www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
ÉQILIBRE
Isabelle ROISSARD
massage Tuina - Réflexologie plantaire - Reiki- Aromatologiearomathérapie
éQilibre
Isabelle ROISSARD
ARTICLES
ARTICLES > MÉDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE
LES MÉRIDIENS DU PRINTEMPS
publié le 19 mars 2019 4 min à lire 113 3
Le printemps vient de commencer, saison qui, en médecine traditionnelle chinoise, correspond à l’élément bois donc au méridien du foie et à celui de l’entraille qui lui est associée, la vésicule biliaire

LE FOIE


Illustration : Précis d’acuponcture chinoise, éd. Dangles (2006) p. 222-223

Emotion : la colère (cf plus loin « pathologies »)

Fonction : ■ le stockage du sang, qui agit à différents niveaux sur notre organisme : nos muscles et tendons (le foie régularise le volume du sang en fonction de l’activité physique ; lorsque le corps est au repos, le sang retourne au foie, lorsque le corps est en activité, le sang va aux muscles), les règles de la femme.
■ la détoxification du sang (rappelons que pas moins d'un litre et demi de sang traverse cet organe chaque minute) puisqu’il capture, transforme et rend inoffensif les toxines auxquels nous pouvons être exposées en mangeant, buvant ou en respirant, comme par exemple l’alcool ou encore certaines substances contenues dans les médicaments.
■ la régulation de la circulation du Qi dans l’organisme (comparable à la puissance de vie qui anime la nature au printemps) qui se répercute à 2 niveaux : l’état émotionnel et la digestion dont, bien sûr, la sécrétion de la bile..

Ouverture : les yeux

Pathologies : ● les crampes (qui indiquent que le muscle est mal irrigué par le sang et sont donc un signe de dysfonctionnement de ce méridien) ou les spasmes, les tremblements ainsi que les tendinites.
● chez les femmes, des troubles de la menstruation comme : des règles douloureuses, peu abondantes ou au contraire hémorragiques, et dans les cas les plus graves des aménorrhées (absences de règle).
● l’intoxication du foie qui peut se compliquer en hépatite (d’origine alcoolique, médicamenteuse ou virale) ou encore en cirrhose. Avant d’en arriver là, rappelons qu’il est notamment recommandé de « détoxifier » son foie après une prise prolongée d’antibiotiques
● les cauchemars, le sommeil agité, les insomnies
● la colère, la difficulté à s’affirmer, l’incapacité à organiser sa vie.
● le cholestérol et l’hypertension artérielle
● les troubles de la vision (myopie, mouches noires devant les yeux, sensation de sable)
● et bien sûr, les douleurs sur le trajet du méridien (voir illustrations ; pour rappel, même si elles ne présentent que la partie droite du corps, le méridien est bien bilatéral.)


Le printemps vient de commencer, saison qui, en médecine traditionnelle chinoise, correspond à l’élément bois donc au méridien du foie et à celui de l’entraille qui lui est associée, la vésicule biliaire

LA VESICULE BILIAIRE


Illustration : Précis d’acuponcture chinoise, éd. Dangles (2006) p. 208-209

Emotion : la colère (cf précédemment le foie)

Fonction : ■ la sécrétion, le stockage et la libération de la bile dans l’appareil digestif (la vésicule biliaire est le seul viscère yang à stocker un fluide « pur » comme la bile, plutôt que des substances « impures » comme les aliments, les boissons et leurs déchets) ; il aide donc aux fonctions de l’estomac et de la rate. A noter : c’est le foie qui fournit le Qi nécessaire à la sécrétion de la bile.
■ le contrôle des tendons ; rappelons que le foie nourrit les tendons grâce au sang, mais c’est la vésicule biliaire qui assure leur mobilité. Ce qui explique que le point maître des tendons soit VB34
■ la capacité à prendre des décisions et plus encore, à les mettre en œuvre. C’est pourquoi en chinois, on rencontre des expressions telles que « grosse vésicule biliaire », pour signifier « courageux » et « petite vésicule biliaire », pour signifier « timide ou peureux ».

Ouverture : les yeux

Pathologies : ● si le Qi du foie est bloqué et si la bile ne s’écoule pas correctement, les fonctions de l’estomac et de la rate sont perturbées entrainant par exemple des nausées, des renvois ou des rots.
● un goût amer dans la bouche, un teint jaunâtre et le besoin de soupirer signent une plénitude du méridien.
● le cholestérol et l’hypertension artérielle
● les tendinites
● l’indécision, la propension à renoncer à la moindre difficulté, la timidité
● le développement de calculs, de fibromes, de kystes ou encore de tumeurs qui tous correspondent à une cristallisation de cette incapacité à passer à l’acte
● les troubles de la vision (myopie, mouches noires devant les yeux, sensation de sable)
● et bien sûr, les douleurs sur le trajet du méridien (voir illustrations ; pour rappel, même si elles ne présentent que la partie gauche du corps, le méridien est bien bilatéral.)
regardez ma prestation en rapport
TUINA
© Isabelle ROISSARD
reproduction interdite sans mon accord, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/eqilibre
printemps, foie, vésiculebiliaire, bois, colère
3 mercis - Cet article vous plaît ? cliquez pour remercier
MERCI pour votre gratitude
Abonnez-vous à ma lettre d'info pour être informé des nouveaux articles cliquez
Envoyez cet article par mail à un(e) ami(e) cliquez






je ne suis pas un robot

Copiez cet article sur votre Zenopage cliquez
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Réseaux sociaux : partagez sur Facebook | partagez sur Twitter






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Pour voler avec les aigles, il faut arrêter de nager avec les canards. »
Eker