www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

LA MAISON DU BIEN-ÊTRE
Mathias GAIFFE
Coach de vie et bien-êtrecoaching
La maison du bien-être
Mathias GAIFFE
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / EVEIL EN CONSCIENCE

L'EGO

article de Mathias GAIFFE, publié le 29 décembre 2020 3 min à lire 5


L'ego est un filtre puissant qui altère l'échange entre les personnes à commencer par soi.
L'ego peut être défini comme une construction mentale qui est la somme des expériences et interprétations faites sans tenir compte d'autrui durant l'enfance depuis la période intra-utérine jusqu'aux environs des sept ans.
Il n'écoute que lui, n'entend et ne comprend que lui. Il est la racine des problèmes d'altérité que chacun peut rencontrer selon ses blessures. Il est donc important de l connaître et de l reconnaître pour le laisser dans son monde et vivre pleinement dans celui-ci. Il faut (lui faire) lâcher prise.
L'amour de soi, s'aimer soi-même, est le bouclier nécessaire. Aime-toi d'abord car l'ego n'aime que ce qu'il a construit dont il fait un copier-coller chaque fois qu'une situation identique à celle qu'il a vécu se présente. Il peut par exemple murmurer doucement tout au fond de vous "regarde ca recommence, méfie-toi" et vous croyez que c'est votre pensée propre. Ce qui amène souvent à poser des interdits ou des obligations du genre "si cette personne m'aime elle doit faire ça et ne pas faire ca". Si cette personne m'aime... et si vous vous aimiez au lieu d'écouter votre ego ?

L'ego est bien intentionné, c'est pour vous protéger, enfin le croit-il, et vous aussi vous le croyez. Nous le croyons tous. Mais comme il se dit, l'enfer est pavé de bonnes intentions. L'ego a une vision unique d'où sa grande rigidité. Il tient pour acquis tout ce qu'il a interprété sans tenir compte de l'autre et seule sa définition des mots, souvent réduits à une seule définition, vaut.
L'ego croit tout savoir au lieu d'être curieux. IL sait pourquoi l'autre dit cela, pourquoi il fait ceci ou encore cela. Sans confrontation avec cet autre car il croit sa banque de données sure et fiable en tous temps et en tous lieux.
En général, la réponse "oui je sais" est une réponse de l'ego qui écrase l'échange que l'autre amorce avec ce qu'il dit, quoi que ce soit. Il évite l'ouverture à l'autre, à la nature des choses et à l'univers, et surtout à soi. C'est lui qui nous fait croire par exemple que nos parents sont des exemples en tout et que l'on endosse leur façon d'être en croyant que c'est la bonne. Ainsi, un enfant qui entend toujours un parent dire que c'est la faute à l'autre peut s'identifier s'il est du même sexe à ce parent coupable de nuire à l'autre et croire que tous les hommes ou toutes les femmes sont ainsi, et donc qu'il est un ou une source de nuisance pour l'autre puisqu'il est du même sexe. Mais c'est à cet âge ne pas voir que ce que dit le parent accusateur n'appartient qu'à ce parent et que l'enfant est une autre personne.
Pour cela il faut s'aimer avant d'aimer ce que l'autre dit.

S'aimer, s'accepter comme l'on est, sans culpabilité afin d'accepter l'autre comme il est avec ce que nous appelons facilement se défauts en sus de ce que nous appelons tout aussi facilement ses qualités.
L'amour est un bouclier a dit un jour une femme. Et cette phrase est juste. Aimer, s'aimer protège. Tout le contraire de ce que fait l'ego. Notamment dans les relations toxiques qui sont la rencontre de deux blessures, donc d deux ego. L'ego de la proie entretient une chimère qui la fait rester auprès de son bourreau, en lui trouvant tout un tas d'excuses. Le jour où elle s'aime, quel que soit le déclencheur de la prise de conscience, elle met fin à cette relation.
Parce que pour l'égo soit c'est à l'autre et uniquement à lui de se remettre en question, soit c'est uniquement soi. Cela dépend des situations et des circonstances pour chacun. Chaque être est unique quand l'ego peut voir tout le monde pareil. N'est ce pas monsieur Procuste ?

Si la nature humaine est commune, la personne est unique. Et c'est cette personne que vous devez aimer avant tout. Avant de vous interdire de l'être pour telle ou telle raison soufflée par votre ego. "mes parents se sont séparés à cause de moi, je ne me sépare pas de l'homme qui me frappe pour ne pas faire sentir cela à mes enfants tant pis si je meurs et si je laisse mes enfants sans mère ?" ou sans père puisque chaque situation se vit au masculin comme au féminin.
S'aimer n'est pas dans les enseignement que nous recevons dans l'enfance, pas plus que cultiver l'empathie. Au cours des séances que je propose vous apprendrez à voir votre ego, à l'entendre et à faire le choix de vous au lieu de lui, à identifier les interdits que vous vous êtes mis pour libérez votre être.
© Mathias GAIFFE
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/lamaisondubienetre
Mots clés : ego, amour, libération, orgueil, soi
découvrez ma prestation en rapport avec cet article
PRISE DE CONSCIENCE ET ÉVEIL
Partager sur ou
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« C’est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante. » P. Coelho