www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
Coline CORNEFERT
Kinésiologue, Praticien neuro-sensoriel PEACEkinésiologie, Nantes, kinésiolgue, Cornefert, stress, émotion, PEACE
Coline CORNEFERT
ARTICLES
THÉRAPIE NEURO-SENSORIELLE (PEACE)
APPRENDS À T'AIMER
< retour rubrique < retour Articles |
publié le 7 décembre 2018 3 min à lire 88 1


"tu ne t'aimes pas assez!" "il faut s'aimer!"
"le monde est inhumain, insensible" "que d'horreurs!"

=> Comment y remédier?

Altruisme, empathie, ouverture, bienveillance, écoute, coopération, tolérance. Ce sont là les grandes qualités de coeur sur lesquelles chacun espère se voir bâtir le monde du futur. Qualités qui font appel au cerveau du coeur et ses 40 000 neurones. Nombre certes dérisoire par rapport au cerveau de la tete mais dont le rayonnement électromagnétique est 5000 fois plus fort!
Voyez son potentiel ! Alors pourquoi y a t il problème me diriez vous? Pourquoi avec un tel rayonnement ses qualités ne font pas florilèges sur la terre??

On nous dit "écoute ton coeur". Mais pour l'écouter faut il encore qu'il soit audible! Car bien souvent ce sont des réponses automatiques à nos blessures d'enfant qui se font entendre et non la voix du coeur.

Pourquoi? Parce que ce coeur est entouré d'une membrane de tissu conjonctif, fascia appelé péricarde, qui a la faculté de réagir extrêment finement à tout ce que l'on vit depuis notre tendre enfance, et notamment de se rigidifier, de se figer lorsque que nous faisons face à une situation perçue comme dangereuse et à même de menacer notre survie. Et à force de répétition, notre système nerveux s'est figé face à certaines situations, renforçant les chemins neurologiques, devenus des autoroutes, qui nous font réagir de façon inconscientes au quart de tour toujours de la même manière. A force de figement, les fascias sont devenus rigides et denses, sans mouvement ni élasticité, incapables d'autres réponses, emproisonnant notre coeur par la même occasion. Nous n'avons pas le choix et répétons. Toutes les micro agressions du quotidien, tous les personnes que nous rencontrons, toutes les situations que nous vivons, sont les réponses de ces figement qui les renforcent en meme temps, et le coeur perd de son rayonnement.

Il faudrait donc apprendre à défiger ses fascias, pour enrailler ses réponses automatiques, et délivrer le coeur, pour qu'il puisse rayonner et exprimer toutes ses qualités.
C'est ce que la méthode PEACE propose, avec son approche neuro sensorielle d'abandon au ressenti du corps, abandon et relachement qui permettent le défigment du corps et du coeur.

Petit extrait de "L'intelligence autonome du corps" de Stéphane Drouet, où ce processus est détaillé si vous souhaitez en savoir d'avantage:

"Comment voulez vous aimer si votre coeur est entouré d'une prison? Comment faites vous pour apprendre à vous aimer, à avoir de l'auto-empathie, de la bienveillance pour vous-même? Comment votre coeur peut-il rayonner dans toutes les directions s'il est emprisonné d'une structure dense et rigide? Enfermé, comment peut-il créer par rayonnement électromagnétique votre vie, lui qui émet le champ-aimant le plus puissant du corps, estimé 5000 fois plus puissant que celui de la tête par certains scientifiques. On entend souvent notre voinage ou nos accompagnateurs bienveillants nous dire, "apprends à t'aimer", mais comment y arriver dans ce contexte? Comment percer ou fissurer cette couche dense et résistante, et devenir plus sensible à notre souffrance et à la souffrance de notre voisinage? Un fascia rigide donne un organe rigide, des sensations rigides, fermées, inaccessibles, et des émotions associées stéréotypées, conditionnées, des pensées permanentes et inflexibles. En même temps que nous nous sommes protégés de la souffrance en rigidifiant nos fascias tout jeune, nous nous sommes éloignés de notre sensorialité, de notre sensibilité, de notre instinct, de nos besoins d'être humain. Nous nous sommes ainsi, très jeunes, en faisant comme nous avons pu, éloignés tout simplement de nous mêmes, des autres, de la vie. Créant une civilisation en partie insensible aux souffrances du voisin, de ses difficultés quotidiennes, de son humainité, de notre humanité. Comme des êtres-robots, des reptiles insensibles à leurs progénitures et à leurs congénères. "

coeur, ouverture, fascias, therapie, neurosensoriel, nerfvague
regardez ma prestation en rapport avec cet article :
THÉRAPIE NEURO-SENSORIELLE (PEACE)

1 merci
MERCI pour votre merci
ENVOYER À UN(E) AMI(E)

VOUS



VOTRE AMI(E)



COMMENTAIRE


je ne suis pas un robot


les emails ne sont pas transmis à des sociétés externes
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis réactualisez cette page.
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? création gratuite, infos et démo ici :
CRÉER MA ZENOPAGE
partager
partager



POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Mais alors, dit Alice, si le monde n’a absolument aucun sens, qui nous empêche d’en inventer un ? »
Lewis Carroll