www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Laurence GLUZA
Naturopathie - Dien Chan, multiréflexologie faciale - Access Bars - Massage détente épaules, nuque, crâne et visagenaturopathe, réflexologue
Laurence GLUZA
ARTICLES
ARTICLES > L'HYPERSENSIBILITÉ, ÇA VOUS PARLE ?
ENFANT HYPERSENSIBLE
publié le 4 février 2020 5 min à lire 268
je ne suis pas l'auteur de cet article voir source


6 conseils pour l’aider à gérer ses émotions

Alors que l'on pense aujourd'hui que 15 à 20% de la population seraient sujets à l'hypersensibilité émotionnelle, de plus en plus de parents semblent détecter ce trait de caractère chez leur(s) enfant(s).
Si vous êtes dans cette situation, suivez ces 6 conseils pour aider votre petit à gérer ses émotions.
Loin d’être un défaut, l’hypersensibilité est une particularité émotionnelle. Mais elle peut être malgré tout être bien difficile à gérer au quotidien, surtout si elle n’est pas détectée. 
Peu prise au sérieux par le passé, l’hypersensibilité est aujourd’hui l’un des sujets les plus traités par les spécialistes du bien-être, qui tentent depuis quelques années d’aider les personnes hypersensibles à se sentir mieux dans le peau et dans leur vie.

QU’EST-CE QUE L’HYPERSENSIBILITÉ?
Pour bien comprendre et aider un enfant hypersensible au quotidien, il est tout d’abord important de savoir ce qu’est l’hypersensibilité.
Loin des idées reçues qui définissent ces enfants comme étant capricieux, pleurnichards et trop gâtés, l’hypersensibilité est un trait de caractère que l’on ne peut modifier.
Elle se traduit par une grande émotivité, qui est principalement due à la manière dont le cerveau capte les informations.
En effet, les personnes hypersensibles ont des sens plus développés que les autres, mais aussi la capacité à capter davantage de stimuli extérieurs et intérieurs. Elles ont donc une manière de ressentir les émotions plus intense.
Cette particularité fait généralement d’elles des personnes très intuitives, empathiques et qui vivent avec passion et intérêt tous les aspects du quotidien.

Et si cela offre parfois de belles perspectives, l’hypersensibilité comporte aussi son lot de points négatifs: réaction excessive face à certaines situations, perte de contrôle émotionnel, hyperstimulation et/ou hyperexcitabilité, tendance à la dépression ou à la fatigue chronique, mais aussi difficulté à se trouver dans une foule ou encore dans un endroit où la musique, la lumière et/ou les bruits sont trop présents…
Bref, il n’est pas toujours simple de vivre avec cette particularité.
Si le challenge n’est pas simple, il est malgré tout possible d’aider son enfant à vivre avec son hypersensibilité, afin qu’il en fasse une force plutôt qu’une faiblesse.

1. DIALOGUEZ AVEC LUI
La première chose à faire avec un hypersensible est de lui permettre d’extérioriser ses émotions pour éviter la surcharge.
Pour cela, rien de tel que de communiquer.
Attention cependant, si les hypersensibles ressentent les choses intensément, ils ont souvent bien du mal à mettre des mots dessus. Si c’est le cas de votre enfant, il faudra trouver un autre canal de communication. Cela peut être via le dessin, la lecture d’un livre en particulier, les câlins, etc.

2. FIXEZ (ET MAINTENEZ) DES LIMITES CLAIRES
Si tous les enfants ont besoin de limites claires, c’est d’autant plus vrai pour les hypersensibles.
Ils vivent les choses intensément et ont tendance à tester très souvent les limites afin de s’assurer que le cadre est toujours bien présent.
Et aussi étrange que cela puisse paraître, un cadre clair les rassure et leur montre le chemin à suivre.
Si les limites ne sont pas maintenues, l’enfant hypersensible risque d’être déstabilisé émotionnellement et pourrait faire des crises à répétition.
Un conseil : si la communication est de mise lorsque l’on parle des émotions, les règles familiales mises en place par les parents n’ont elles pas lieu d’être remises en cause. Bien entendu, elles peuvent être assouplies ou revues à certains moments.
Pour y arriver, n’hésitez pas à mettre en place des routines. Ces rituels, répétés chaque jour, aideront votre enfant à se repérer et évoluer dans le cadre.
Par exemple, si votre enfant aime lire après le câlin du soir, n’hésitez pas à lui mettre une petite minuterie qui, lorsqu’elle sonnera, donnera à votre petit émotif le signal que le temps de lecture est terminé. Cette technique vous permettra d’éviter la crise de nerfs des deux côtés ou que vous deviez lui demander plusieurs fois d’arrêter de lire.
Le rituel donne le cadre à votre place et, répété chaque jour, il devient une routine ainsi qu’un repère pour l’enfant.

