www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Christelle BRIOT
Sophrologue Humaniste Expert, Gestion du stress, Parentalité, Interventions entreprises, Formatrice, Yoga du rire.sophrologie, stress, sommeil, relaxation, méditation,
Christelle BRIOT
ARTICLES
ARTICLES
site incomplet : il vous reste des étapes à compléter
VOIR LES ÉTAPES À RÉALISER
Pour accéder à la liste des étapes, vous devez d'abord vous identifier :
1- identifiez-vous en cliquant en bas sur Administration (picto crayon)
2- ensuite revenez cliquer sur le bouton VOIR LES ÉTAPES À RÉALISER

ARTICLES / CONSEILS SOPHROLOGIE

L'ÉTAT ALPHA ET LES SENSATIONS DE DOULEURS

article, publié le 22 avril 2021 5 min à lire 11
je ne suis pas l'auteur, article de Extrait ma bible de la sophrologie - Edition Leduc -
Quand on est en état alpha, les hormones du stress (l'adrénaline) s'atténuent. Elles sont remplacées par les hormones du plaisir (les endorphines). L'état alpha a des conséquences neurophysiologiques très intéressantes :
normalisation de la respiration,
diminution du taux de cholestérol,
augmentation de l'oxygénation cérébrale,
activation de la fonction réticulée la vigilance
élargissement du champ de conscience
sensation de récupération et d'élimination des tensions.

En état alpha, on peut augmenter la capacité de mémorisation, développer de façon exceptionnelle, l'imagination, activer, inhiber ou modifier certaines perceptions, notamment la douleur.

En effet, en état Alpha, vous développez des hormones anti-douleurs naturelles, l'endorphine, l'adrénaline, la testostérone et bien d’autres. Certains médecins utilisent donc cet état pour les aider dans leur travail : les dentistes pour créer l’analgésie pour les soins dentaires, les gynécologues pour que les mamans sur le point d'accoucher arrivent à vaincre la douleur, ou encore les psychiatres pour soigner les phobies. L’état alpha permet ainsi à la personne d'être au bord du sommeil au bord du réveil et donc de moins ressentir la douleur.

La pratique du scan corporel pour atténuer les sensations de douleurs - Comment faire ?


Se mettre à l’aise : Asseyez-vous sur une chaise et gardez le dos droit, avec les pieds au sol. Vous pouvez également faire cet exercice debout ou allongé en vous soutenant la tête. Vos mains peuvent être posées doucement sur vos genoux ou sur le côté.
Laissez vos yeux se fermer ou alors maintenez-les ouverts avec un regard doux.

Prenez plusieurs respirations longues, lentes et profondes.
Inspirez complètement par le nez et expirez lentement toujours par le nez. Sentez votre estomac se dilater à l’inspiration, puis détendez-vous et lâchez prise à l’expiration. Ignorez les bruits autour, en déplaçant votre attention de l’extérieur vers l’intérieur de vous-même. Si vous êtes distrait par des sons dans la pièce, ramenez votre attention sur votre respiration.

Concentrez-vous lentement sur vos pieds. Commencez à observer les sensations dans vos pieds. Vous pouvez remuer un peu vos orteils, en les sentant contre vos chaussettes ou vos chaussures. Vous pouvez imaginer que votre respiration descend vers vos pieds comme si le souffle passait par le nez jusqu’aux poumons et par l’abdomen jusqu’à vos pieds. Puis il remonte à nouveau par le nez et les poumons. Peut-être ne sentez-vous rien du tout. Cela ne pose aucun problème.

Portez votre attention sur vos chevilles, vos mollets, vos genoux et vos cuisses.. Observez les sensations que vous ressentez tout au long de vos jambes. Inspirez et expirez par ces dernières. Si votre esprit commence à vagabonder pendant cet exercice de relaxation, ramenez-le de manière à continuer de ressentir les sensations dans vos jambes. Si vous remarquez un malaise, une douleur ou une raideur, c’est parfaitement normal. Observez comment toutes les sensations montent et descendent, se déplacent et changent d’un moment à l’autre. Remarquez qu’aucune sensation n’est permanente. Observez simplement et laissez les sensations telles qu’elles sont. Continuez d’inspirer et d’expirer par les jambes.

Passez aux sensations du dos et du bas du bassin. Adoucissez et relâchez en inspirant et en expirant. Portez lentement votre attention sur le milieu et le haut de votre dos. Devenez curieux des sensations que vous éprouvez ici. Vous pouvez prendre conscience des sensations dans les muscles, de la température ou des points de contact avec les meubles ou le lit. À chaque expiration, vous pouvez relâcher la tension que vous portez.

Puis, très doucement, concentrez-vous sur votre estomac et sur tous les organes internes.. Peut-être remarquez-vous la sensation des vêtements, le processus de digestion ou le ventre qui monte ou descend à chaque respiration. Amenez votre conscience à la poitrine et à la région du cœur. Observez comment la poitrine s’élève pendant l’inspiration et comment elle tombe pendant l’expiration.

Lors de l’expiration suivante, concentrez-vous sur vos mains et le bout de vos doigts. . Voyez si vous pouvez canaliser votre respiration dans et hors de cette zone comme si vous respiriez dans et hors de vos mains, par exemple. Si votre esprit vagabonde, ramenez-le doucement aux sensations de vos mains. Déplacez votre attention et faites remonter votre conscience dans les bras. Observez les sensations ou l’absence de sensations qui peuvent s’y produire. Vous pourriez remarquer une différence entre le bras gauche et le bras droit. En expirant, vous pouvez constater que le bras s’assouplit et relâche les tensions.

Déplacez votre attention vers la région du cou, des épaules et de la gorge. C’est une région souvent remplie de tensions. Il peut s’agir de rigidité ou de raideur. Vous remarquerez que les épaules bougent en même temps que la respiration.
Libérez-vous de toute pensée. En respirant, vous sentirez peut-être la tension descendre de vos épaules.

Concentrez-vous sur le cuir chevelu, la tête et le visage.Observez toutes les sensations qui s’y produisent : le mouvement de l’air lorsque vous respirez par les narines ou la bouche. En expirant, vous pourriez remarquer l’atténuation de toute tension.

Et maintenant, laissez votre attention s’élargir pour inclure le corps tout entier.. Amenez votre attention du haut de votre tête jusqu’au bas de vos orteils. Sentez le doux rythme de la respiration qui se déplace dans le corps.

Et voilà, votre Scan corporel est terminé. Vous êtes libéré de toute tension.
© Article de Extrait ma bible de la sophrologie - Edition Leduc -
Si vous êtes l'auteur et que vous ne voulez pas que je le partage, contactez-moi.
Mots clés : sophrologie, stress, sommeil, relaxation, méditation,
découvrez ma prestation en rapport avec cet article
SOPHROLOGIE ET DOULEURS
Partager sur ou
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Quand le vent du changement souffle, certains bâtissent des murs, d'autres des moulins. » Proverbe chinois