www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Florence GÉNÉREUX
Tarot thérapeuteTarot psychologique
Florence GÉNÉREUX
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / ACTUALITÉ

LE SYSTÈME ÉCONOMIQUE

article, publié le 17 mars 2023
8 minutes 28
je ne suis pas l'auteur, article de Pamela Kribbe, voir la source


Chers amis, je suis Jeshua, votre frère et votre égal.

Cette fois, je suis avec vous pour vous parler du système économique dont vous faites partie. Votre quotidien est relié à ce système. Celui-ci n’est donc pas séparé de la société qui vous entoure. Quoi que vous fassiez, vous interagissez consciemment ou inconsciemment avec un système qui régit les relations avec la Terre et avec les autres. Pour être concis, ce système est dominé par une pensée basée sur l’utilité, sur l’idée que les personnes, mais aussi la nature, sont des moyens ou des instruments pour ainsi dire, au sein d’un système de production et de consommation. Ce système, dans son essence, ne s’intéresse à rien d’autre qu’à la production et à la consommation. Il n’est pas au service d’un objectif plus élevé ; il est uniquement axé sur sa pérennisation et sa croissance extérieure. Il n’est pas orienté vers un but plus élevé, vers un sens qui le dépasse, si bien qu’il épuise, à bien des égards, tant les humains que la Terre.

Cet épuisement apparaît clairement lorsque l’on observe la destruction de la Terre, de la nature. De nombreux écosystèmes complexes sont détériorés, des forêts disparaissent, l’eau et l’air sont pollués. L’épuisement est également présent à un niveau plus subtil. Il touche les humains, pas seulement la nature. Cet épuisement apparaît lorsque les humains et la nature ne sont plus respectés en tant qu’êtres vivants. Un aspect essentiel de votre système économique est que la Terre elle-même, ainsi que les humains, sont « désincarnés ». Ils sont considérés et traités comme des ressources sans âme à exploiter, si bien que les humains finissent par se sentir « sans âme » ou « sans inspiration ».

En grandissant, vous êtes de plus en plus imprégné par l’idée que, pour être une personne qui réussit et qui a de la valeur dans la société, vous devez jouer un rôle et réussir dans son système économique ; vous devez être utile en ajoutant quelque chose au processus de production et de consommation. Cette exigence, ou pression, qui vous est imposée, conduit à un affaiblissement de ce que vous êtes au niveau de votre essence et peut aboutir à la perte de contact avec votre âme. Les êtres humains, ainsi que la nature, sont considérés par le système économique comme des « choses » – des moyens ou des instruments de production – plutôt que comme des âmes, des êtres vivants autonomes et indépendants.

La nature destructrice de la vision du monde qui sous-tend ce système économique est manifeste, non seulement à travers la destruction de la nature, mais aussi à travers l’augmentation de souffrances psychologiques de toutes sortes dans les populations du monde entier. Ces souffrances sont toutes le signe d’un éloignement profond de chacun par rapport à sa nature véritable en tant qu’âme. Cette âme est ici pour expérimenter, explorer, prendre conscience et grandir. La manière dont l’âme grandit, apprend et explore est très semblable aux rythmes et processus naturels que l’on peut observer dans la nature sur Terre. Elle est bien plus proche de cela que des lois et de la démesure édictées par le système économique. En tant qu’être humain, vous devez rentrer dans certaines « cases » et vous comporter selon des représentations idéales si vous voulez jouer un rôle et réussir dans le système économique et social. Or, l’âme ne cherche pas à s’adapter, elle n’est pas servile. Elle est le principe créateur et originel en vous, toujours présent pour créer, ressentir et vivre quelque chose de nouveau.

Je vous invite maintenant à vous connecter à votre âme, à votre « inspiration », et à ressentir dans quelle mesure l’énergie de votre âme peut se diffuser dans le monde qui vous entoure. Cherchez à savoir de quelle façon vous êtes en relation avec le système économique, avec la pression sociale qui vous entoure, et dans quelle mesure cela vous empêche de vivre une vie inspirée, d’être présent ici à partir de votre âme. Je vous demande de vous connecter à votre cœur et à votre respiration. Placez votre attention à l’intérieur et ressentez le centre de votre cœur. Ouvrez-le et sentez l’inspiration qui s’y trouve, une inspiration qui vient entièrement de vous. Vous pouvez sentir cette inspiration comme un courant étant descendu de votre âme dans votre être terrestre, dans votre corps et aussi dans votre personnalité. Même si votre personnalité subit une immense pression en raison de toutes sortes d’attentes émanant du système social qui vous entoure, le courant de votre âme continue de vous murmurer des choses.

