www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
Bio-énergéticien-Géobiologue, Enseignant Reiki, Toucher Quantique et LaHoChi Phytothérapeute, Aromathérapeute, communication animale, formateur, conférencierPhytothérapie, Aromathérapie, Conférences, enseignements
Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
ARTICLES
article de Jean-Claude THIMOLÉON JOLY, publié le 24 janvier 2018 2 min à lire 1851 36


Je ne connais pas l'auteur de ces lignes, mais l'ensemble est tellement juste que je ne peux m'empêcher de vous l'offrir, partagez le, il peut être la clef pour certains !!!!

Le jour où je me suis vraiment aimé, j'ai compris qu'en toutes circonstances, j'étais à la bonne place, au bon moment. Et, alors, j'ai pu me détendre. Aujourd'hui je sais au cela s'appelle.... ESTIME DE SOI

Le jour où je me suis vraiment aimé, j'ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle, n'étaient rien d'autre qu'un signal quand je vais contre mes convictions. Aujourd'hui je sais que cela s'appelle... AUTHENTICITE

Le jour où je me suis vraiment aimé, j'ai cessé de vouloir une vie différente et j'ai commencé à voir que tout ce qui m'arrive, contribue à ma croissance personnelle. Aujourd'hui je sais que cela s'appelle.... MATURITE

Le jour où je me suis vraiment aimé, j'ai commencé à percevoir l'abus dans le fait de forcer une situation ou une personne, dans le seul but d'obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n'est pas le moment.... Aujourd'hui je sais que cela s'appelle .... RESPECT

Le jour où je me suis vraiment aimé, j'ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m'était pas salutaire, personnes, situations, tout ce qui faisait baisser mon énergie. Au début ma raison appelait cela de l'égoïsme. Aujourd'hui je sais que cela s'appelle ... AMOUR PROPRE

Le jour où je me suis vraiment aimé, j'ai cessé d'avoir peur du temps libre et j'ai arrêté de faire de grands plans, j'ai abandonné les méga-projets du futur. Aujourd'hui je fais ce qui est correct, ce que j'aime, quand cela me plait et à mon rythme. Aujourd'hui je sais que cela s'appelle... SIMPLICITE

Le jour où je me suis vraiment aimé, j'ai cessé de chercher à toujours avoir raison, et me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé. Aujourd'hui j'ai découvert ... L'HUMILITE

Le jour où je me suis vraiment aimé, j'ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l'avenir. Aujourd'hui je vis au présent, là où toute la vie se passe. Aujourd'hui je vis une seule journée à la fois. Et cela s'appelle ... PLENITUDE

Le jour où je me suis vraiment aimé, j'ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir. Mais si je la mets au service de mon coeur, elle devient une alliée très précieuse ! Tout ceci est... SAVOIR VIVRE §

Nous ne devons pas avoir peur de nous regarder en face. Du chaos naissent les étoiles.
© Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/thimoleon
Mots clés : amour, compréhension, reiki, philosophie,
cliquez pour voir ma prestation en rapport
INITIATION 1ER DEGRÉ REIKI USUI
Envoyer cet article à un ami
VOUS



VOTRE AMI(E)



je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'infos pour mes nouveaux articles Copier cet article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Partager cet article sur FacebookPartager cet article sur Twitter






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
1. Choubacca69, le 24/01/2018 à 18h22
Texte de charlie chaplin
« Ecouter, comprendre, pardonner son autant de façons d'aimer donc de guérir »
Jean-Claude Thimoléon