www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Anne-Claire JOYEUX
Sophrologue-Energéticienne au cabinet médical, à domicile, en institution et en entreprisesophrologie, énergétique, stress, relaxation, fatigue, respiration
Anne-Claire JOYEUX
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / LES ÉMOTIONS

L'HYPERSENSIBILITÉ AU FÉMININ

article de Anne-Claire JOYEUX, publié le 30 mars 2021 1 min à lire 4
Ressentir ses sens ou/et ses émotions de manière décuplée peut générer un mal-être.
En prenant conscience de leur hyperémotivité, les personnes peuvent solliciter un professionnel pour trouver de l'apaisement. Les émotions ressenties, identifiées et vécues permettent de se sentir compris et apaisé.

Ce reportage est destiné aux femmes. Pour autant, l'hypersensibilité et l'hyperémotivité concerne également les hommes.

"L'hypersensibilité, c'est ressentir les émotions x1000"


© Anne-Claire JOYEUX
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/sophro-anneclairejoyeux
Mots clés : hypersensibilité, hyperémotivité, femmes
découvrez ma prestation en rapport avec cet article
SOPHROLOGIE (SÉANCE INDIVIDUELLE) AU CABINET MÉDICAL DE LA TOUR - HOUDAN
Partager sur ou
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Il n'existe pas de meilleur exercice pour le coeur que de se pencher pour aider quelqu'un à se relever. » John A. Holmes