www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
Bio-énergéticien-Géobiologue, Enseignant Reiki, Toucher Quantique et LaHoChi Phytothérapeute, Aromathérapeute, communication animale, formateur, conférencierPhytothérapie, Aromathérapie, Conférences, enseignements
Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
ARTICLES
ARTICLES
TRADITIONS, MÉTAPHYSIQUE ET SYMBOLIQUE
MÉTAPHYSIQUE ET TRAITEMENT MENTAL - QUATRIÈME PARTIE
publié le 3 janvier 2020 4 min à lire 484 2


Il y a dans notre société bien souvent scientiste, un rejet massif de la métaphysique, pourtant la métaphysique n'est rien d'autre que le lien entre sciences et spiritualité. Cela a donné naissance à la métamédecine, qui est l'étude des comportements, des évènements, des schémas de pensée qui sont à l'origine de nombreux dérèglements physiologiques et par voie de conséquence de nombreuses maladies aussi bien chez l'humain que chez l'animal. Je continue donc cette série d'articles sur la métaphysique et le traitement mental.

Les Archées

Le grand médecine Belge Jean-Baptiste Van Helmont a désigné sous l'appellation d' Archées, les Intellects, les "Mentals" pourrait-on dire, des divers organes du corps qui correspondent chez l'homme à ce que l'on désigne sous le terme d'Elémentals dans la nature.

Il distinguait l'Archée Principal, "Archeus faber", l'Archée Fèvre, L'Archée Artisan, qui détemine, fabrique et conserve la forme générale du corps, et maintient l'Harmonie, l'ordre et l'activité des divers organes. Ensuite les Archées secondaires, Archée du Cerveau, du Coeur, de l'Estomac, du Foie, etc...

Ce sont les Archées qui, dans le perpétuel renouvellement des cellules qui nous composent, déterminent la forme et le fonctionnement stables des organes auxquels ils président.

Ce sont eux également, qui sous l'influence de "Pensées parasites" ou "Maladies", matérialisent des troubles fonctionnels divers, en produisant sur le plan physique ce qu'ils pensent, ou ce qu'on les oblige à penser, sur le plan mental.

Les Hindous qui ont longtemps dominé les Sciences Psychiques, nous apprennent que ces Archées ont des caractères et sont de véritables personnages.
D'après eux l'Archée du coeur est très intelligent, et obéit activement aux commandements de l'Archée Principal ; celui du Foie, à contrario, est lourd, peu intelligent et a besoin d'être traité énergiquement, presque brutalement, comme un animal rétif. L'Archée de l'Estomac possède une compréhension moyenne.

En règle générale, on peut considérer, du point de vue pratique, les Archées comme autant d'êtres enfantins, ou animaux invisibles, auxquels on peut s'adresser comme tels, en leur donnant des ordres nets, simples et précis, sans beaucoup d'explications.

Ce sont les Hatha Yogis de l'Inde qui les ont surtout étudiés et sont arrivés à leur faire exécuter les plus invraisemblables acrobaties.

Le Guérisseur Psychique

Ce dernier a grand intérêt à connaître la Maladie dont souffre le patient qu'il traite, parce que cela lui permet d'approprier son langage suggestif mental à l'intellect de l'Archée particulier auquel il s'adresse plus spécialement ; mais, faute de connaître cette maladie, il projette son action directement sur l'Archée Principal.

Il peut sembler curieux de signaler, en passant, l'accord de cette théorie qui a subi victorieusement l'épreuve des Siècles, avec les plus récentes doctrines matérialistes modernes, qui elle, également, donnent une âme à la matière.

Cette esquisse métaphysique de Dieu et de l'Homme nous démontre clairement combien sont impropres les termes pourtant très communs, comme : "Plaire à, irriter, offenser Dieu" et encore le comble "vengeance de Dieu".
Il s'agit là de blasphèmes métaphysiques, qui impliqueraient l'existence d'une mesure commune entre l'Absolu, l'Esprit, le Tout et l'Homme.

Quiconque réalise, comme nous devons le faire, que nous sommes de simples bulles de savon, pourrait on dire, maintenues dans l'Etre uniquement par la seule Pensée de l'Esprit, de l'Infini, possède l'intime et indispensable persuasion que nous sommes également et uniquement que ce que l'Amour de l'Esprit nous permet d'Etre.

La Vengeance, l'Irritation, la Vindicte sous toutes ses formes ne sont pas les attributs de l'Esprit. Ce sont des Négations.

Nous représentons, par rapport à l'Absolu, ce que les rayons de lumière figurent par rapport à la source d'où ils émanent ; ils en sont partie intégrante, sans pour cela être la Source elle-même ; et comment ces rayons pourraient-ils contrecarrer leur génératrice ?

Que des causes étrangères les réfractent et les dispersent momentanément, c'est un fait possible, mais leur essence, leur Etre, restera toujours le même, prêt à reprendre sa pureté première, une fois les causes perturbantes supprimées.

Cet angle de considération est de la plus haute importance pour arriver à l'extirpation radicale et permanente de la Crainte, cette irréconciliable ennemie de toute Evolution, et il faut se pénétrer profondément de son indiscutable Vérité.

Pour l'Absolu, pour l'Esprit, nous devons toujours ressentir l'Amour le plus pur : jamais la Crainte.

Je continuerai cette série en vous parlant de l'application de la Loi de Genre telle qu'elle se manifeste chez l'Homme.

A suivre.....
© Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/thimoleon
Mots clés : métaphysique, traitement, mentalisme, santé
Envoyer cet article à un ami
VOUS



VOTRE AMI(E)



je suis un être humain
S'abonner à ma lettre d'infos pour mes nouveaux articles Copier cet article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Partager cet article sur FacebookPartager cet article sur Twitter






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Les médecins, pourraient tirer des odeurs, plus d'usage qu'ils ne font, car j'ai souvent aperçu qu'elles me changent et agissent en mes esprits suivant ce qu'elles sont. »
Michel de Montaigne