www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
Bio-énergéticien-Géobiologue, Enseignant Reiki, Toucher Quantique et LaHoChi Phytothérapeute, Aromathérapeute, communication animale, formateur, conférencierPhytothérapie, Aromathérapie, Conférences, enseignements
Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES > GÉO-BIOLOGIE ET ONDES DE FORME

LES CHEMINÉES COSMO-TELLURIQUE OU CCT

article de Jean-Claude THIMOLÉON JOLY, publié le 2 novembre 2018 3 min à lire 3224 27


Les cheminées cosmo-telluriques ou CCT sont des perturbations naturelles de la croûte terrestre, qui sont un peu comme les pores de la peau humaine, elles permettent un échange permanent d'énergie entre la terre et le cosmos, en résumé elles permettent à la terre de respirer.
Les plus importantes, cela ne surprendra personne, sont les volcans actifs ou éteints.

En aucun cas ce ne sont des entités plus ou moins dérangeantes, ni des lieux d'émissions des habitants intra-terrestres. Cela relève de délires New Âge auxquels, même certains prétendus géobiologues, accordent foi.

Découvertes par le chercheur français Guy Tison, elles présentent même parfois un intérêt certain.

Il s'agit donc de lieu d'échange entre la Terre et le Cosmos, d'ailleurs très inégalement répartis à la surface du globe. Elles ont pour la plupart un diamètre moyen de deux à trois mètres.

Elles émettent une première fois en ascendant pendant une à plusieurs minutes et reçoivent une réponse cosmique descendante beaucoup plus brève, de l'ordre de trente secondes à une minute, la réponse cosmique étant toujours bénéfique.

Par contre en ce qui concerne l'émission tellurique, elle est stable sur huit niveaux : soit 3000 angströms, 4500 angströms, 6500 angströms, que l'on considère comme des niveaux pathogènes, le 4500 semblant avoir une influence sur le développement du cancer, entre autres, puis 8500 angströms, considéré comme neutre il y a quelques années et aujourd'hui légèrement pathogène, 12500 angströms neutre ou équilibré, 14000 angströms énergisant pour la plupart des individus, 18000 angströms très énergisant et apparu récemment semble-t-il 24000 angströms correspondant à une énergie pratiquement deux fois supérieure à celle de l'humain.

Si la plupart des cheminées sont de petites tailles, il en existe d'énormes comme sous le mont Shasta aux Etats Unis (100 mètres de diamètre et pulsation de base à 24000 ou dans le marais salant de Guérande où l'on trouve une cheminée de vingt mètres de diamètres à 24000 angströms entourée de sept cheminées de deux mètres pulsant en harmonique (chacune leur tour) à 14000 ce qui constitue une configuration tout à fait exceptionnelle.

D'autres cheminées géantes ont été repérées dans le golfe du Morbihan, sur les hauts plateaux du Tibert, dans le désert de Gobi, etc...

Notons en passant que tous ces lieux ont été ou sont des lieux particuliers pour les spiritualistes, le golfe du Morbihan abritant près du bourg de Locmariaquer les dolmens géants, Mané Lud, Mané Rutual et la Table des Marchands ainsi que le Grand Menhir que les Grecs désignaient comme la Colonne du Nord.

Tous les quatre sont situés sur des courants et des noeuds importants, le dernier étant dans l'axe d'une cheminée de plus de vingt mètres de diamètre que Platon désigne comme le centre spirituel du monde Atlante.

Les phénomènes qui semblent par moment se produire, au dessus de ces lieux particuliers, du style aurore boréale ou ionisation visible de l'atmosphère ont sans doute aidé à leur récupération par les anciennes religions.

Pour finir rappelons que la vibration naturelle globale était de 6500 angströms dans les années 1950 à 80 et qu'elle a augmenté par palier pour se trouver de nos jours au-dessus de 12500 angströms avec une forte probabilité semble-t-il de nouvelles augmentations, certains estimant qu'elle pourrait se trouver stable autour de 18000 d'ici à une vingtaine d'années.

Par ailleurs, nous remarquons que des cheminées qui étaient stables semblent changer de niveau vibratoire dans un sens ou dans l'autre.

Enfin, il est courant que soit interprété par erreur comme des CCT de simple vortex énergétique produit par la conjonction profonde de failles ou de réseaux géobiologique que nous appelons noeuds géobiologiques mais qui ne pulsent que dans le sens telluriques et toujours en pathogène. Il est donc important pour identifier une CCT de mesurer les deux émissions et de les chiffrer dans le temps avant toute action.

Pour ce qui est de la neutralisation ou de l'équilibrage je vous invite à lire Christian Valentin qui traite le problème depuis plus de quarante ans mais certainement pas en déplaçant ce qui n'est pas déplaçable, ni en invoquant je ne sais quelle entité intra-terrestre ou cosmique pour ce faire.

Vers le site de Christian Valentin
© Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/thimoleon
Mots clés : cheminéecosmo-tellurique,cct,énergétique,géobiologie
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
Lettre d'info pour s'informer Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Partager article surPartager article sur Voir des articles similaires sur Théranéo






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« C'est la nature qui m'instruit, elle est ma mère et je lui obéis encore. Elle me connait et je la connais. La lumière qui est en elle, je l'ai contemplée, je l'ai démontrée dans le microcosme et je l'ai retrouvée dans l'Univers. » Paracelse