www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Coline CORNEFERT
Kinésiologue, Praticienne neuro-quantique PEACE, EnergéticienneNantes, kinésiolgie, Cornefert, burnout, PEACE, énergie
Coline CORNEFERT
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / ÉDUCATION

JE SUIS GRANDE, J'AI 3 ANS

article de Coline CORNEFERT, publié le 15 décembre 2020 5 min à lire 7


Superbe texte de Magalie Guilbert ATSEM: la réalité d'une journée en petite section.

Il ne s'agit ici en aucun cas de culpabiliser mais de poser un regard, de changer de regard et d'angle de vue.

On parle principalement de la maman, car si petit, la nostalgie de la complétude avec la matrice, espace secure où tous les besoins sont comblés, se trouvait dans le ventre de maman (même si papa a son rôle jouer, bien sûr 😉)

Cas général, toutes combinaisons peuvent exister, il s'agit d'un exemple tiré de vécus.

"J'ai 3 ans je suis grande, je vais à l'école, maman et papa travaillent, je me lève à 6h30.

J'avale mon bibi en 5 minutes et peut-être un biscuit.
On m'habille et je mets mes « adadas » qui courent vite toute seule, elles ont des scratchs.
Papa caresse ma joue, un petit câlinou. Il part, il m'aime, il me l'a dit.
Maman cherche les clés elle s'énerve, on est en retard je prends mon doudou et ma susu trop important.

Il est 7h05 houla... On a 5 minutes de retard. On fonce, j'arrive à la garderie à 7h25.
Maman m'embrasse tendrement 1 seconde. Elle m'aime, elle me l'a dit, elle est partie.

Je ne suis pas seule il y a mes copains, mes copines mais on joue pas encore. On a pris nos doudous et susus. Je pleure pas je suis grande maman me manque déjà, je suis sage.

Sophie me coiffe, maman a oublié.
Sophie est gentille, elle me câline 1 seconde il y a pas que moi.

Il est 8h20 je vais en classe, maîtresse est là.
Je pose doudou et susu j'en ai plus besoin je suis grande.

Il y a des livres, des puzzles, le coin dînette, le coin poupée, les constructions...
La maîtresse dit : « On range » il est 8h40.

On va au regroupement, la maîtresse explique le programme, je me rappelle que de la fin.

Je suis un peu triste mais pas le temps pour ça, on est 27 dans la classe et puis c'est l'heure du passage aux toilettes, on descend tous ensemble, je passe devant mon sac il y a doudou et ma susu mais non... Je suis grande !
Je donne la main j'apprends vite c’est bien, je cours pas dans le couloir. Sophie chante et sourit, fronce les sourcils, on fait pipi, on ne joue pas avec l'eau, on boit si on a soif, on se lave les mains.
Allez... On se dépêche on retourne en classe, je passe encore devant doudou et susu.
Maman me manque mais non, je vais travailler c’est la maîtresse qui l'a dit.
Je fais atelier peinture avec Sophie, j'aime la peinture mais pas longtemps, on est 6 à la table. On met les tabliers, on peint, on se lave les mains encore.

Il est 9h30 la maîtresse dit « On range » : on va en motricité.
On se range, la salle est grande j'ai envie de courir partout mais non, on s'assoit on écoute.

Il est 9h45, enfin on fait les animaux, la grenouille, le kangourou, l'ours, le serpent...

C’est fini, on met les vestes c'est la récréation il est 10h.
La maîtresse dit « Essaie de la mettre toute seule », c'est dur mais j'essaie je suis grande.
Sophie m'aide, elle est gentille.

Il est 10h10 je cours en récréation. Au milieu je m'arrête, il y a tellement de monde, je vois la maîtresse, 2 enfants par main, plus de place pour moi !
C’est pas grave, je vais la suivre, peut-être une place se libérera, maman me manque.

Il est 10h30, la récréation est finie, la maîtresse et Sophie tapent des mains, on se range, ça prend du temps, on apprend. La maîtresse crie, Sophie court pour récupérer les enfants qui n'ont pas compris je crois.
Moi, je suis rangée, j'ai compris je suis grande, on repasse aux toilettes et tout le tintouin...

