www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

GRAINES D'ÉVEIL
Myriam PAILLER
Sophrologie et Relaxation, Entraînement à la méditation de pleine conscience pour petits et grands, Conseillère Fleurs de Bachrelaxation, sophrologie, méditation, EFT, Fleurs de Bach
Graines d'éveil
Myriam PAILLER
ARTICLES
site incomplet : allez dans Administration et complétez les étapes indiquées
ARTICLES
CONSCIENCE ET ACTION
LE RUGISSEMENT DU LION OU L'ART DE TRANSFORMER NOS PEINES ET NOS PEURS EN JOIES ET EN PASSIONS
publié le 11 janvier 2020 4 min à lire 156 1
article retenu par Théranéo pour la Sélection Articles Qualité


Qui d'entre nous n'a pas été confronté à une situation dramatique, profondément insécurisante, capables de nous laisser au fond du trou, d'altérer nos capacités mentales, ou, pour le moins, de saper nos énergies et notre désir d'aller de l'avant ?

Qui ne s'est pas trouvé confronté à ses propres appréhensions au point de se retrouver paralysé par le doute, incapable d'effectuer des choix difficiles et pourtant déterminants ?

Pour donner quelques exemples : un couple se retrouve en crise du fait d'une trahison envers des engagements pris de part et d'autre. Un entrepreneur découvre que l'un de ses associés ou des ses employés pour lequel il nourrissait une confiance sans failles lui a caché des éléments cruciaux pour la survie de l'entreprise ou s'est livré à des malversations. Une famille explose du fait de conflits affectifs aigus concernant un héritage ou une séparation.

Toutes ces situations, et bien d'autres encore, peuvent ébranler considérablement nos structures psychiques et nos croyances. Nous pouvons rejeter la faute sur l'un ou sur l'autre, mais cet état de réactivité ne va rien résoudre et faire plutôt empirer la situation, quitte à nous enfermer dans un passé traumatisant. Ces épreuves nous ramènent à deux principes de vie fondamentaux que j'aide à comprendre puis à installer dans mes accompagnements : celui de l'acceptation et celui de la résilience.

L'acceptation

Ce premier principe, loin de signifier une forme de passivité ou de croyance en un destin tracé d'avance, nous permet d'arrêter de fuir une réalité qui nous contrarie et contrarie nos croyances.

La réalité est bien là et peu à peu notre conscience s'aiguise à la cerner dans toute sa complexité.

Nous sommes en tant qu'êtres humains des champions de la contradiction et cela fait aussi partie de notre profonde capacité à saisir celles des autres avec bienveillance et esprit de responsabilité. Le fait de juger l'autre sévèrement ou de se juger avec encore plus de sévérité n'apporte aucune solution constructive.

L'acceptation va nous permettre de faire face à cette réalité très désagréable afin de dégager des lignes de réflexion et d'action. Cette démarche peut nous amener à nous poser les questions suivantes :

Qu'est ce qui à motivé l'autre à adopter ce positionnement ? Qu'ai-je abandonné de mon pouvoir ou de ma responsabilité envers moi-même et envers ma relation à autrui pour en arriver là ? Qu'est ce qui a été sous-entendu, mal entendu, caché, et qui a permis que la situation dégénère ? Quels sont les besoins que je n'ose exprimer, ou que je n’ai jusqu'à présent jamais osé exprimer ? Comment est-ce que je me sens impacté du point de vue de mes émotions par cette situation ? Quelles sont les éventuelles blessures qui réapparaissent et qui demandent à être considérées avec bienveillance puis transformées, afin qu'elle ne trouvent plus de chemin d'expression ? Quelles croyances sont remises en question et ces croyances ont elle toujours un bien -fondé ? Si oui, quelles sont mes limites concernant cette situation ? Quelles sont les limites infranchissables (celles que je ne permets à personne de franchir) qui vont peser sur mes prochaines décisions ? Qu'est-ce qui est de l'ordre de l'acceptable, voire du réparable ?

L'acceptation permet de s'extirper du triangle infernal “ bourreau- victime- sauveur” pour sortir du manège des illusions. Elle nous amène à exprimer nos besoins et notre vérité de façon claire, intelligible pour notre entourage.

Elle nous élève dans notre dignité et notre légitimité à être ce que nous souhaitons de mieux pour nous-même.

La résilience

Ce principe de vie observé et développé par Boris Cyrulnik, existe partout, dans la nature : après la destruction causée par un incendie ou une inondation, après le massacre d'une partie d'un troupeaux ou d'une meute, après les ravages causés par l'activité irresponsable humaine sur un biotop fragile. Cette résilience est sérieusement compromise actuellement du fait de notre entêtement à refuser notre responsabilité dans nos modes de production , d'échange et de consommation, et risque de nous amener à un point de non retour.

La résilience existe aussi dans la psyché humaine permettant de se remettre de grands traumatismes et de blessures psychiques déstructurantes, d'engager de profondes transformation dans notre façon de concevoir nos épreuves de vie, de devenir acteurs notre vie, de la mener avec liberté et conscience et enfin, par la suite, d'aider autrui à se remettre de pareils évènements.

C'est cette façon de se tourner vers ce qui nous appelle à la vie et au partage plutôt que de s'isoler dans un passé traumatisant, s'enfermer dans des comportements limitants, auto-destructeurs ou destructeurs pour autrui.

Ce principe nous amène à puiser dans nos ressources profondes individuelles et collectives (affectives, compassionnelles, culturelles, religieuses, etc...) pour répondre à cette question : " que vais-je faire de cette épreuve ?". Le mot “ faire” est capital car il introduit une revendication de notre propre pouvoir de manifestation et nous autorise une liberté d'action, qui toute relative qu'elle soit sur le moment, va nous ouvrir progressivement à une conscience nouvelle et à un champs de possibles.

L'esprit humain est puissant et pour résumer l'une des actions fondamentales de notre subconscient ( le mot surconscient serait plus juste) sur nos vies “ ce que nous voulons nous veut aussi “. Notre détermination à sortir du désarroi et à nous réorganiser intérieurement pour nous protéger d'un danger, sortir d'une situation inextricable, réparer des dommages collatéraux, retrouver un équilibre et une joie de vivre, va créer une synergie en nous et faire advenir des synchronicités dans nos vies. La transformation est bien présente et concrètement active .

La vie prend une saveur nouvelle et nous pouvons alors rugir comme des lions.

"La Vie est faite de 10% de ce qui vous arrive et 90% de comment vous y faites face" Max Piccinini
© Myriam PAILLER
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/graines-d-eveil
Mots clés : épreuves, acceptation, résilience, réussite
Article retenu par Théranéo pour la Sélection Qualité
cliquez pour voir ma prestation en rapport
SOPHROLOGIE ET RELAXATION
Envoyer cet article à un ami
VOUS



VOTRE AMI(E)



je suis un être humain
S'abonner à ma lettre d'infos pour mes nouveaux articles Copier cet article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Partager cet article sur FacebookPartager cet article sur Twitter






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« L’homme se découvre lorsqu’il se mesure à un obstacle. »
Antoine de Saint-Exupéry