www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

LA MAISON DU BIEN-ÊTRE
Mathias GAIFFE
Coach de vie et bien-êtrecoaching
La maison du bien-être
Mathias GAIFFE
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / EVEIL EN CONSCIENCE

BIEN ÊTRE ET BIEN NAÎTRE

article de Mathias GAIFFE, publié le 4 mars 2021
3 minutes à lire 5



Une personne en plénitude de son être est en mesure de parler de tout, avec tout le monde, à commencer par soi. Elle est également en mesure de choisir, choisir ce dont elle peut parler et avec qui. Et que ce choix soit objectif par rapport à ce qui est, c'est à dire la capacité ou non de l'autre d'entrer dans l'échange.
Il y a le fait et les émotions qu'il appelle. C'est ce que les japonais appellent la maîtrise des sept émotions, que nous connaissons sous l'appellation des sept péchés capitaux, qui permet d'être à ce qui est, d'être au fait, baigné dans la justesse des émotions. Chaque péché capital correspond à une émotion, nous verrons cela dans un prochain article. Si nous en arrivons à parler des faits sans les émotions, cela devient robotique et n'est pas mieux que de laisser les émotions envahir ou submerger les faits.

C'est à travers ces émotions que votre ego va venir vous glisser, directement ou pas, telle ou telle affirmation selon les croyances et certitudes qu'il a forgé depuis les débuts de votre vie et qui vous servent de guide malgré vous tant que vous le laissez faire. Bien des phrases, des réactions indiquent que c'est l'ego qui parle. Ce qui es du jugement, de l'arbitraire, du secret par exemple.
Également tout ce qui concerne le fait de se sentir remis en cause par l'expression d'un avis ou d'une opinion différente ou divergente et de bloquer l'échange pour se « protéger ». Car l'ego fait ce qu'il fait pensant vous protéger. Or, c'est l'amour qui est le bouclier.
Imaginons un enfant violé par son père, ou sa mère. L'ego va conclure que l'homme, ou la femme, est un être méchant. Plus tard, lors d'une première rencontre, qui pourrait être amoureuse si l'ego disait « rappelle toi d’être prudent(e) vu ce que tu as connu quand tu entres dans l'échange avec cette personne », l'ego va au contraire affirmer « fuis ce danger, rappelle toi ce qu'il nous a fait ». C'est ainsi que des phrases comme « les hommes sont tous des salauds » et « les femmes sont toutes des salopes » sont des affirmations de l'ego.

Pour bien être il faut bien naître. L'ego se forme dès les premiers instants de la vie d'un être. Ainsi, des blessures intra-utérines existent et l'ego forge ses premières croyances sur ces expériences traumatisantes. Bien naître signifie donc distinguer l'ego de soi. C'est un travail qu'il convient de faire aidé, parce que l'ego a vite fait de vous faire prendre un chemin qui l'arrange, que vous allez suivre la fleur au fusil en pensant aller vers la lumière du soleil, quand l'ego vous affirme en filigrane « ton soleil c'est moi ».
L'ego est donc une sorte d'escroc, mais un escroc sincère, qui pense sincèrement que ce qu'il vous fait faire est pour votre bien. Que c'est donc vous aider en tout que de l'écouter en tout. Tan que vous suivez ces conseils, un peu le diablotin sur l'épaule gauche, vous ignorez votre être et ses vrais besoins.

Dans les manifestations fréquentes de l'ego, vous avez « le sentiment d'être remis en cause » par la personne en face de vous qui peut être soit en désaccord avec vous, soit avoir un point de vue divergent, une autre façon de faire, de voir etc...
Les deux points de vue sont légitimes, puisque chaque être est légitime. Mais ce ressenti d'être remis en cause, qui est une forme de dévalorisation, de négation de « droit à être » vient de l'ego. Il faut bien faire la différence entre l'appréciation objective d'un fait « j'ai raté ma pâte, j'ai loupé la cible » et le jugement que vous pouvez en faire contre vous ou autrui « je suis nul(le), quel gros nul(le)... » étant entendu que le jugement de valeur ne se limite pas par l'utilisation du seul adjectif « nul » de cet exemple. Il est possible d'envisager une blessure de rejet dans ce cas.
Seul un travail en profondeur nous permettra d'identifier dans quelle mesure agit telle ou telle blessure. Pour bien être il est nécessaire bien naître.
© Mathias GAIFFE
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/lamaisondubienetre

Mots clés : bien, être, naître, ego, image

découvrez ma prestation en rapport avec cet article
Partager sur ou
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Si vous ne faîtes pas face à votre ombre, elle vous viendra sous la forme de votre destin. » Carl Gustav Jung