www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
Carole BERNARD
Enseignante Clown, Neztoile art-thérapiethérapie,détente, masque,nez rouge,relaxation,joie,expression,joie
Carole BERNARD
ARTICLES
RENCONTRES ET VOYAGES AVEC VÉNUS
VÉNUS INCOGNITO EN INDE
< retour rubrique < retour Articles |
publié le 7 février 2019 7 min à lire 194
je ne suis pas l'auteur de cet article
Vénus incognito en Inde



-Si tu veux, tu peux partager quelque chose que tu sais faire!
-Ah oui!? Quand je voyage, j’ai toujours un nez de clown avec moi, je pourrai peut être acheter des ballons et faire une improvisation.
Qu’en penses tu?
-Oui! ce serait génial pour eux, on peut voir pour te trouver un costume de clown.
-Un costume féerique, j’aimerai beaucoup!

Je lui montre alors avec mon portable Vénus en photo et lui explique mes interventions en unités de soins palliatifs pour adultes dans les différents hôpitaux en France.
Nous échangeons longuement ensemble. Elle me confie qu’elle habite dans l’Ashram avec son mari depuis 4 ans. Tout en elle est doux, sa voix, son sourire, ses yeux. Elle a du temps. Elle a de longs cheveux noirs comme la majorité des femmes en Inde. Nous sommes toutes les deux enthousiastes et ravies de ce projet qui vient de naître à l’instant et en toute simplicité.

- Je vais te trouver un costume de fée!
Nous rions ensemble.
Quand je la quitte, j’ai un large sourire et déambule gaiement dans l’ashram où réside actuellement
Mata Amritanandamay Mata Amritanandamayi, figure spirituelle contemporaine de l’Inde plus connu sous le nom de Amma.
Je la connais depuis 15 ans déjà, mais c’est la première fois que je viens la rencontrer dans son pays et cela me remplit d’une grande émotion.
Elle a créé une ONG et subventionne différents projets dont l’orphelinat que je vais visiter dans quelques jours.

Je ne sais pas du tout encore ce que je vais faire, je ne connais pas le public, les besoins, les codes des enfants indiens et ne m’en soucie pas, je vis l’instant présent entourée d’encens, de bougies, de divinités,
de chants sacrés Badhjan
Des personnes venues des quatre coins du monde viennent pour quelques heures, plusieurs jours, mois, années, vie entière; rencontrer Amma.
Ils s’imprègnent de sa compassion, son amour, sa grandeur d’âme.
Il y a un tel grand besoin d’amour, de se sentir accueilli par un sourire, des bras grands ouverts, de se re-connecter à l’essentiel, au coeur, à la magie du partage, de la simplicité, des chants, d’unité, d’humanité, de grandeur, de chaleur, de compassion mais aussi du Soi à soi, des autres, de l’environnement...
Qu’est ce qui finalement est essentiel dans cette vie?


Quand j’interviens en Vénus dans les hôpitaux, je suis chaque fois émerveillée de voir comment la magie d’un sourire, d’une présence, d’une main posée sur une autre, ouvre les coeurs, remplit l’être de chaleur, de joie, d’apaisement.

Je suis à chaque fois étonnée de voir à quel point, en un instant, quelques secondes, je suis dans l’intime avec cette personne qui est bientôt sur le départ.

Etonnée quand des familles viennent me remercier, me confier leurs peines, leurs souvenirs. Nous dansons parfois ensemble, chantons, rions. Etonnée quand les infirmières me racontent qu’ils sont partis rejoindre les étoiles avec l’oiseau que je leur ai offert, qu’ils l’ont baptisé, caressé, cajolé, conté leurs secrets…

Je vois l’effet que cela procure aux êtres, que ce soit la famille, le malade ou le personnel.
Souvent, juste un sourire suffit pour tout changer, des bras grands ouverts, un regard, l’accueil juste un instant.