3. PERMETTEZ-LUI DE DÉVELOPPER SA CRÉATIVITÉ
Les hypersensibles sont généralement des personnes très créatives. Leur permettre de développer cette créativité les aidera beaucoup à apaiser leur émotions.
En effet, cela leur permettra de s’évader et de se concentrer sur une chose qui leur fait du bien. Peinture, sculpture, dessin, danse, chant, invention…
Quel que soit le domaine de prédilection de votre enfant, lui permettre de vivre pleinement sa passion l’apaisera beaucoup et lui permettra d’exprimer ses émotions via son art.

4. RASSUREZ-LE
Les hypersensibles doutent toujours de tout : d’eux, de leur capacité à réussir, de l’amour qu’on leur porte, de la place qu’ils ont … et pensent surtout qu’ils n’arriveront jamais à rien. Il est donc important que les parents puissent rassurer.
Pour cela, n’hésitez pas à lui répéter que vous l’aimez, à avoir un code avec lui qui l’apaisera. Cela peut être une caresse sur la joue, dans les cheveux…
En cas de coup de mou, rassurez-le en lui disant que l’échec n’est pas grave et que le plus important est d’essayer.
Ne lui mettez surtout pas la pression, il se la met déjà bien assez et, sous l’effet du stress, il risque d’autant plus d’échouer.

5. PROPOSEZ-LUI UN OBJET « DÉFOULOIR »
Votre enfant est stressé et s’énerve systématiquement après être rentré de l’école? Il pique une crise de larmes après une dispute avec sa sœur ou sa meilleure amie? Proposez-lui un petit objet (ou un endroit) grâce auquel il pourra se défouler en cas de stress : taper dans un punching-ball, hurler dans le jardin, se concentrer sur un objet apaisant, faire le tour du quartier en courant, déchirer des cartons usagers…
Il y a des tas de manières possibles pour décharger les émotions négatives.

6. FAITES AVEC LUI LA MÉTÉO DES ÉMOTIONS
Votre enfant a du mal à exprimer ses sentiments et finit par exploser pour un rien? Pour l’aider à formuler ce qu’il ressent, faites avec lui une petite météo des émotions.
Cet exercice, s’il est fait chaque jour, aidera votre enfant à faire part des ressentis de sa journée.
Vous pourrez trouver dans le commerce des petits tableaux ou cartes qui permettent aux petits (mais aussi aux grands) de dire comment ils vont aujourd’hui rien qu’en tirant telle ou telle illustration. C’est une jolie manière de communiquer et d’apprendre aux enfants à exprimer ce qu’ils ont sur le cœur.
Un conseil : la météo des sentiments doit être faite lorsqu’on a le temps et au calme. Il est contre-productif de la faire alors qu’on ne peut pas prendre vraiment le temps de discuter ensemble, ou dans un endroit trop bruyant qui aura tendance à l’exciter.
Je ne suis pas l'auteur de cet article, voir source : www.maman.femmesdaujourdhui.be
mots clés : hypersensibilité, enfants, émotions
regardez ma prestation en rapport
ACCESS BARS
Cet article vous plaît ? cliquez pour ajouter 1 merci
MERCI pour votre gratitude
Envoyez cet article par mail à un(e) ami(e) cliquez
VOUS



VOTRE AMI(E)



je ne suis pas un robot
Soyez informé des nouveaux articles, abonnez-vous à ma lettre d'info cliquez
Copiez cet article sur votre Zenopage cliquez
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
L'hypersensibilité, ça vous parle ?






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Changer n'est pas devenir quelqu'un d'autre, c'est devenir qui on est et l'accepter »
Jacques Salomé