www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Laurence GLUZA
Naturopathie - Dien Chan, multiréflexologie faciale - Access Bars - Massage détente épaules, nuque, crâne et visagenaturopathe, réflexologue
Laurence GLUZA
ARTICLES
ARTICLES > L'HYPERSENSIBILITÉ, ÇA VOUS PARLE ?
ADULTE HYPERSENSIBLE
publié le 4 février 2020 5 min à lire 159 2
je ne suis pas l'auteur de cet article voir source


Pensez-vous que vous réfléchissez plus que tout le monde ? Vous trouvez-vous inquiet de ce que les autres ressentent ? Préférez-vous des environnements plus calmes et moins chaotiques ?

1 personne sur 5 est très sensible

Si ce qui précède vous semble vrai, vous pouvez être très sensible. Le trait de personnalité "hypersensible" - qui a été étudié pour la première fois par Elaine N. Aron, Ph.D. au début des années 90 - est relativement commun, avec 1 personne sur 5 le possédant.

En effet, c'est souvent bien tard dans la vie que nous apprenons que nous sommes une personne très sensible dite d'hypersensible et les choses prennent finalement un sens. Les personnes extrêmement sensibles traitent les informations en profondeur et, par conséquent, font l'expérience du monde un peu différemment. Les images de violence ou d’histoires de chagrin peuvent être insupportables pour elles. Les bruits soudains, les lumières brillantes et les horaires chargés sont autant de choses qui les impactent au quotidien.

10 choses pour qu'un hypersensible soit heureux

Bien que chaque personne a des besoin légèrement différents pour s'épanouir, il semblerait que les hypersensibles aient besoin de ces 10 choses pour être heureux :

1. Un rythme de vie plus lent et plus simple

Parce qu'ils traitent les informations en profondeur, les hypersensibles peuvent agir un peu plus lentement que les autres. Ils auront peut-être besoin de plus de temps pour effectuer certaines tâches, comme sortir de la maison le matin. Il leur faudra peut-être un peu plus de temps pour prendre des décisions, par exemple sur les articles à acheter à l'épicerie, car ils ne prennent pas seulement toute une gamme de choix, mais aussi des informations sur la nutrition, le prix et leur avis sur les nouilles au poulet. Soudain, leur esprit se met à penser que des poulets sont enfermés dans de minuscules cages puis abattus… et qu’ils doivent réfléchir quelques instants pour savoir s’ils peuvent ou non vivre avec cette réalité dans leur assiette. Tout cela prend du temps.

2. Se détendre après une journée bien remplie

Comme les introvertis, les hypersensibles ne peuvent pas être plébiscités trop longtemps. Leur système nerveux extrêmement sensible absorbe des tonnes d'informations et les traite au centième degré. En conséquence, ils peuvent être facilement dépassés et épuisés après une journée bien remplie. Un moment de détente leur permet de diminuer leur niveau de stimulation et restaure leur santé mentale.

3. Un espace calme et tranquille pour se retirer

De préférence, le n ° 2 est associé au n ° 3. Idéalement, cet espace aurait un faible éclairage, peu de bruit, une sensation de chaleur, un look magnifique et les outils de détente préférés de l'hypersensible (un livre, de la musique, un oreiller confortable, etc.).

4. La permission d'être émotif et de crier

Les hypersensibles sont non seulement extrêmement sensibles à la stimulation de l’environnement, mais aussi sur le plan émotionnel. Selon la Dre Elaine Aaron, auteur de The Highly Sensitive Person, les personnes sensibles ont tendance à pleurer davantage que les autres. «Les personnes sensibles ne peuvent s’empêcher d’exprimer ce qu’elles ressentent», a-t-elle déclaré au Huffington Post. Ils montrent leur colère comme ils montrent leur bonheur.

5. Le temps de s'adapter pour changer

Les transitions peuvent être difficiles pour tout le monde, mais pour les hypersensibles, elles peuvent rapidement faire boule de neige et les faire sombrer dans le stress. Même des changements positifs, comme commencer une nouvelle relation ou emménager dans une maison de rêve, peuvent être une stimulation excessive et nécessiter une longue période d'adaptation.

6. Des relations profondes et sincères

Les hypersensibles recherchent des relations profondes avec les autres. En fait, selon Aron, ils peuvent s'ennuyer ou s'agiter dans des relations sans interaction significative. Cependant, cela ne signifie pas qu'ils sont enclins à sauter des étapes dans les relations. Au contraire, ils peuvent en réalité travailler plus fort pour engager une conversation significative avec leur partenaire et créer une intimité.

Cela signifie également que les hypersensibles ont tendance à être sélectifs au sujet des personnes qu’ils ont laissées entrer dans leur vie.

7. Une manière douce et saine de gérer les conflits

Hypersensibles ou pas, se battre avec un être cher est la pire des choses, mais les personnes sensibles ont tendance à se sentir plus anxieuses lorsque des conflits surviennent. Souvent, une bataille interne a lieu. L'hypersensible peut avoir des sentiments bien arrêtés à propos de quelque chose, mais il les garde pour lui-même, car il ne veut pas mettre l’autre personne en colère. Traiter avec une personne en colère peut être une stimulation excessive.

De plus, ils détestent faire du mal aux autres parce qu'ils savent d'expérience personnelle à quel point ça les impacte Les hypersensibles ont tendance à avoir un haut niveau d'empathie, et c'est l'une des façons dont ils prennent soin des autres.

Malheureusement, cela signifie que les personnes sensibles cachent souvent leurs besoins et se contentent de «s'entendre pour s'entendre». Elles ont besoin d'une manière saine de régler leurs différends sans cris, ni drame.

8. Une bonne nuit de sommeil

Un manque de sommeil est suffisant pour rendre n'importe qui grincheux, et ô combien improductif. Mais un manque de sommeil pour un hypersensible peut rendre la vie presque insupportable. Obtenir suffisamment de sommeil aide à apaiser les sens de l'hypersensible et lui permettre de gérer ses émotions.

9. De sepas sains, espacés régulièrement tout au long de la journée

Selon Aron, la faim peut vraiment gâcher l’humeur ou la concentration d’une personne sensible.

10. Des proches qui comprennent et respectent leur nature sensible

Parce que la plupart des gens ne sont pas très sensibles, ils ne comprennent tout simplement pas ce que cela fait d’être stressé, par exemple par un bruit surprenant, un week-end chargé ou une scène violente dans un film. Tout le monde ne comprendra pas, et ce n'est pas grave. Mais ce dont a besoin un hypersensible, c'est au moins que quelques personnes - de préférence les personnes les plus proches d’eux - comprennent sa sensibilité. Quelqu'un qui non seulement le comprend, mais qui l'aide à se protéger de la stimulation excessive («Oui, c’est parfaitement acceptable que nous quittions la fête maintenant. Je peux voir sur ton visage que tu ne vas pas bien.»). Et, quelqu'un qui voit tous les cadeaux merveilleux qui viennent avec ce trait de personnalité...
Je ne suis pas l'auteur de cet article, voir source : psychologue.net
mots clés : hypersensibilité, hypersensible, émotions
regardez ma prestation en rapport
ACCESS BARS
2 mercis - Cet article vous plaît ? cliquez pour ajouter 1 merci
MERCI pour votre gratitude
Envoyez cet article par mail à un(e) ami(e) cliquez
VOUS



VOTRE AMI(E)



je ne suis pas un robot
Soyez informé des nouveaux articles, abonnez-vous à ma lettre d'info cliquez
Copiez cet article sur votre Zenopage cliquez
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
L'hypersensibilité, ça vous parle ?






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin »
Hippocrate