Je vous encourage à entendre et à ressentir ces murmures de votre âme plus clairement. Imaginez que dans votre cœur, vous percevez le courant de votre âme comme de l’eau qui ondule doucement. Vous voyez peut-être cette eau comme un torrent de montagne cristallin jaillissant de sa source. Vous la sentez ou la voyez se répandre dans votre cœur. Saluez cette eau ! Elle est la vie en vous qui transcende le champ terrestre, la vie qui est éternelle. Cette eau vous donne une sensation de clarté et de pureté en vous. Laissez-la circuler dans votre poitrine, votre abdomen et votre bassin. Puis dans vos cuisses, le bas de vos jambes et vos pieds. Laissez cette eau qui vient de votre cœur circuler également vers le haut et nettoyer l’espace à l’intérieur et autour de votre tête, afin de vous libérer des pensées et idées négatives et limitantes que vous avez à propos de vous. Libérez-vous de tout cela. Le courant de votre âme est acceptation, ouverture et surprise, sans aucun jugement. Sentez-vous accueilli dans le courant de votre âme.



Sentez maintenant cette eau couler sur la Terre et la rendre fertile. Aux endroits où l’eau de votre âme touche la Terre, des plantes et des fleurs commencent à pousser. La Terre vous aime et vous accueille. Ressentez un instant ce que la Terre, en tant que planète vivante, attend de vous. Il ne s’agit pas de votre « réussite » sociale ou de votre rôle dans le système de production et de consommation. Ces représentations de réussite idéalisées ne proviennent pas de l’âme de la Terre. Qu’est-ce qui vient de Son âme ? Et qu’est-ce qui, à l’intérieur de vous, accueille la Terre ? Qu’est-ce qui en vous est si fertile pour la Terre ?

Ce que la Terre reçoit – et veut recevoir – pleinement de vous, c’est votre conscience. La Terre foisonne de vie sous différentes formes. Toutes ces formes de vie sont générées par la joie, la créativité et l’envie de se développer, de grandir et de vivre des expériences. La conscience est le principe directeur et le but de l’évolution, du voyage sur Terre pour toutes les formes de vie. En tant qu’âme s’étant manifestée sous une forme de vie humaine, vous portez en vous une grande conscience. Vous avez la capacité de faire des choix et de ressentir et de vivre des expériences de façon très profonde, avec une intensité à laquelle aucune autre forme de vie sur Terre n’a accès. Votre conscience enrichit la Terre et ses formes de vie. Prenez conscience de l’immense puissance créatrice qui est présente en vous, même si c’est à vous de choisir la façon dont vous l’utilisez.

Sentez la Terre sous vos pieds. Sentez sa richesse, son inspiration, son accueil et son ouverture envers vous. Pour sentir votre inspiration, il est important que vous vous sentiez ancré – et bien ancré. Il vous arrive parfois de penser à tort que les personnes très occupées, qui ont une vie sociale réussie, gagnent de l’argent et ont du pouvoir, sont des personnes bien ancrées. Toutefois, jouer un rôle et réussir dans le système économique, comme je l’ai décrit plus haut, n’est pas du tout un signe d’ancrage. C’est précisément parce que le système lui-même a dégénéré et met sous pression l’inspiration des populations que le véritable ancrage n’est possible que si vous sortez de ce système. Je ne veux pas dire par là que vous devez perdre la capacité d’interagir avec la réalité qui vous entoure ou rompre avec elle. Cela n’est pas possible dans la pratique. Après tout, vous vivez et travaillez dans ce monde. Mais à partir de la dimension intérieure, de votre expérience intérieure, vous pouvez créer une distance avec le système existant et commencer à vivre davantage sur la base de votre inspiration originelle. C’est cela le véritable ancrage. Voilà comment devenir totalement ancré.

