www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
Bio-énergéticien-Géobiologue, Enseignant Reiki, Toucher Quantique et LaHoChi Phytothérapeute, Aromathérapeute, communication animale, formateur, conférencierPhytothérapie, Aromathérapie, Conférences, enseignements
Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
ARTICLES
ARTICLES
TRADITIONS, MÉTAPHYSIQUE ET SYMBOLIQUE
LES ANIMAUX TOTEMS - LES QUATRE ÉLÉMENTS OU DIRECTION - SECONDE PARTIE
publié le 15 septembre 2019 4 min à lire 1094 7


Nous avons dans le précédent article parlé des quatre totems rattachés au quatre directions principales, aux quatre vents et naturellement au quatre éléments de base.

Ces quatre éléments forment sur la roue médecine une croix comportant deux axes.
Air, Eau, Terre, Feu issue d'un cinquième invisible "Le souffle de l'invisible" ou "Le souffle primordial" soit le "Grand Esprit".

L'axe Terre-Feu


L'axe Terre-Feu est horizontal et orienté Ouest - Est, nous y retrouverons deux de nos totems de direction ou de vent dominant.

L'ours Grizzli qui garde l'Ouest
L'Aigle qui garde l'Est

Ces deux directions se subdivisent en trois périodes d'influence :
A l'ouest :
La Période de la chute des feuilles
La Période des Gelées
La Période des Longues Nuits

Nous l'avons vu le gardien de l'Ouest est l'ours Grizzli, l'ours le plus puissant, qui très indépendant ne compte que sur lui-même et sur sa force. Malade ou blessé il se guérit grâce à sa connaissance des plantes et à son contact intime avec la Terre mère. Le Grizzli est un animal prudent qui ne prend pas de décision à la légère, il est symbole d'introspection et d'analyse du passé pour ne pas reproduire les erreurs. Il représente la force, la sagesse, l'introspection et la réflexion, son hibernation au sein de la Terre mère est un peu un retour à l'utérus primordial d'où il renaîtra au printemps.



Il se situe sur la période des Gelées dont le totem est le Serpent.

Le totem de la période de La Chute de Feuilles étant Le Corbeau et celui de la période des Longues Nuits le Hibou

Donc toutes les personnes dont le Totem de naissance ou animal est le Serpent, le Corbeau ou le Hibou sont également sous l'influence de l'Ours Grizzli.

A l'est :
La période de l'Eveil
La période de la Croissance
La période de la Floraison

Le gardien de l'Est, du Feu, est l'Aigle, l'oiseau qui vole plus haut que tous les autres, celui qui est "plus près du ciel". Pour l'indien le ciel est le royaume de l'esprit et de la spiritualité. L'aigle possède de plus une vue exceptionnelle qui lui permet de distinguer les plus petits détails ce qui fait que la tradition l'associe à la clairvoyance et par là même à la prévoyance. Il passe pour pouvoir regarder le soleil en face sans en être incommodé, il est donc associé à l'illumination



Il se situe sur la période de la Croissance dont le totem animal est le Castor

Le totem de la période de l'Eveil étant le Faucon, et le totem de la période de la Floraison étant le Cerf.

Donc toutes les personnes dont le Totem de naissance ou animal est le Castor, le Faucon ou le Cerf sont également sous l'influence de l'Aigle




L'Axe Air Eau


Au Nord

La période du Renouveau
La période de l'Epuration
La période des Vents violents


Le gardien du Nord, de l'Air, est le Bison, l'un des plus gros mammifères vivants et surtout un animal primordial pour les peuples amérindiens. L'air est le principe du mouvement et le bison est un animal très mobile mais qui vit en groupe, en tribu pourrait on dire. Il vient mais on ne sait pas d'où et va également on ne sait pas où. L'Air est associé au Nord parce que l'Indien s'était aperçu que les vents les plus violents venaient du Nord.



Il se situe sur la période de l'Epuration dont le totem animal est la Loutre

Le totem de la période du Renouveau étant l'Oie et le totem de la période des Vents Violents étant le Loup

Donc toutes les personnes dont le totem animal de naissance est l'Oie, la Loutre ou le Loup sont également sous l'influence du Bison.

Au Sud

Période des Jours longs
Période du Mûrissement
Période de la Moisson

Le gardien du Sud est un tout petit animal puisqu'il s'agit de la Souris. La Souris est petite mais rapide et maligne. Sa médecine est également puissante, elle apporte avec elle la chaleur du Sud dont elle est le gardien. Sa présence et sa reproduction se font en effet au coeur de la saison chaude lorsqu'elle est en milieu naturel. Elle est aussi un symbole de fertilité.



Elle se situe sur la période du Mûrissement dont le totem animal est le Saumon

Le totem de la période des Jours longs est le Pivert, le totem de la période des Moissons est l'Ours Brun.

Donc toutes les personnes dont le totem animal de naissance est le Pivert, le Saumon ou l'Ours Brun (ne pas confondre avec le Grizzli) sont également sous l'influence de la Souris.

Attention je parle ici de la roue amérindienne et non de la roue universelle dont les axes peuvent être inversée. Cependant il est à noté que les quatre éléments sont également ceux retenus par la médecine chinoise mais également par les alchimistes.
© Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
reproduction interdite sans mon accord, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/thimoleon
mots clés : eléments, direction, rouemédecine, totems
Envoyer cet article à un ami
VOUS



VOTRE AMI(E)



je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'infos pour mes nouveaux articles Copier cet article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Partager cet article sur FacebookPartager cet article sur Twitter






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Ecouter, comprendre, pardonner son autant de façons d'aimer donc de guérir »
Jean-Claude Thimoléon