www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
Bio-énergéticien-Géobiologue, Enseignant Reiki, Toucher Quantique et LaHoChi Phytothérapeute, Aromathérapeute, communication animale, formateur, conférencierPhytothérapie, Aromathérapie, Conférences, enseignements
Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
ARTICLES
ARTICLES > TRADITIONS, MÉTAPHYSIQUE ET SYMBOLIQUE
SPAGYRIE ET ALCHIMIE SCIENCE DU PASSÉ OU SCIENCE EN DEVENIR. PARTIE 2
publié le 7 août 2019 4 min à lire 218 6


Un des processus d'évolution d'un sel métallique est de le mettre sous la forme d'un sel soluble que l'on dissout ; puis on le fait cristalliser ; ensuite on le sèche ; enfin on le calcine légèrement pour évacuer les impuretés ; et, on le dissout à nouveau ; on le cristallise à nouveau ; etc... Nous allons répéter cela un certain nombre de fois...

Après plusieurs mois de travail, le corps commence à perdre ses propriétés, il avance sur l'échelle de l'évolution.

Nous pouvons parler de l'opération bien connue des alchimistes ; à savoir celle qu'ils font sur du chlorure de sodium, autrement dit du sel de cuisine ; au bout de cinq à six mois, le sel se met à fondre comme de la cire à très basse température. Il est devenu valable pour les opérations alchimiques.

D'ailleurs, l'un des critère de l'expérience alchimique des corps solides, c'est de fondre comme de la cire sans fumée.

Nous avons pu voir que le but de l'évolution était de provoquer celle-ci dans tous les règnes et de les faire évoluer vers leur propre perfection :

Dans le règne minéral ou métallique, le problème est de faire évoluer les métaux vers l'or ; du point de vue alchimique, c'est ce que l'on considère de plus parfait.

Dans le règne animal, le sommet de l'évolution c'est l'homme.

Dans le règne végétal, c'est le blé et la vigne ; ceci explique peut-être pourquoi certaines religions ont pris le pain et le vin comme composants d'une communion cosmique.




Je vais tenter de vous expliquer, la conception alchimique du monde, comment s'est déroulée la création.

D'après les alchimistes, le monde aurait été créé selon une loi unique de différenciation ; un élément primordial indéterminé se diviserait en deux phases, l'une active, l'autre passive, et toujours de la même façon.

Dans les livres sacrés, on trouve cet élément primordial sous différentes appellation ; les alchimistes occidentaux l'appelle Hyle ou Chaos ; on le retrouve aussi dans la Bible où ce sont les "eaux primordiales". Il s'agit en réalité d'un élément très subtil, indéterminé et qui contient potentiellement tous les éléments de la création.

Le Hyle va se diviser à son tour en deux éléments : un négatif, le sel et un positif, le Nitre. Il ne s'agit pas du sel et du nitre qui sont désignés sous ces appellations par les sciences. Le nitre est l'élément actif, le sel étant l'élément passif.

Le nitre va alors se différencier en deux nouveaux éléments que les alchimistes ont nommés le Feu et l'Air.

Le Nitre et le Sel sont symbolisés par un cercle. Ils appartiennent au monde non dimentionnel, c'est à dire au monde dans lequel "l'espace-temps" n'existe pas encore. Le cercle est le symbole de l'infini.

Les éléments apparaissent ensuite dans le monde manifeste et sont symbolisés par le triangle.

L'Air est moins subtil que le Feu. C'est une deuxième différenciation du Nitre, le Feu est positif et bien sur l'Air négatif. Ce sont les éléments spirituels de la création. Par ailleurs dans le langage alchimique ces deux termes sont décrits comme volatile, ce qui signifie "ce qui tend ver le spirituel" mais pas forcément ce qui s'évapore.

Le Sel, négatif, se différencie en deux éléments un positif l'Eau, et l'autre négatif la Terre. Ces deux éléments font former la base du monde matériel. Il est écrit pour cette raison, que le Sel est la matrice de tous les corps existants.

C'est le monde matériel mais c'est aussi ce que les alchimiste désigne comme monde "fixe".

Nous allons d'un côté ver le Fixe, de l'autre vers le Volatil.


Schéma de la création


J'ai dessiné trois traits sous chacun des éléments, Feu, Air, Eau et Terre, parce qu'ils sont à la limite du monde matériel ; la matérialisation n'apparaît vraiment que lorsqu'ils ont pris, chacun, trois aspects séparés. Nous retrouvons les quatre fois trois, c'est à dire les douze étapes à la fois de l'involution et de l'évolution.

Au début, la matière, l'élément de Hyle descend, c'est-à-dire va du Volatil ver le Fixe ; après avoir fait l'expérience totale du Fixe, en bas, sa tendance s'inverse et repart vers le Volatil, c'est-à-dire vers l'évolution. Toute la matière du monde fait obligatoirement l'involution en douze étapes, puis repart vers l'évolution, en faisant, en sens inverse, les douze étapes.

Les trois aspects que prennent les quatre éléments sont appelés par les alchimistes : le Soufre, le Mercure et le Sel. Le Sel d'en-bas n'a rien à voir avec celui d'en-haut. Il peut s'agir, lorsque l'on en parle du Sel du Feu, du Sel de l'Aire, du Sel de l'Eau ou du Sel de la Terre. Nous allons donc trouver sous l'appellation Sel, cinq choses différentes.

Si le Feu, l'Air, l'Eau et la Terre sont les quatre éléments, le Soufre, le Mercure et le Sel sont les trois principes.

Le Soufre, pour les alchimistes, signifie l'Ame des choses ; le Sel signifie le Corps des choses, et le Mercure l'Esprit des chose. Pour les alchimistes le Mercure, donc l'Esprit, c'est ce qui permet la jonction du Soufre et du Sel, de l'Ame et du Corps, l'incarnation, l'action consciente ; le Mercure fait la jonction entre le Soufre, qui contient la Puissance, et le Sel qui en permet la réalisation.

Un des procédé opératifs alchimiques consiste à retirer le Mercure des choses, pour que le Soufre soit sans pouvoir sur le Sel.

Dans le dessin ci-dessous nous retrouverons nos quatre éléments, nos trois principes ainsi que les métaux secondaires en rapport avec le cercle et la roue du zodiaque.


Création, Eléments, Principes et Zodiaque


A suivre....
© Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
reproduction interdite sans mon accord, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/thimoleon
spagyrie, alchimie, science, recherche, pierre, philosophale
6 mercis - Cet article vous plaît ? cliquez pour remercier
MERCI pour votre gratitude
Abonnez-vous à ma lettre d'info pour être informé des nouveaux articles cliquez
Envoyez cet article par mail à un(e) ami(e) cliquez






je ne suis pas un robot

Copiez cet article sur votre Zenopage cliquez
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Réseaux sociaux : partagez sur Facebook | partagez sur Twitter






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« On reconnait le sportif autant par l'esprit que par l'exploit »
Jean-Claude Thimoléon