www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Laurence GLUZA
Multiréflexologie, Dien Chan - Massages énergétiques, Vietmassage - Naturopathie - Access barsréflexologue, massage thérapeutique, naturopathe
Laurence GLUZA
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / LA LUMINOTHÉRAPIE, UNE OPTION INTÉRESSANTE POUR L' HIVER

COMMENT PRATIQUE-T-ON LA LUMINOTHÉRAPIE ? (3)

article, publié le 12 janvier 2021 4 min à lire 15
je ne suis pas l'auteur de cet article, voir la source


Initialement, la luminothérapie se pratiquait uniquement dans des centres médicaux, des centres bien-être et dans des hôpitaux.
Pour des questions pratiques, il est aujourd’hui possible de recréer à la maison les conditions d’une séance de luminothérapie.

Il existe ainsi deux grands types d’appareils de luminothérapie :

les lampes et panneaux de luminothérapie sont les dispositifs traditionnels de luminothérapie.
Ils se présentent souvent sous la forme d’un panneau lumineux ou d’une lampe.
La personne s’expose de préférence en début de matinée, pendant 20 à 30 minutes, face à la lumière de cette lampe, tout en vaquant à des occupations telles que la lecture, l’écoute de musique ou le travail sur ordinateur. Voici quelques modèles :


les lunettes de luminothérapie se présentent sous la forme de surlunettes (cf photo de présentation de l’article) ; elles permettent à des personnes qui n’ont pas suffisamment de temps pour rester devant des lampes de bénéficier de soins de luminothérapie.
Elles sont particulièrement adaptées dans le cadre d’un déplacement pour supprimer les effets du jet-lag (décalage horaire), ainsi qu’aux travailleurs de nuit.
Leur faible intensité est compensée par leur proximité avec l'oeil. L'avantage est de pouvoir les emmener partout, l'inconvénient est que ces systèmes ne sont pas très confortables et nécessitent l'emploi de piles.

Le simulateur d’aube n’est pas un appareil de luminothérapie.
Cependant, il a prouvé son efficacité dans le traitement de la dépression saisonnière au même titre que les lampes de luminothérapie.
Il est particulièrement utile pour reprogrammer l’horloge biologique sur les cycles éveil/sommeil.
Il se présente sous la forme d’un réveil qui diffuse une lumière d’intensité progressive pour sortir la personne de son sommeil, tout en douceur et sans stress.



Quelles normes pour votre lampe de luminothérapie ?

La plupart des lampes bénéficient d'un marquage spécifique, CE médical (93/42/CEE).
Cela veut dire que les fabricants doivent répondre à des normes spécifiques, de sécurité d'utilisation, d'information du consommateur… Cela inclut notamment que les lampes ne délivrent pas d' ultraviolets nocifs pour la peau par exemple.
Certaines lampes affichent la norme IP44, ce qui signifie qu'elles ne craignent pas les projections d'eau.
Attention, elles ne sont pas étanches pour autant !


Quand utiliser votre lampe de luminothérapie ?

Le meilleur moment pour un bénéfice optimal est le matin, si possible peu après le réveil.
Une demi-heure d'exposition au petit-déjeuner par exemple avec une lampe forte. 
Sinon, vous pouvez vous exposer toute la matinée au bureau avec une lampe d'intensité moyenne.
Par contre, attention à ne pas utiliser l'appareil de luminothérapie le soir !


Comment utiliser la lampe de luminothérapie ?

Placez-vous face à la lampe, sans la regarder directement de manière continue : vous pouvez lire ou déjeuner pendant ce temps.
La durée d'utilisation dépend de la puissance de celle-ci et de la distance à laquelle vous êtes.
Un appareil de faible intensité très proche de vos yeux est aussi efficace qu'un appareil puissant placé plus loin.
Par exemple, une lampe qui délivre 10 000 lux à 60 centimètres nécessitera une demi-heure d'exposition environ.
Les effets se font sentir généralement au bout de 4 à 5 jours.
L'utilisation est à répéter chaque matin, dès le milieu de l'automne jusqu'à la fin de l'hiver, ou toute l'année si vous avez des horaires décalés ou un travail de nuit.


Quelle durée de vie pour votre lampe de luminothérapie ?

Vu le prix des appareils, il est préférable de choisir un dispositif dont la lampe ne va pas vous lâcher au bout de quelques utilisations.
Heureusement, il faut reconnaître que la plupart des appareils sont faits avec des néons, qui ont une durée de vie assez longue (plus de 10 000 heures, ce qui permet de voir passer plusieurs hivers).
N'hésitez pas à regarder les spécificités, parfois la durée de vie de la lampe est indiquée par le fabricant.


Quel prix pour votre lampe de luminothérapie ?

Les lampes de luminothérapie tournent toutes autour de 150 à 300 euros. 
© Je ne suis pas l'auteur de cet article, voir la source
Si vous êtes l'auteur et que vous ne voulez pas que je le partage, contactez-moi.
Mots clés : luminothérapie, dépression, déprime, sommeil, fatigue
Partager sur ou
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Changez vos priorités et vous changerez votre vie, c'est aussi simple que ça ! » Inconnu