www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Laura JACQUEMIN
Sophrologuesophrologie
Laura JACQUEMIN
ARTICLES
ARTICLES
article de Laura JACQUEMIN, publié le 2 juillet 2020 5 min à lire 227 1


Elles nous font mener la vie dure parfois, nous préfèrerions ne pas les ressentir et les laisser de côté.
Nous nous persuadons même par moments que nous ne les ressentons pas.
Les émotions ne laissent personne indifférent ! Tout simplement parce qu’elles font de nous des êtres humains !
Désolée pour ceux et celles qui pensaient pouvoir y échapper !

Le terme « émotions » vient du latin « emovere » qui signifie « mouvement ». L’émotion est donc une énergie qui nous met en mouvement.

Ce sujet pourrait être évoqué pendant des heures. Je pourrai vous faire une liste de toutes les émotions que les êtres humains peuvent ressentir.

Mais je vais déjà lister 6 émotions dites « primaires », ou basiques selon les sources (il peut arriver de trouver dans certaines sources un nombre différent d’émotions primaires, je me fie donc à mes connaissances et à ma formation pour énumérer celles-ci. Ce n’est pas une vérité absolue, juste la mienne).

Mais avant de les lister, je pense qu’il est important de définir le terme « primaire ». Dans le cas des émotions, cela veut dire qu’elles sont automatiques, instinctives. Elles font partie de l’être humain. Elles arrivent sans que l’on puisse les arrêter, ou les réprimer. Et fort heureusement, car elles ont permis d'éviter l’extinction ! (Si les hommes préhistoriques n'avaient pas eu peur devant les bêtes sauvages, nous ne serions plus de ce monde!)

Donc aucune culpabilité à avoir si vous ressentez des émotions, elles sont normales ! Je le précise car il est très courant en séances de sophrologie d’entendre des personnes s’en vouloir de ressentir de la tristesse ou de la colère. Ces émotions sont là pour vous aider à évoluer dans votre vie, et vous avertir que quelque chose ne va pas et a besoin d’être pris en compte.

LES ÉMOTIONS PRIMAIRES

La peur : Elle prépare le corps à la fuite, ou à l’affrontement. Elle est un moyen de se sécuriser et de se protéger face à des situations perçues comme dangereuses. Elle permet de développer ses ressources.

La colère : elle s’exprime lorsque nous sommes soumis à des situations qui nous procurent de la frustration. C’est un moyen de défense qui permet de nous protéger face à un stress. Elle démontre un besoin de s’affirmer et de poser des limites (lorsqu’une personne dépasse nos limites par exemple).

La surprise : c’est une réaction provoquée par quelque chose d’imprévu, de nouveau ou d’étrange. Elle permet, comme la peur, de développer ses capacités pour y faire face. Cette émotion provoque de l’incertitude.

Le dégoût : A l’époque de l’homme des cavernes, cette émotion permettait de savoir quelle nourriture choisir. Elle provoque une répulsion ou un état d’évitement face à une possibilité de substance novice (sur le plan alimentaire). A un niveau plus psychologique, cette émotion peut s’exprimer lorsque qu’une personne porte atteinte à votre intégrité.

La tristesse : sa fonction est d’agir dans des situations où l’on se sent impuissant, ou incapable d’agir directement pour résoudre le problème. C’est une auto protection. Cette émotion initie la recherche d’un soutien social, puisque les larmes attirent l’attention des autres.

De nombreuses autres émotions se font ressentir, mais celles-ci sont les principales et sont essentielles à notre fonctionnement d’être humain. Elles favorisent notre survie, et bien les vivre et les ressentir est essentiel.

ÉMOTIONS ET IDÉES REÇUES

Il y a de nombreuses idées reçues concernant les émotions. Ces limitations nous empêchent parfois de bien vivre nos émotions.

Si je réprime mes émotions, elles disparaitront : au contraire elles resteront, et reviendront régulièrement pour se faire entendre. Elles finiront peut-être même pas s’exprimer au travers de maux corporels (tensions, maux de tête, douleurs…)

Il y a des émotions positives et négatives : une émotion n’est ni bien ni mal, elle est, tout simplement. C’est nous qui lui donnons une valeur ou qui mettons un jugement dessus.

Montrer ses émotions veut dire « être faible » : c’est tout le contraire, montrer ses émotions est une force, et cela permet d’avoir de vrais échanges avec les autres, et avec soi-même.

La colère est une émotion à éviter : la colère est le signe que vos limites ont été dépassées. Elle est donc plus qu’importante dans nos vies !

La peur doit être vaincue : tout comme les autres émotions, elle n’a pas à être vaincue. La peur vous informe d’un besoin de vous protéger.

Les émotions sont permanentes : et non ! elles ne font que passer, elles donnent une information et elles repartent. Elles restent si nous les entretenons, ou si nous ne les écoutons pas.

Nous devons toujours être heureux : c’est impossible d’être tout le temps heureux. La vie est faite de hauts et de bas, d’épreuves et de réussite. Tout comme le jour n’existe pas sans la nuit, la vie ne peut pas être faite de bonheur continuel.

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous tendance à avoir certaines de ces idées reçues ?

GESTION DES ÉMOTIONS OU ACCUEIL DES ÉMOTIONS ?

De nombreux thérapeutes ou praticiens parlent de « gestion » des émotions. De mon point de vue, le terme « gestion » me renvoie à quelque chose de vide, de froid. Peut-on gérer ses émotions comme on gèrerait un compte bancaire ou un planning ?!
Selon moi non. Je préfère pratiquer l’accueil des émotions en séances de sophrologie.
Un accueil, une découverte, un apprentissage de leur signification pour mieux les vivre au quotidien.
Par la respiration, par les visualisations, la sophrologie peut vous permettre de mieux vous connaitre, de comprendre pourquoi certaines émotions arrivent.
Pour vivre une vie plus sereine, écoutons-nous un peu plus, accueillons ce qui fait de nous des êtres humains, et le quotidien en sera amélioré !

A bientôt !

PS : Je vous conseille les BD d’Art-Mella, qui illustrent admirablement les émotions (il y a 3 volumes). Cette illustratrice évoque seulement 4 émotions primaires, mais quoi qu’il en soit, elle en parle de manière simple, pouvant convenir aux petits comme aux grands.
ART-MELLA : Emotions, enquête et mode d’emploi (3 volumes).
© Laura JACQUEMIN
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/laurajacquemin-sophro
Mots clés : sophrologie,émotions,peur,angoisse,bien-être
Article retenu par Théranéo pour la Sélection Qualité
découvrez ma prestation en rapport avec cet article
CABINET
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
Lettre d'info pour s'informer Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Partager article surPartager article sur Voir des articles similaires sur Théranéo






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Harmonie: Rapport heureux entre les parties d'un tout » Dictionnaire Larousse