www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Coline CORNEFERT
Kinésiologue, Praticienne neuro-quantique PEACE, EnergéticienneNantes, kinésiolgie, Cornefert, burnout, PEACE, énergie
Coline CORNEFERT
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / LE CORPS ET SES RAISONS

L'INTELLIGENCE DU VIVANT ET LE CHAOS DU MONDE

article de Coline CORNEFERT, publié le 6 février 2021 3 min à lire 69


Récemment je regardais une petite vidéo sur le fonctionnement cellulaire et l'ensemble des tâches effectuées au niveau de l'ADN, de la mitose à la fabrication des protéines.

Et là ce fût d'une évidence frappante: quelle intelligence incroyable a pu concevoir et réaliser un processus si parfait? Pouvons nous seulement l'imaginer, nous humains, aurions nous pu simplement l'appréhender? Il s'agit d'une machinerie extraordinaire où le moindre détail, le moindre élément est pensé. Tout s'agence avec un méticulosité prodigieuse, qu'un seul hasard chaotique n'aurait pu atteindre!

Et de ce fait, une telle intelligence peut elle se tromper, peut elle réellement faire une erreur? Puis je être une erreur, le monde, l'humain peut il en être une??

Je ne le crois pas.

Lorsque le corps est malade ou produit une réaction inhabituelle, n'est il donc pas suffisamment ingénieux pour savoir avec précision ce qu'il est en train de faire? Devons nous toujours aller à son encontre? Ne fonctionne t il donc pas en permance avec une minutie exceptionnelle sans la moindre intervention de notre part, pour digérer, respirer, fabriquer de l'énergie? Comment notre conscience limitée peut elle être sûre que ceci ou cela doive être corriger? Soudainement ca me paraît d'une profonde arrogeance!

En fait, je suis de moins en moins d'accord avec le fait de lutter et d'enrayer une maladie: la maladie a sa propre intelligence. Elle a sa raison d'être en lien direct avec la vie du terrain dans lequel elle a émergé.
Généralement, cela ne va plus quand la connection avec cette intelligence vivante n'est plus là. C'est le cas pour toute chose. Ainsi je ne prétends pas guérir, le corps de la personne sait le faire mieux que quiconque. Je rétablie simplement la connection avec l'intelligence vivante d'où il trouvera seul le chemin de la guérison.

Quand nous sommes connectées avec la vie en nous, nous retrouvons le contact avec cette grande intelligence universelle, à l'origine de toute chose et contenant tout potentiel. Nous savons, dans le sens du savoir inné. Si je retrouve ce contact, tout s'aligne et se met en place sans effort.
Quand ce lien n'est plus, c'est lá que le chaos s'installe. Parce que plus rien est connecté, la vie en nous cherche à retrouver le chemin et crée du désordre, le retour vers l'homéostasie en jargon plus scientifique.

Il arrive que la déconnection soit tellement forte que le corps ne puisse en venir à bout, submergé. Une intervention est alors nécessaire pour le soutenir. Mais en aucun cas ne serait lui prévaloir.

Retrouver cette connection et cette grande humilité face à la merveilleuse machinerie du vivant au coeur même de nos cellules, savoir que cela agit avec une précision infinie sans la moindre intervention, avoir l'honneur d'en être le témoin, être cela et en même temps pouvoir l'observer et le vivre, être la résultante de ce processus magique, est un cadeau. Celui qui reconnaît le sacré et le divin dans ce processus, à toutes les échelles, en chacun, ne peut aller à son encontre, ne peut faire de mal à quiconque encore moins à son environnement. Moi, lui, l'autre sommes déjà cette merveille, il n'y a plus rien à prouver.
Le monde va si mal car cette connection a disparu pour la majorité. Le sacré de la vie n'est plus connu ni reconnu.

Tout est merveilleusement parfait dans le vivant que nous sommes tous et nous croyons encore devoir le corriger, le rectifier.

Etudier n'importe quel processus biologique et voyez la perfection à l'état pur avec lequel cela agit, tout seul, pour rien, pour tout, en connection avec la vie et cette intelligence qui sait exactement ce qu'elle fait, chaque instant, dans toutes choses, à tout moment.

Prendre conscience que le chaos est une perte de connection qui essaie de se retrouver, Simplement. A tous les niveaux, à toutes les échelles.

Se reconnecter à la vie en soi et dans son environnement en est la clé. Comme les peuples primitifs le savaient.

Et quand nous allons un cran plus loin, au niveau des atomes, quand nous savons que dans ces précieux mécanismes il n' y a que du vide, si complexe et en même temps si vide. C'est simplement vertigineux!

Ne reste plus qu'à s'émerveiller.

PS1: je ne dis pas qu'il ne faut pas se soigner, entendons nous quand le chaos est trop important le corps ne peut plus gérer. Par contre; rétablir le lien avant que l'écart ne devienne trop grand est possible.
PS2: la fameuse video qui m'a tant émue! Et dire que c'est encore simplifié par rapport à la réalité

© Coline CORNEFERT
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/coline-cornefert
Mots clés : intelligence, corps, maladie, guérison, chaos
découvrez ma prestation en rapport avec cet article
CYCLE DE TRANSFORMATION PERSONNALISÉ: ENTRER PLEINEMENT DANS LA VIE
Partager sur ou
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« L'arbre est devant la fenêtre du salon. Je l'interroge chaque matin : Quoi de neuf aujourd'hui ? La réponse vient sans tarder, donnée par des centaines de feuilles : Tout. » Christian Bobin