www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Isabelle TALPAIN
Sophrologie, Pleine conscience, Mieux-Être en Entreprise, cohérence cardiaquesurdoués sophrologue haut-potentiel enfants spasmophile mindfulnes
Isabelle TALPAIN
ARTICLES
ARTICLES > VIVRE AU QUOTIDIEN
SI JE ME PRENDS LA TÊTE, CE SERA PIRE !
article de Isabelle TALPAIN, publié le 18 avril 2016 2 min à lire 619 23
Vrai ou faux ? Si je me prends la tête ce sera pire !

Vrai et faux.

Comprendre ne résout pas tout, mais cela peut aider.

Une fois qu'un problème est résolu la solution apparaît comme évidente. Il suffisait de calmer le jeu pour qu'elle apparaisse.
Pourtant, sous l'effet du stress, la tête comme une cocotte-minute, il est difficile de se poser les bonnes questions et de réagir à bon escient. Quelques pistes pour y parvenir.
Qu'est-ce qui ME stresse ? ? Un préalable pour pouvoir agir et s'adapter : repérer à l'avance les situations potentiellement stressantes ou au moins les reconnaître lorsqu'elles apparaissent. Le Centre d'étude du stress humain de Montréal utilise pour cela l'acronyme CINÉ. Chacun selon sa sensibilité et son histoire, est plus ou moins vulnérable à l’un ou l'autre de ces déclencheurs.


C = contrôle faible
Je stresse surtout lorsque ce qui m'arrive n’est pas sous mon contrôle.

I = imprévisibilité
Je stresse surtout devant l'inattendu.

N = Nouveauté
Je stresse surtout parce que je ne peux pas m'appuyer sur une expérience antérieure.

E = Égo menacé
Je stresse surtout si je sens que les autres ne me font pas confiance.

Source :Centre d'étude du stress humain de Montréal

Respirez

Quinze secondes suffisent.
Lorsque tout va trop vite, il faut s'arrêter.
Et respirer.
Apprendre sa respiration, parfois en la ralentissant, et s'écouter respirer permettent de s'apaiser.

Pourquoi ça marche ?
Le système nerveux sympathique ou orthosympathique est un des axes d'activation du stress. Il place le corps en alerte et le prépare à l'action lorsque un danger immédiat est perçu : Augmentation de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle, des taux d'adrénaline, etc.

Pour calmer ses réactions et diminuer le stress, des exercices de respiration sont souvent conseillés. Leurs effets bénéfiques viendraient en partie de sa capacité à renforcer l'action du système parasympathique.
© Isabelle TALPAIN
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/talpain
Mots clés : stress, anxiété, rupture, disputes, contrôle, ego, stressant, travail
Envoyer cet article à un ami
VOUS



VOTRE AMI(E)



je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'infos pour mes nouveaux articles Copier cet article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Partager cet article sur FacebookPartager cet article sur Twitter






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer. »
Paulo Coelho