www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
FB47 CONSULTING
Franck BLONDIAU
Sophrologue, Consultant mieux-être en entreprise, Mindful yoga, Mindfulnesssophrologie, pleine conscience, bien-être
FB47 Consulting
Franck BLONDIAU
ARTICLES
ARTICLES > BOITE A OUTILS
COMMENT MAITRISER SON ANXIÉTÉ : 12 SOLUTIONS À DÉCOUVRIR
publié le 27 février 2018 4 min à lire 22
je ne suis pas l'auteur de cet article voir source
Le magazine « le Point » est parti à la rencontre de l’auteur du best-seller « Anxiété. Les tribulations d’un angoisse chronique en quête de paix intérieure« , Scott Stossel.

Ce brillant éditorialiste de la revue américaine « The Atlantic » témoigne, non sans humour, de son combat quotidien contre l’anxiété. Et il avoue que, pour l’instant, seuls les médicaments (comme le Xanax) parviennent à l’apaiser mais qu’il ne traite ainsi que les symptômes (pas la source). Il se confie aussi sur le caractère héréditaire : ses parents et grand-parents en souffraient aussi. Ceci est confirmé par les dernières découvertes scientifiques : nous ne sommes pas tous égaux face à l’anxiété. Il y aurait un facteur génétique qui expliquerait le degré de vulnérabilité de chacun. Heureusement, des solutions efficaces existent. Nous allons les détailler.


L’échelle de l’anxiété


Sur l’échelle de l’anxiété, nous débutons au plus bas avec un hyper-contrôle de soi (quasi insensibilité au stress). S’ensuivent : Inquiétudes et émotivité normales, Anxiété légère, Poussée de stress, Phobies « simples », Phobies « complexes » et enfin, Anxiété généralisée (pathologie).

Qu’est-ce que l’anxiété ?


L’anxiété est une émotion qui a pour utilité de nous protéger des dangers. Elle mobilise toutes nos ressources pour faire face ou fuir.

Le déclencheur est une pensée, un contexte, une impression, une incertitude…
A ce moment-là, le cerveau émotionnel s’active autour de l’amygdale qui n’est plus régulé par le cortex préfrontal (raison). Notons que l’hippocampe joue aussi un rôle car c’est le siège de la mémoire des peurs.

Cette domination du cerveau émotionnel sur le cerveau rationnel provoque des réactions viscérales avec la libération d’adrénaline et de cortisol dans le corps.

La gorge se serre, le coeur bat plus vite, le bas-ventre est crispé, on sue, on tremble, on a la chair de poule, le cerveau est confus, on est en hypervigilance etc.

Et cet état s’auto-alimente, créant le cercle vicieux de la peur : au plus j’ai peur, au plus mon corps exprime cette peur, au plus la peur augmente.

Les conséquences de l’anxiété


L’exposition répétée à l’anxiété peut avoir de nombreuses conséquences. C’est ce que nous synthétisait le Huffington Post avec ce schéma :



Les solutions non-médicamenteuses


Maintenant que nous comprenons mieux le mécanisme de l’anxiété et ses conséquences, passons aux solutions :

L’activité physique : elle permet d’anticiper les crises d’anxiété et de renforcer notre résistance au stress (la marche à pied et le sport en général).
L’exposition : regarder ses peurs en face : Christophe André nous donnait des conseils à ce sujet ici : 10 commandements pour surmonter nos peurs (et nos phobies)
L’EMDR : L’eye movement desensitization and reprocessing (EMDR), ou désensibilisation et reprogrammation par mouvement des yeux est un type d’intervention à visée psychothérapeutique mise au point par Francine Shapiro après 1987. Cette thérapie est notamment utilisée dans le traitement du syndrome de stress post-traumatique.Pour la tester : Testez une séance d’EMDR pour guérir du stress, de la dépression, d’un traumatisme…
La méditation : Jon Kabat-Zinn en a fait un outil thérapeutique avec des effets scientifiquement prouvés. Elle agit même sur notre ADN. A tester ici : Méditation guidée pour se détacher de nos pensées (Christophe André)
La phytothérapie : « Le point » nous révèle que les 3 plantes les plus efficaces sont la passiflore, la valériane et l’aubépine.
La cohérence cardiaque : c’est une fréquence de respiration qui harmonise tout le corps. A tester ici : Stressé ? déprimé ? Respirez pour activer votre cohérence cardiaque.
L’hypnose ou l’auto-hypnose : à tester ici dans le cadre du lâcher prise.
La sophrologie : testez ici Sophrologie et angoisse : exercices pour gérer une crise de panique
Le yoga et la relaxation : Exercices de respiration alternée pour s’apaiser (Yoga Pranayama)
TIPI : Tipi est l’acronyme de Technique d’Identification sensorielle des Peurs Inconscientes. Il s’agit d’une méthode créée par Luc Nicon qui permet de laisser partir les émotions désagréables (à découvrir ici).
La nature : le contact régulier avec la nature diminue notre stress et augmente notre bien-être : 9 façons de se reconnecter avec la nature
La psychologie positive : avec des outils tels que la gratitude, la psychologie positive est un moyen de repousser l’anxiété : Ce que la psychologie positive peut apporter à votre vie (Martin Seligman nous explique)
regardez ma prestation en rapport
SOPHROLOGIE
Je ne suis pas l'auteur de cet article, voir source anti-deprime.com/2016/02/13/co...
soigner, maitriser, anxiété, solutions, méditation, cohérencecardiaque, sophrologie
aucun merci - Cet article vous plaît ? cliquez pour remercier
MERCI pour votre gratitude
Abonnez-vous à ma lettre d'info pour être informé des nouveaux articles cliquez
Envoyez cet article par mail à un(e) ami(e) cliquez






je ne suis pas un robot

Copiez cet article sur votre Zenopage cliquez
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Réseaux sociaux : partagez sur Facebook | partagez sur Twitter






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« La folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent. »
Albert Einstein