www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

L'AILE SOPHRO
Céline LENOURRY
Sophrologue, Energéticiennesophrologie, maternité, parentalité, cancer, enfants ,ados, adultes,
L'aile Sophro
Céline LENOURRY
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / MATERNITÉ ET PARENTALITÉ

L'ACCOUCHEMENT NATUREL C'EST QUOI?

article de Céline LENOURRY, publié le 28 janvier 2021 3 min à lire 92

Définition
L’accouchement physiologique ou naturel est défini par L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) un accouchement qui débute de façon spontanée, à faible risque dès le début du travail et jusqu’à la fin. Le fœtus est expulsé par voie vaginale, dans une position verticale (c’est-à-dire avec la tête placée vers le bas), entre la semaine 37 de grossesse et la semaine 40 de grossesse et, après la naissance, la mère et l’enfant sont en bonne santé.

Les différentes phases d’un accouchement naturel et le rôle des hormones

L’accouchement naturel comporte cinq phases. Ces phases sont favorisées et soutenues par la sécrétion et la diffusions de différentes hormones produites par le cerveau.

- L’attente ou pré travail
C’est la maturation et la modification du col de l’utérus. Durant cette phase le cerveau produit de la prostaglandine qui à pour rôle de ramollir le col. Il est possible de ressentir lors de cette phase quelques contractions.

- Le travail actif
C'est l'ouverture progressive du col qui s'effectue durant les moments de détente entre deux contractions. De son côté, le bébé descend, sa tête appuie sur le col de l'utérus, ce qui contribue également à l’ouverture du col, avant d'effectuer une rotation pour pouvoir s'engager dans le bassin et le traverser. Cette phase, qui dure parfois plusieurs heures et s'achève à la dilatation complète du col.
Tout au long de cette phase, le corps va sécréter de l’ocytocines, ce qui favorise la dilatation du col et les contractions. L’ocytocine est l’hormone de l’attachement, du courage et de la détente. Elle permet de diminuer les sensations de douleur.

- L'engagement
C'est quand le bébé s'engage dans le bassin : il descend et tourne sur lui-même pour que les axes de son corps (tête et épaules) s'accommodent à ceux du bassin de sa mère. Les mouvements de la mère vont aider le bébé à passer le bassin
C’est durant cette phase que la poche des eaux se rompt, provoquant une intensification des contractions. Quand elle a franchi le bassin, la tête du bébé arrive sur le muscle transverse du périnée.
La sécrétion d’ocytocine entraine la sécrétion d’endorphine. L’endorphine optimise le lâcher prise, la détente et fait baisser les résistances. Ce qui encourage la femme à écouter ses ressentis et à suivre son instinct.

- L'expulsion
Suit un réflexe d'expulsion. Les poussées spontanées de la mère font avancer le bébé jusqu'à ce qu'il franchisse, à son rythme, le périnée.
Le bébé dans sa descente va venir avec sa tête taper sur le transverse périnéal ce qui va déclencher un stress intense chez la mère. Ce stress va permettre la sécrétion d’adrénaline, ce qui va donner l’énergie nécessaire à la mère pour pousser et ainsi expulser le bébé.

-La délivrance
Après la naissance du bébé, l'utérus se contracte de nouveau, ce qui provoque le décollement du placenta puis son expulsion.

Se préparer à l’accouchement naturel avec la sophrologie
Si votre souhait est de vivre un accouchement naturel, il est essentiel de s’y préparer pour que le jour J vous restiez dans votre bulle et que rien ne vous vienne vous en faire sortir.

Avec l’accompagnement sophrologique vous travaillez sur le renforcement de vos capacités, sur la confiance en vous et sur la libération des tensions.
La sophrologie vous permet d’apprendre à lâcher prise et de vous mettre à l’écoute de vos ressentis et de vos besoins. Elle permet de renforcer le lien mère /enfant tout au long de la grossesse mais également le jour de l’accouchement.
Enfin, cet accompagnement vous permet d’accueil l’inconfort et la douleur afin de mieux les appréhender.
Il est important de s’entrainer aux techniques entre chaque séance afin que le jour J, les exercices se mettent en place automatiquement.


L'accompagnement sophrologique ne se substitue pas à la préparation à la naissance, ni au suivi médical par une sage-femme où un médecin.
© Céline LENOURRY
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/celinelenourry
Mots clés : sophrologie, grossesse, accouchement, naturel, bien-être, maternité
découvrez ma prestation en rapport avec cet article
SOPHROLOGIE MATERNITÉ & PARENTALITÉ
Partager sur ou
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. » Confucius