www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

ÉQILIBRE
Isabelle ROISSARD
massage Tuina - Réflexologie plantaire - Reiki- Hatha Yoga
éQilibre
Isabelle ROISSARD
ARTICLES
ARTICLES > LES HUILES ESSENTIELLES
HUILE ESSENTIELLE D'ENCENS (OU OLIBAN)
article de Isabelle ROISSARD, publié le 14 août 2020 2 min à lire 55 1
Huile essentielle d’Encens (ou Oliban)

Boswellia Carterii


Caractéristiques :
Famille : Burséracées
Origine : Afrique de l’Est (Ethiopie, Somalie) et Moyen-Orient (Oman, Yémen)
Partie distillée: Résine

Pour la petite histoire :
L’encens est une résine, obtenue par incision du tronc ou des branches de boswellia. Le mot encens dérive du latin incensum (« brûlé »), qui renvoie à son usage le plus courant. L’encens oliban est extrait du boswellia carterii mais il existe d’autres types d’encens issus du boswellia frereana ou papyrifera ou encore du boswellia serrata (qui donne naissance à l’encens indien).
Le nom d’oliban semble provenir d’oleum libani, (« huile du baumier », arbre appartenant lui aussi à la famille des burséracées). C’est cet encens qu’on trouve évoqué à différentes reprises dans la Bible, notamment comme cadeau apporté par les Rois Mages à Jésus nouveau-né. C’est dire son caractère précieux et sa valeur spirituelle ! Car oui, il favorise les états méditatifs.

Chémotype :
Elle se compose très majoritairement de monoterpènes (dont α pinènes ) 40%).

Utilisations :
Par voie externe

Propriétés :

Anti-inflammatoire
Cicatrisant
Rééquilibrant
Stimulant
Indications :

Arthrose. Rhumatismes.
Escarres. Plaies. Ulcères.
émotionnel (asthénie, dépression, deuil, obsession, peur de l’avenir, rigidité mentale, stress)
cutané (peau asphyxiée, rides)
immunitaire (infection chronique des voies respiratoires, bronchite, rhinite)
ovarien et urogénital.

Contre-indications et précautions d’emploi :
■ Les terpènes appliqués purs sur la peau peuvent entraîner des irritations variables selon la sensibilité cutanée de chacun (rougeurs, sensations de chaleur…). Si votre peau est sensible, vous devez donc diluer l’huile essentielle d'encens dans un peu d’huile végétale. Si vous avez un doute, vous pouvez faire un test d’application d’1goutte dans le pli du coude au moins 36 h avant de l’utiliser.

Le truc du thérapeute :
Pour ma part, je l’utilise en synergie en cas de dépression ou pour prendre soin des peaux matures. Pure, elle accompagne en diffusion les cours hebdomadaires de yoga que je propose.
© Isabelle ROISSARD
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/eqilibre
Mots clés : huile, essentielle, encens, dépression, soins, cutanés, méditation
regardez ma prestation en rapport avec cet article

TUINA
VOIR MA PRESTATION
Envoyer cet article à un ami
VOUS



VOTRE AMI(E)



je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'infos pour mes nouveaux articles Copier cet article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Partager cet article sur FacebookPartager cet article sur Twitter Voir des articles du même thème sur Théranéo






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer. » Paulo Coelho