www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

LA LEVÉE DU VOILE
Agnès CAPELLE
Thérapeute holistique- Praticienne Reiki- Coach de vie- Clairvoyante-Massage ayurvédiqueEnergétique - accompagnement - massage ayurvédique- Chakras- Equilibre
CHANGER SON REGARD SUR SOI-MÊME
COMMENT ÊTRE HEUREUX GRÂCE À LA PEUR?
< retour rubrique < retour Articles |
publié le 12 février 2019 3 min à lire 3


Elle peut se faire discrète et même se rendre invisible, elle peut se faire passer pour de la certitude voir la sensation "d'être alignée" avec soi même!
Elle peut être cash, présente sans artifice . Elle peut être violente, dominatrice et autoritaire. 
La peur a été ma grande amie ! Nous avons été amies durant si longtemps , une vraie amitié je dois dire !! 
Dans mon expérience, elle s'est fait très discrète et s'est même fait passée pour de l'assurance .
Effectivement, il a fallu un certain temps pour qu'elle soit débusquée. Mais la bonne nouvelle c'est que l'amour gagne toujours quoiqu'il arrive et quelque soit le temps qu'il faut .

Aujourd'hui, je comprends pourquoi j'ai choisi ces expériences de vie ( oui oui on choisi, nous créons notre monde. Qui serait le mieux placé pour savoir ce dont nous avons besoin pour nous comprendre, et plus largement pour expérimenter l'humain, à part nous- même?) . 

Qu'est-ce vraiment la peur? 
Un sentiment, une sensation, une histoire mentale ...
Où se trouve t-elle lorsqu'elle apparait ? 
Dans le ventre, le thorax , la tête , les jambes parfois...
Comment existe t-elle ? 
Elle émerge à l'intérieur du corps sans aucun contrôle de notre part ( sauf évidemment lorsque l'on se remémore une histoire qui va la réveiller..nous nous trouvons donc dans le mental à ce moment là) . 

Donc souvent au départ, il s'agit d'une sensation corporelle très troublante et incontrôlable. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle, le mental la qualifie de peur car rien ne contrôle le ressenti et rien ne le stoppe vraiment.

La peur devient la peur à partir du moment où nous laissons notre tête, nos pensées décider qu'il en est ainsi. 

Que se passerait-il si nous laissions évoluer cette sensation sans chercher à modifier ce qui est ? 
Que se passerait-il si nous tentions de regarder cela comme une expérience nouvelle pour découvrir notre corps  et surtout pour découvrir quelle croyance ou conditionnement nous habite? 

Pourquoi ,lorsqu'il s'agit de monter dans un grand huit dans une fête foraine, l'excitation est à son comble car justement nous savons que nous allons contacter cette peur ? Et que nous en demandons encore et encore ?  ( Perso, je n'aime pas trop ;-) ) 

Pourquoi, lorsqu'il s'agit de cette même peur mais contactée  par une expérience non prévue, controlée , ce qui est vécu est tout autre?
Pourquoi dans ce cas , la peur est fuie , étouffée, canalisée, gérer , surmonter ...

Qui décide que dans ce cas il faut refouler le ressenti ? Qu'il ne faut pas s'abandonner tout entier dedans pour s'enivrer d'elle ?

Qui décide que ressentir des tremblements dans le ventre, la poitrine lorsqu'on est sur le point de revoir son amoureux par exemple , est doux, chouette et enivrant ? Et que ça ne l'est pas dans le cas de dire oui à l'inconnu, changer de vie ou de profession ?  

Et si "on" nous avait appris à l'envers ?! 
D'ailleurs , on nous appris alors qu'il n'y a qu'à ressentir . 

Il ne s'agit pas de se jeter ou de jeter un enfant ou un adulte dans une situation dangereuse et dire : " Ressens , laisses toi traverser , on se voit après ! "
Il s'agit d'apprendre ou de désapprendre ! 
Apprendre à accueillir le ressenti sans commenter et s'apercevoir que c'est éphémère. 
Désapprendre l'identification spontanée à bien ou pas bien .

Alors ici, je vous invite à changer de regard sur la peur (4 lettres- mis autrement ça fait aussi pure puis repu !) . 

Je vous invite justement à ouvrir grand vos bras lorsqu'elle se présentera à vous et lui dire: "oh ma chérie, mais quelle bonne idée tu as de venir me visiter, je vais  découvrir, grâce à toi, une nouvelle croyance ou conditionnement à dissoudre" !!

Et finalement, cela rend extrêmement heureux ! Avec cette sentiment de paix intérieure.

9 Mai 2018

heureux, peur, paix

remercier
MERCI pour votre merci
ENVOYER À UN(E) AMI(E)

VOUS



VOTRE AMI(E)



COMMENTAIRE


je ne suis pas un robot


les emails ne sont pas transmis à des sociétés externes
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis réactualisez cette page.
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? création gratuite, infos et démo ici :
CRÉER MA ZENOPAGE
partager
partager



POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir, et c'est en le donnant qu'on l'acquiert. »
Voltaire