Je vous invite maintenant à ressentir votre connexion avec la Terre. Sentez son accueil, son invitation à partager votre conscience avec elle. Sentez l’énergie de la Terre circuler dans vos pieds et vos jambes. Sentez à quel point elle veut offrir une base fertile pour laisser circuler le courant de votre âme : l’eau de votre inspiration qui coule. Ressentez cela de la façon la plus tangible possible. Observez votre vie et sentez à quels moments, et au cours de quelles activités, vous vous sentez vraiment ancré. Cela va de pair avec un état de plaisir, de paix et de confiance. Ce mouvement calme et détendu est un signe d’ancrage et aussi d’inspiration. Vous vous sentez alors relié à la vie qui vous entoure. Percevez les moments où cela est présent, et sentez aussi comment vous pouvez rejoindre cet état plus souvent. Et observez ce qui vous met le plus sous pression en ce moment.

Les images et attentes de la société font peser une pression sur vous. Le niveau de stress induit par cette pression est différent pour chacun. Sentez ce qui vous met le plus sous pression à titre personnel en ce moment. Qu’est-ce qui vous fait repousser le mouvement naturel de votre âme ? Pourquoi ne pouvez-vous pas suivre ce courant ? Qu’attendez-vous de votre part pour l’accompagner ? Quelles obligations ou responsabilités vous infligez-vous alors que cela même ne vous est pas naturel et ne vous met pas en joie ni en paix, mais au contraire augmente votre niveau de stress ?

Imaginez maintenant que vous laissez l’eau, le courant d’énergie de votre âme, traverser tout votre corps et votre aura. Sentez la puissance créatrice revitalisante de ce courant. Laissez ce courant vous libérer de cette pression, des attentes qui vous éloignent de votre centre, de votre essence. Libérez-vous ! Prenez conscience que vous êtes ici pour répondre au mouvement de votre âme, qu’il s’agit là de votre fonction la plus profonde. Lâchez les représentations sociales en matière d’épanouissement et de réussite.

Le système économique – et la vision du monde qui le sous-tend – est sous pression. Il est au bord de l’effondrement, car il est tellement en contradiction avec les intérêts de la vie sur Terre et des êtres humains qu’il ne peut subsister en fin de compte. À l’échelle mondiale, vous vivez une période de crise. Cette crise, à laquelle vous pouvez donner différents noms, est une profonde crise de sens. La seule voie pour sortir de cette crise passe par l’âme, par l’inspiration qui se trouve en vous tous et par la restauration de votre lien originel avec la Terre.


Vous vous sentez peut-être petit et insignifiant en tant qu’individu, mais si vous vous tournez vers l’eau vive dans votre cœur et si vous nourrissez ce mouvement de l’âme chaque jour en y apportant votre attention et votre amour, vous contribuez à l’éveil qui doit maintenant arriver dans l’humanité à l’échelle mondiale. Et cela va se produire. Plus il y aura de personnes qui suivront le mouvement de leur âme, moins l’humanité dans son ensemble aura à souffrir.

Ayez confiance en vous, en votre propre mouvement, votre propre savoir. Vous n’êtes pas seul. Des forces d’amour et de lumière vous entourent et vous soutiennent sur votre chemin. Sentez le lien qui nous unit et qui est maintenant présent à travers tous ceux qui sont en résonance avec ce message. Ressentez l’amitié et le soutien qui émanent de vos sœurs et frères d’âme.

Merci de votre présence. Merci d’être qui vous êtes.

© Pamela Kribbe
© Article de Pamela Kribbe, voir la source
Si vous êtes l'auteur et que vous ne voulez pas que je le partage, contactez-moi.

Mots clés : terre, système, nature, vie, confiance

découvrez ma prestation en rapport avec cet article
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
Partager sur Facebook Partager sur Twitter S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Les crises, les bouleversements et la maladie ne surgissent pas par hasard. Ils nous servent d'indicateurs pour rectifier une trajectoire, explorer de nouvelles orientations, expérimenter un autre chemin de vie. » Carl Gustav Jung