www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
GRAINES D'ÉVEIL
Myriam PAILLER
Sophrologie et Relaxation, Entraînement à la méditation de pleine conscience pour petits et grands, Conseillère Fleurs de Bachrelaxation, sophrologie, méditation, EFT, Fleurs de Bach
Graines d'éveil
Myriam PAILLER
ARTICLES
ARTICLES > EVOLUTION DE CONSCIENCE
DANS LES MOMENTS DE CRISE
publié le 13 novembre 2019 2 min à lire 47



Quelle soit familiale, conjugale, professionnelle, financière ou existentielle, une crise nous met dans des situations éprouvantes et pour passer du déni à l'acceptation il faut un temps qui appartient à chacun.

Mais que faire en attendant face au flot d'émotions qui submerge, face aux inquiétudes du lendemain ?

Nous pouvons avoir l'envie frénétique de nous étourdir à travers des échanges multiples et variés, de courir dans tous les sens à remplir des obligations qui ne sont pas urgentes, ou bien encore de nous terrer en attendant des jours meilleurs. Mais est-ce que tout cela va nous ramener à l'équilibre ?

Les émotions retenues vont déborder un jour ou l'autre au moment où nous y attendrons le moins.

La solitude si elle n'est pas accompagné d'un prendre soin nous mène à ressasser toujours les mêmes histoires où il est question des fautes de l'un, des autres, de soi. Nous savons tous que la culpabilité ou le rejet n'apportent rien de constructif.

Mais alors que faire ?

Et si nous commencions à prendre soin de nous, de nos émotions, de ce petit enfant intérieur qui se réveille au rappel d'anciennes souffrances en résonance avec la situation vécue ?

Peut être se poser un peu dans un endroit à soi, écouter une musique qui apaise. Prendre de profondes inspirations, respirer quelque temps avec le ventre, lentement.

Puis laisser venir à soi les émotions.
Pouvoir les identifier sans y apposer de jugement, mais plutôt avec la bienveillance d'un père ou d'une mère vis à vis d'un enfant perturbé.

Laisser venir ce qui doit venir -larmes de tristesse ou de colère, souvenirs, prises de conscience - simplement, accepter le relâchement et la vulnérabilité, ouvrir sa sensibilité à ce qui vient comme on ouvre sa porte et son cœur, sans calcul ni réticences.

Alors le flot des émotions qui enserrait votre gorge, vous tordait le ventre ou brulait votre estomac peut sortir de votre corps.

L'accueillir avec la respiration consciente : à l'inspiration j'accueille ce qui vient de moi. A l'expiration je libère en douceur et je laisse partir.

Peu à peu la paix s'installe parce que vous acceptez de ne plus lutter contre vous-même et que vous entrez en amitié et en compassion avec des aspects fragiles qui se révèlent à vous. Dès lors, la douceur et la détente peuvent s'installer, et des informations importantes parvenir à votre conscience.

Vous voilà passés du déni à l'acceptation.

De l'acceptation pourront naître des désirs de changement, des inspirations nouvelles pour sortir de cette crise et en faire finalement une alliée.

Dans le bouddhisme, la crise est considérée comme une formidable opportunité de transformation en vue d'une vie plus authentique et plus équilibrée.

Parfois ce chemin de résilience demande un accompagnement personnalisé qui passe par la bienveillance et l'écoute attentive d'une autre personne capable de nous réassurer dans nos fondements mais aussi de nous aider à interroger certaines de nos croyances, certains aspects de notre personnalité.

Comme l'écrit si bien le poète Paul Eluard "La nuit n’est jamais complète...."
regardez ma prestation en rapport
SOPHROLOGIE ET RELAXATION
© Myriam PAILLER
reproduction interdite sans mon accord, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/graines-d-eveil
mots clés : crise, émotions, respiration, conscience, résilience,
Cet article vous plaît ? cliquez pour ajouter 1 merci
MERCI pour votre gratitude
Envoyez cet article par mail à un(e) ami(e) cliquez






je ne suis pas un robot

Copiez cet article sur votre Zenopage cliquez
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Réseaux sociaux : partagez sur Facebook | partagez sur Twitter
Soyez informé des nouveaux articles, abonnez-vous à ma lettre d'info cliquez






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« L’Homme a cru qu’il importait d’avoir, ignorant qu’il importe d’être. »
Oscar Wilde