 personne sur 3 déclare avoir des troubles du sommeil au moins 3 nuits par semaine.

Les troubles rencontrés sont :
• difficultés d’endormissement
• réveils nocturnes
• réveils précoces

Comment la sophrologie peut aider une personne qui a des troubles du sommeil ?

Il faut comprendre que le sommeil se prépare dès le réveil. Comment peut-on être dans des conditions propices au sommeil si on a accumulé les tensions de toute la journée ?
Par des exercices adaptés, réalisables facilement, certains dans la journée, d’autres au coucher, la sophrologie va permettre :

Gérer le stress, l’anxiété, de se libérer de ses tensions permettant d’être dans un état physique et mental favorable.

Lâcher prise, de prendre du recul aussi bien par rapport à ses préoccupations que par rapport à ses troubles du sommeil.

Les injonctions du type « il faut que je dorme », « si je ne dors pas bien cette nuit encore, je ne vais pas être en forme », augmentent les angoisses vis à vis du sommeil et ne font qu’amplifier les troubles.

En relativisant, en lâchant ce type d’injonction, on se donne la possibilité, petit à petit de sortir du cercle vicieux « j’ai mal dormi…j’ai un mauvais sommeil…je vais encore mal dormir cette nuit…) pour activer un principe cher en sophrologie, le principe d’action positif. « J’étais plus détendue hier, je me suis endormie plus facilement…je suis confiante pour ce soir… ».

• de retrouver confiance en ses capacités à bien dormir

Quelques exercices à expérimenter :

Respiration abdominale :
• La respiration abdominale est une respiration très apaisante qui facilite l’endormissement

A utiliser également en cas de réveils nocturnes pour faciliter le ré endormissement en se concentrant sur sa respiration pour ne pas être envahi de pensées ou de cogitations.

• Allongé sur le dos, poser les mains sur votre ventre. Porter toute votre attention sur votre respiration.
• Sentir votre ventre se soulever à l’inspiration et s’abaisser à l’expiration.
• Se laisser bercer par les mouvements de la respiration.

Se libérer des tensions :

• Se libérer des tensions physiques et mentales de la journée permet de relâcher le corps et l’esprit facilitant ainsi l’endormissement et évitant les réveils nocturnes.
• Allongé sur le dos, laisser le corps se relâcher, s’étaler, prendre toute sa place dans le lit.
• Mettre en place la respiration abdominale.
• Puis porter attention à l’ensemble du corps, identifier des tensions, physiques ou mentales (préoccupations, craintes…).
• Puis inspirer par le nez, retenir un instant la respiration, contracter légèrement l’ensemble du corps et souffler fortement toutes les tensions en relâchant.
• Faire 3 fois cet enchainement afin de libérer toutes les tensions du corps.
• Sentir son corps se relâcher d’avantage à chaque enchainement.

Visualisation d’un lieu ressource :

• En allant chercher une image dans votre imagination, vous quittez les ruminations, les pensées envahissantes et amenez votre mental dans un état d’apaisement propice à l’endormissement.
• Allongé sur le lit, mettre en place la respiration abdominale.
• Prendre le temps de laisser tout le corps se détendre, soit mentalement, en relâchant mentalement chaque partie du corps, de la tête jusqu’aux pieds, soit en utilisant l’exercice précédant.
• Une fois détendu, aller chercher une image qui représente pour une ressource (calme, apaisement, bien être). Cette image peut être réelle ou imaginaire.
• Puis détailler tous les détails de l’image en utilisant les sens (vue, ouïe, odorat, toucher, gout s’il y a lieu) et ressentir les sensations agréables procurées.

Claude Sonalier | Sophrologue certifiée Formatrice

REMERCIER

merci pour votre merci
LETTRE INFOS

soyez informé des nouveaux articles
ENVOYER AMI

envoyez l'article par mail à un(e) ami(e)
VOUS



VOTRE AMI(E)



COMMENTAIRE


je ne suis pas un robot


vos emails ne sont pas transmis à des sociétés commerciales
COMMENTAIRES

postez un commentaire
indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
indiquez votre photo
 

cliquez pour choisir votre photo
si vous n'en indiquez pas, une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
ZENOPAGE

copiez cet article sur votre zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis réactualisez cette page.
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? création gratuite, infos et démo ici :
CRÉER MA ZENOPAGE
PARTAGER
partager
partager
« Le suprême degré de la sagesse, c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue pendant qu’on les poursuit. »
William Faulkner