www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

ÉQILIBRE
Isabelle ROISSARD
massage Tuina - Réflexologie plantaire - Reiki- Hatha Yoga
éQilibre
Isabelle ROISSARD
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / MÉDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

LES MÉRIDIENS DE L'INTERSAISON

article de Isabelle ROISSARD, publié le 8 novembre 2017 3 min à lire 785 2
Nous sommes actuellement en période d’intersaison qui, en médecine traditionnelle chinoise, correspond à l'élément terre donc au méridien de la rate (aussi appelé rate-pancréas) et à celui de l’entraille qui lui est associé, l’estomac.

L’intersaison, qu’est-ce que c’est ?


Contrairement à l’Occident, la tradition chinoise reconnait 5 saisons. Aux 4 que nous connaissons, s’ajoute donc une intersaison. Le calendrier se découpe ainsi en 4 saisons de 72 jours chacune et centrée sur l’équinoxe ou le solstice qui lui correspond. Et entre chaque saison, une intersaison de 18 jours à diviser en 9 jours de désamorçage de la saison précédente + 9 jours d’amorçage de la saison suivante.


Ces intersaisons correspondent à un changement d’état, à quelque chose « qui n’est plus » mais « qui n’est pas encore ». Le propre de la médecine traditionnelle chinoise étant la prévention, cette « cinquième saison » représente un moment particulièrement privilégié pour renforcer l’organisme sur le plan énergétique, et préparer la saison à venir.

La RATE




Illustration : Précis d’acuponcture chinoise, éd. Dangles (2006) p. 152-153

Emotion : la cogitation qui, si la rate est saine, se traduira par une réflexion sereine et mûrie mais peut dans le cas contraire dévier vers ce qu’on appelle familièrement la « prise de tête », la rumination, le souci (comme l’illustre si bien l’expression : « se mettre la rate au court bouillon ») voire, dans les cas les plus extrêmes, la mythomanie

Fonction :
■ la transformation des aliments ingérés en Qi et le transport de celui-ci vers le cœur (qui produit le sang), le poumon (où il se mêle au Qi de l’air absorbé par la respiration) et les muscles.
■ la tonicité des vaisseaux où circulent les liquides organiques (dont le sang) et des chairs
■ la concentration et la mémorisation dans le cadre d’un apprentissage (pour rappel, le cœur et le rein exercent aussi une influence sur la pensée et la mémoire mais sous des formes différentes que nous aborderons lorsque nous présenterons ces méridiens).

Ouverture : la bouche, c’est pourquoi l’état des lèvres est un bon indicateur de celui de ce méridien.

Pathologies :
● la faiblesse musculaire générale, le manque d’énergie, la sensation de lourdeur.
● la propension aux hématomes et aux hémorragies ou aux œdèmes des membres inférieurs ; la flaccidité des chairs
● les troubles de l’attention
● la rumination excessive (voir le paragraphe « Emotion »)
●et bien sûr, les douleurs sur le trajet du méridien (voir illustrations ; pour rappel, même si elles ne présentent que la partie droite du corps, le méridien est bien bilatéral.)

L’ESTOMAC



Illustration : Précis d’acuponcture chinoise, éd. Dangles (2006) p. 138-139

Emotion : la cogitation (cf rate mais aussi plus loin dans le paragraphe « pathologies »)

Fonction :
■ la digestion des aliments ingérés qui prépare le travail de transformation de la rate
■ la digestion et l’assimilation des événements survenus dans notre vie quotidienne. Nous connaissons tous la sensation que « quelque chose nous reste sur l’estomac »

Ouverture : la bouche (cf rate)

Pathologies :
● les troubles digestifs tels que borborygmes, brûlures d’estomac, éructations, nausées, reflux gastriques, vomissements dont la cause peut être aussi bien la nature des aliments absorbés que l’irrégularité des heures de repas ou encore les conditions dans lesquelles ceux-ci se déroulent.
● les ulcères, dont l’origine est bien plus fréquemment psychique qu’alimentaire
● la saturation mentale qui peut aller jusqu’au burn out
● et bien sûr, les douleurs sur le trajet du méridien (voir illustrations ; pour rappel, même si elles ne présentent que la partie droite du corps, le méridien est bien bilatéral.)
© Isabelle ROISSARD
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/eqilibre
Mots clés : intersaison,bilansaisonnier,rate,soucis,estomac,terre
découvrez ma prestation en rapport avec cet article
TUINA
Partager sur ou
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Quand j’étais petit, ma mère m’a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l’école, quand on m’a demandé d’écrire ce que je voulais être plus tard, j’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, je leur ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie. » John Lennon