www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

LE MIEUX-ÊTRE AU QUOTIDIEN
Valérie MERESSE DEMOLLIENS
Sophrologue, PNLsophrologie, stress, sport, enfant, adolescent
Le mieux-être au quotidien
Valérie MERESSE DEMOLLIENS
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / ARTICLES

MIEUX DORMIR

article de Valérie MERESSE DEMOLLIENS, publié le 2 janvier 2021 2 min à lire 48



Beaucoup de personnes ont des difficultés pour s’endormir, que ce soit le soir au coucher ou lors de réveils fréquents ou précoces.

S’il y a des causes médicales, il est important de les traiter qu’elles soient physiques ou psychologiques. Il est important alors de consulter son médecin.

Mais dans la plupart des cas, ce sont bien souvent les pensées qui nous empêchent de sombrer dans un sommeil profond.
Il est possible que le contexte particulier que nous vivons actuellement soit compliqué sur le plan personnel, professionnel...
Peut-être rencontrez-vous une période difficile ? Peut-être avez-vous vécu une journée compliquée ? Ou encore une dispute, un malentendu ?

Ces pensées parasites vont tourner en boucle dans notre tête et nous empêcher de trouver le sommeil sereinement.

En sophrologie, nous pouvons orienter nos pensées vers notre corps au moyen de techniques qui nous permettent d’accueillir ces pensées parasites puis prendre du recul pour lâcher prise et s’endormir.
Nous pouvons, par exemple, adresser toute notre attention sur notre respiration, sentir les mouvements au niveau abdominal, avec le ventre qui se gonfle à l’inspiration et qui se dégonfle à l’expiration. Et, percevoir cette petite pause respiratoire qui existe dans le cycle de la respiration. Nous pouvons également percevoir les battements de notre cœur.

Et, là, il est plus facile de s’endormir car nos pensées sont orientées vers notre corps et non pas nos problèmes. Nous nous centrons progressivement sur notre paix intérieure et peu à peu le calme s’installe et nous entraîne vers le sommeil.



Je vous propose de vous asseoir ou de vous allonger confortablement.
Fermez les yeux et prenez le temps d’un instant, conscience de votre posture agréable…
Sentez vos vêtements sur votre corps, les points d’appuis de votre corps sur la chaise, le fauteuil ou le matelas…
Puis détendre chacune des parties de votre corps, de la tête jusqu’aux pieds. Repérer les zones du corps en tension et relâchez, détendez-vous…

Placez ensuite vos mains sur votre ventre et sentez ce doux balancement au niveau abdominal. Le ventre se dégonfle à l’expiration et se gonfle à l’inspiration. Vos mains accompagnent doucement les mouvements de votre ventre…
Poursuivez l’exercice une dizaine de fois dans le plus grand calme… plus si nécessaire.

La régularité et l’entraînement sont des conditions essentielles pour obtenir des résultats en sophrologie.

Pour plus de questions, n’hésitez pas à me contacter par mail.
© Valérie MERESSE DEMOLLIENS
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/valerie-meresse
Mots clés : sommeil, dormir, nuit
Insomnies, réveils nocturnes... La sophrologie, en associant techniques de relaxation et exercices de respiration, peut nous aider à lâcher prise et à nous détendre profondément avant le coucher.
découvrez ma prestation en rapport avec cet article
SÉANCE ADULTE
Partager sur ou
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Le vrai bonheur ne dépend d’aucun être, d’aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous… » DALAÏ LAMA