www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
YOGA VISION BATES
Monique FOUASSIER
Yoga vision, Méthode Bates, l'Art de voir, Santé holistique,Brain gym, Yoga du RireYoga des yeux, Hygiéne oculaire, Fatigue lecture-écrans, conduite
Yoga Vision Bates
Monique FOUASSIER
LIVRES
LIVRES > SPIRITUALITÉ
SIDDARTHA
Hermann HESSE
éditions Livre de poche | Développement personnel, Spiritualité | 158   103



Un jour vient où l’enseignement traditionnel donné aux brahmanes ne suffit plus au jeune Siddhartha. Quand des ascètes samanas passent dans la ville, il les suit, se familiarise avec toutes leurs pratiques mais n’arrive pas à trouver la paix de l’âme recherchée. Puis c’est la rencontre avec Gotama, le Bouddha. Tout en reconnaissant sa doctrine sublime, il ne peut l’accepter et commence une autre vie auprès de la belle Kamala et du marchand Kamaswani. Les richesses qu’il acquiert font de lui un homme neuf, matérialiste, dont le personnage finit par lui déplaire.
Il s’en va à travers la forêt, au bord du ßeuve. C’est là que s’accomplit l’ultime phase du cycle de son évolution. Dans le cadre d’une Inde recréée à merveille, écrit dans un style d’une rare maîtrise, Siddhartha, roman d’une initiation, est un des plus grands de Hermann Hesse, prix Nobel de littérature.
SIDDARTHA est une quête initiatique. Le héros Govinda a la soif du savoir Au cours de ses voyages, Govinda vient à prendre la route menant à la cabane du passeur. Homme en quête, chercheur infatigable, il a toujours été à l’affût de la moindre source de connaissance. Lorsque Govinda tente de faire parler le vieillard en qui il ne reconnaît pas son ami d’enfance, Siddhartha se demande s’il ne cherche peut - être pas trop. «Mais trouver, c’est être libre, c’est être ouvert à tout, c’est n’avoir aucun but déterminé.» lui dit il. Grande est sa surprise et sa joie lorsque Govinda reconnaît son vieil ami. Toute la nuit ils discutent et se racontent mille et une choses.
Au moment d’arriver sur l’autre rive, Govinda s’incline alors devant Siddhartha pour prendre congé. «Dis moi, ô Vénérable, encore un mot, quelque chose que je puisse emporter, que je puisse comprendre!» dit Govinda à son ami. «Penche toi vers moi», «embrasse moi sur le front», lui répond ce dernier. Attiré par l’amour, Govinda obéit. Alors le visage de Siddhartha disparaît à ses yeux, remplacé par des milliers d’autres: ils passaient comme les ondes d’un fleuve, s’évanouissaient, réapparaissaient tous en même temps, se modifiaient, se renouvelaient sans cesse et tous ces visages étaient pourtant Siddhartha.
 
MON AVIS
Ce livre lu il y a de nombreuses années est resté présent et actif dans mon coeur par le sens, la joie du passage,libre devant la vie en quête de l'autre rive.
103 mercis - Ce livre vous plaît ? cliquez pour ajouter 1 merci
MERCI pour votre gratitude
Copiez ce livre sur votre Zenopage cliquez
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Réseaux sociaux : partagez sur Facebook | partagez sur Twitter
Soyez informé des nouveaux livres, abonnez-vous à ma lettre d'info cliquez



POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux. »
Mère Teresa