Il est 10h45 Sophie s'en va manger, la maîtresse raconte une histoire, je suis fatiguée, je veux mon doudou et ma susu.
Maman me manque de plus en plus.

Il est 11h15, Sophie revient : on repasse aux toilettes et tout le tintouin... On va à la cantine, on est 48 dans le réfectoire ça fait un bruit énorme, je n'ai pas faim, il y a de la salade.
Sophie dit : « On mange on se dépêche », il y a le 2ème service, elle débarrasse la salade ouf je n’aime pas. Il y a des pâtes : génial ! Et des légumes dedans.
Du rôti de bœuf c'est dur je mâche longtemps, les légumes dans les pâtes je n’aime pas.
Sophie dit « On goûte c'est bon les légumes ». Elle débarrasse ouf, enfin le dessert ! J'adore le dessert, c'est une pomme énorme.
Sophie dit « Allez on croque, la peau c'est plein de vitamine ». Maman enlève la peau et coupe des morceaux, mais on est trop nombreux , je suis fatiguée je ne finis pas ma pomme elle est trop grosse et trop dure.

La cantine est finie il est 12h15 on retourne dans la cour, Sophie est sur le banc, aujourd'hui j'ai une place à côté d'elle, elle me câline j'en profite.

Il est 12h30 Sophie tape des mains on va au dortoir, mais avant aux toilettes et tout le tintouin...

Enfin je retrouve mon doudou et ma susu. J'enlève mes « adadas » toute seule.
Le dortoir est chaud, j'ai mon lit toujours à la même place. Je rentre dans mes draps, Sophie tire les rideaux, met la musique, met les couvertures, allez on se repose.
Sophie passe sa main dans mes cheveux je peux dormir il est 13h.

Il est 14h30 Sophie ouvre les rideaux, allez on se lève, j'ouvre les yeux, j'ai oublié que je suis à l'école.
Je veux encore dormir je serre mon doudou, il y a du bruit dans le couloir.
Sophie aide les enfants pour mettre les chaussures, maîtresse vient dans le dortoir : « Allez debout, on pose doudou et susu, on met les chaussures tout seul, on va faire pipi »

Il est 14h45 je suis dans la cour, tout va trop vite autour de moi, ma maîtresse n'est pas dehors, ni Sophie.
Des grands viennent me parler, j'ai un peu peur, maman me manque terriblement mais moi aussi je suis grande, alors j'attends.

Enfin 15h15, on tape des mains on se range, toilettes et tout le tintouin.

15h30 retour dans la classe, activités autonomes, en gros je fais ce que je veux, sans bruit.

16h la maîtresse dit : « On range, on se regroupe, c'est bientôt l'heure »
Elle raconte une histoire, Sophie range, nettoie.

16h20 la maîtresse ouvre la porte, mon cœur bat la chamade. ❤️
Elle appelle les enfants, mais moi... non ! Ma gorge se serre, je ne suis pas toute seule, Sophie nous prend dans ses bras.
On va goûter et maman va bientôt arriver, je mange ma compote mon biscuit.

La maîtresse est partie, Sophie nous laisse jouer sur les structures, j'aime bien. Je fais attention, je suis grande.

Il est 17h45, maman arrive.
Mon cœur explose, c'est trop intense.
Je me laisse enfin aller, je pleure dans ses bras. Elle m'a tellement manqué.
Maman dit « Tu es grande ne pleure pas comme un bébé » C’est vrai, je viens de passer plus de 10h sans toi !

Le temps de rentrer à la maison il sera déjà 18h.
Entre le bain, le repas et la petite histoire, nous aurons bien profité l'une de l'autre, et si j'ai de la chance je verrais peut-être papa avant de m'endormir à 20h30.
Mais tout ça n'a pas d'importance puisque j'ai 3 ans je suis grande et je vais vivre jusqu'à 100 ans. 🌞"

source : Papa Couch
© Coline CORNEFERT
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/coline-cornefert
Mots clés : enfance, rythme, maternelle, sécurité, astm
découvrez ma prestation en rapport avec cet article
SÉANCE DE KINÉSIOLOGIE POUR ADULTE ET ENFANT
Partager sur ou
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Changer le monde, n’est pas votre mission. Vous changer, n’est pas votre devoir. S’éveiller à votre vraie nature, est votre opportunité. » Mooji