www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

LES CLEFS DU CHEMIN
Evelynn D'ESPEZEL
Thérapeute en Psychothérapie Brève
Les clefs du chemin
Evelynn D'ESPEZEL
LIVRES
LIVRES > CONNAISSANCE DE SOI ET DE L'AUTRE
NOTRE CORPS NE MENT JAMAIS
Alice MILLER
éditions champs essais | Développement personnel, Psychologie, Roman, Santé | 27



Notre corps ne ment jamais. Quand nous tombons malades, quand nous faisons l'expérience de la dépression, de la toxicomanie, de l'anorexie, c'est que nous sommes traversés par un conflit intérieur entre ce que nous ressentons et ce que nous voudrions ressentir. D'un côté, il y a notre corps, qui garde intacte la mémoire de notre histoire - et tout particulièrement des mauvais traitements que nos parents ont pu nous infliger -, de l'autre, il y a notre esprit et notre volonté, conditionnés par la morale et notre éducation, qui nous déterminent à aimer et honorer, quoi qu'il arrive, ces mêmes parents. Ce livre explore, à travers de nombreux exemples - notamment des vies d'écrivains célèbres -, les conséquences parfois dramatiques de ce conflit, mais il montre aussi qu'il existe des raisons d'espérer. Non, nous ne sommes pas obligés d'être les "bons" enfants de nos parents s'ils nous ont fait du mal et s'ils continuent de pratiquer le chantage affectif. Oui, c'est notre responsabilité que d'être attentifs aux signaux d'alerte que nous envoie notre corps. Au terme de ce chemin exigeant par lequel nous acceptons de relire l'histoire de nos rapports avec nos parents, il y a l'espoir de naître à une authentique liberté intérieure.
 
MON AVIS
Cet ouvrage nous apprend beaucoup sur la façon dont nous nous construisons, et sur l'impact des blessures que nos parents nous infligent. Et je ne vous parle pas seulement des blessures physiques volontaires, il peut aussi parfois s'agir simplement de mots maladroits employés par notre famille à notre égard, des mots qui même parfois n'étaient dits que sous le coup de la colère, et que la personne a aussitôt oubliés, mais qui à nous, nous ont fait si mal, qu'ils sont restés gravés en nous comme un tatouage : une Etiquette qu'on a gardé.

On y apprend également beaucoup de choses sur la somatisation : ces fameux symptômes souvent corporels (un mal de gorge, de l'eczéma...), qui trouvent très fréquemment leurs origines dans une blessure émotionnelle qu'on n'a pas voulu voir. On y parle aussi de l'impact des croyances et coutumes transmises.

Je me demande parfois d'ailleurs ce qu'il reste de la génétique dans ce que nous sommes vraiment. Je crois que la génétique pose des tendances et des possibilités, mais que finalement, nous sommes avant tout le fruit de ce que nous apprenons au contact du monde qui nous entoure, et ce, dès notre conception.

Donc la bonne nouvelle dans tout ça, c'est que, à tout moment de notre vie, si nous le souhaitons, nous pouvons changer ce qui nous dérange dans nos vies. Pour cela, il faudra mettre des mots sur nos ressentis enfouis. Cependant, si vous n'y parvenez pas seuls, pas de panique, c'est normal ! Si c'était si simple, tout le monde y arriverait seul...
En cas de besoin, il y a toujours la TBSI. Parfois une séance suffit. Il suffit d'appeler... ;)

Bref, c'est un ouvrage passionnant sur l'évolution intérieur de l'individu.
LES AUTRES LIVRES DE CETTE RUBRIQUE
Sélection par Théranéo : dernièrs magazines bien-être, santé, psycho

n°407 FÉVRIER 2020

n°210 FÉVRIER 2020

n°29 FÉVRIER 2020

n°119 FÉVRIER 2020
Sélection par d'autres thérapeutes inscrits sur Théranéo : derniers avis de livres
Sélection par Théranéo : derniers livres de la rubrique LIVRES de la plateforme Théranéo



POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Si vous dites à une fleur « pousse » mais en arrosez une autre, cette fleur ne poussera pas. »
S. Covey