www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Isabelle TALPAIN
Sophrologue, Pleine conscience, QVT Mieux-être en entreprise, Cohérence cardiaque,EFTsurdoués sophrologue haut-potentiel enfants spasmophile mindfulnes
Isabelle TALPAIN
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / SOPHROLOGIE

LE SOUCI DE COHÉRENCE DES ENFANTS À HAUT POTENTIEL

article, publié le 14 décembre 2020 3 min à lire 174
je ne suis pas l'auteur, article de Arielle Adda
Pourquoi les enfants surdoués ont-ils tant besoin de se sentir compris ?

D'où leur vient leur sens de la répartie si surprenant ?

Comment vivre la différence de son enfant surdoué ?
Les enfants comme les adultes surdoués ont profondément besoin de se sentir compris. Lorsque leurs interlocuteurs ont saisi toutes les facettes de leur personnalité et les ont reliées de façon harmonieuse, ils renvoient aux personnes douées une image cohérente d’eux-mêmes qui explique toutes les différences de fonctionnement dont ils font preuve.

La plupart des personnes à haut potentiel ont une forte imagination qui les fait voyager et, trop souvent, aboutir aux pires des scénarios possibles pour certaines situation. Néanmoins, elles savent aussi faire preuve de lucidité et d’humour, et peuvent relativiser les événements sans pour autant renier leur existence. Ainsi le méchant d’une histoire finira bien par être battu, malgré la pression qu’il a pu exercer sur les héros. Cependant l’esprit vif et l’empathie, notamment de l’enfant précoce, lui permettent de comprendre son entourage mieux qu’on ne le souhaiterait ; il est alors très difficile de lui cacher quelque chose, particulièrement lorsqu’il s’agit d’éléments angoissants ou tristes.


A l’échelle familiale, distanciation et humour constituent de bonnes armes face aux drames soudains qui peuvent toujours survenir dans les familles les plus affectueuses et les plus unies.

L’esprit logique et altruiste de l’enfant surdoué associe immédiatement une situation qui le touche à sa propre situation. Si l’un de ses amis vient lui annoncer la séparation de ses parents, il fera le lien avec les disputes au sein de sa propre famille, et aura tôt fait, de par sa forte empathie, d’en tirer des conclusions hâtives.

En classe aussi, le manque de cohérence se fait cruellement ressentir. On lui livre les éléments petit à petit et de façon sélective, si bien qu’il n’a pas de vue d’ensemble de ce qu’il apprend. Ces petits morceaux de connaissance n’ont aucun lien visible entre eux, et cela ne l’aide pas à retenir ni à comprendre ses leçons. La vision globale et cohérente de toute chose lui est nécessaire pour établir rapidement un raisonnement logique

Les très jeunes enfants surprennent leurs parents avec des réparties apparemment astucieuses et très élaborées alors qu’ils ont simplement suivi une stricte logique que les adultes, en colère, ou bien mal remis d’une inquiétude provoquée par cet enfant déroutant, n’ont pas songé à respecter.

Il est aussi difficile d’admettre qu’on a manqué de perspicacité face à cet enfant que de lui tenir un propos rigoureux, dans la mesure où il est capable de pointer du doigt la moindre incohérence dans vos paroles. Non pas qu’il soit à l’affut de la contradiction, mais son fonctionnement est tel qu’il remarque immédiatement, presque inconsciemment, la dissonance telle une fausse note dans un morceau de musique. De même, la plupart des enfants et adultes surdoués n’apprécient pas le mensonge : l’invention de faits qui ne relèvent pas de la réalité leur semble illogique et incohérente.

On sait qu’il est difficile pour des personnes douées de nouer des amitiés confiantes et solides, les enfants sont parfois déçus sans qu’ils sachent très bien expliquer pour quelles raisons : on peut penser qu’un “ami” dont le raisonnement tourne court ou bien reste boiteux est vite décevant.

Ce qui n’empêche pas de jouer avec lui. Néanmoins il sera impossible aux deux enfants de nouer des liens profonds, puisque leurs sujets de discussion se borneront à des faits établis plutôt qu’à des idées globales sur lesquelles ils pourraient débattre et faire preuve d’esprit critique.

De même, l’enfant précoce ne peut pas comprendre une personne qui n’est pas fidèle à elle-même. Son souci de cohérence et d’harmonie le rend incapable d’imaginer que l’on puisse se contredire d’une phrase à l’autre, comme si ce que son interlocuteur a dit quelques secondes plus tôt n’avait plus d’importance. Une discussion doit nécessairement être construite sur des bases solides : renier ces bases, c’est fragiliser voire détruire la totalité du propos, qui n’est alors plus digne d’intérêt. L’incohérence détruit la logique, l’harmonie et l’empathie, toutes choses auxquelles tient énormément l’enfant surdoué.

Sur l’amitié, Arielle Adda nous livre comme à son habitude un conseil :

Ne pas s’étonner des difficultés rencontrées par les enfants doués pour nouer de vraies amitiés, cette sorte d’amitié doit impérativement être fondée sur l’entente de deux esprits dont le mode de fonctionnement est similaire.
© Article de Arielle Adda
Si vous êtes l'auteur et que vous ne voulez pas que je le partage, contactez-moi.
Mots clés : sophrologie, enfants, surdoués, émotions
La sophrologie spécialisée pour les enfants à haut potentiel s'avère être un atout pour grandir avec ces nombreux besoins spécifiques
découvrez ma prestation en rapport avec cet article
SOPHROLOGIE POUR LES ENFANTS
Partager sur ou
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Changer n’est pas devenir quelqu’un d’autre, c’est reconnaître qui l’on est… et l’accepter. » Jacques Salomé