C’est demain, oui, demain je vais à la rencontre des enfants de l’orphelinat. Ils ont tous été adopté par Mata Amritanandamayi (Amma) et suivront une scolarité complète.
L’autre jour, j’ai acheté des ballons mais je sens que je dois proposer autre chose.
Quelque chose d’universel, qui n’a pas besoin de traduction.
J’ouvre mon coeur pour être plus réceptive à mon intuition, à l’univers..
C’est alors qu’une idée vient, elle me réjouit !

C’est le soir, dehors des milliers d’oiseaux chantent autour des arbres, il fait chaud, je suis dans la chambre où je séjourne avec deux autres personnes.
J’essaye mon costume, un vrai costume de fée!
Vénus, va intervenir incognito demain…

Mon sac de fée à la main, me voilà dans le bus avec des personnes de différentes nationalités pour une journée de découverte et de partage. Nous longeons la plage avant de nous enfoncer plus profondément dans les terres.

Il est 8h du matin et déjà la température est de 25°, j’aime ça.
Je me suis assise sur le premier siège, tout devant, pour profiter au mieux du paysage défiler sous mon regard plein de joie et de curiosité. Après une bonne heure de trajet, nous voilà arrivés.
Des enfants viennent à notre rencontre, tout aussi excités et heureux que nous de cette journée.
Ils ont préparé un spectacle.
Ils jouent de la musique allant de la traditionnelle à la plus moderne.
Ils dansent, rient, chantent...
Ils sont fières, timides, joueurs, heureux de nous offrir ce qu’ils aiment faire. Puis vient le tour des visiteurs de présenter leur cadeau.
Je m’éclipse sur la pointe des pieds pour aller me changer en fée.

La directrice de l’orphelinat et une autre femme me conduisent dans une pièce où je peux me changer en toute tranquillité. Prête en quelques minutes, je regagne la salle de spectacle en me cachant derrière une porte et attendant le signal pour faire mon entrée.

Ca y est, je rentre!
Je suis à l’aise, j’aime être sur scène, je m’y sens chez moi et je connais bien le clown en moi, la fée, ils font partie de ma vie.
L’improvisation et la scène sont ma deuxième peau!
Le guide qui est le chef de notre escapade m’accueille sur scène en me souriant, il est conquis!, chouette, grâce à lui et son généreux sourire, je me laisse simplement aller.


Je prends alors le micro, je joue de mon voile de fée qui comme une coiffe viens devant mes yeux et me cache la vision, j’en joue, je jubile à l’intérieur, je m’amuse.
Les enfants rient, j’en profite pour jouer de plus belle.
Puis, je prends le micro
-Bonjour, je m’appelle Vénus, je suis une Fée-Yogi : ils rient.

Je demande alors à toutes les personnes sur la gauche de prononcer la lettre « A » Je donne le top départ en prenant mon élan. Dans un grand mouvement de bras de bas en haut, je prononce la lettre A et les invite à faire de même.
Puis, je demande à ceux du milieu de prononcer la lettre « U » et ceux de droite la lettre « M ».
C’’est dans une grande joie que tout le monde accueille cette proposition avec rires et enchantement.
Puis, même si je sais qu’en Inde, le toucher n’est pas dans la coutume et les castes encore très fortes, je décide de mettre en avant l‘envie du coeur et leur propose de se prendre tous par la main et de danser ensemble.


Après quelques réticences, de doutes, chacun arrive petit à petit à trouver sa place, la main à prendre, fille, garçon, différences d’âges, pour ne plus faire qu’une grande ronde à la fin de la musique, jouer par une accompagnatrice.
Puis, j’invite chacun à regagner sa place.
Ils jouent encore tous le jeu et très vite le silence
s’installe pour une deuxième et dernière fois, chanter tous ensemble, le « AUM ou OHM »

Le AUM est une syllabe sanskrite issue des textes religieux hindous. On le retrouve dans l’hindouisme et le Bouddhisme essentiellement.
Syllabe sacrée, le AUM est un »mantra graine », c’est à dire qu’il est à l’origine de tous les autres mantras ( un mantra est un mot ou groupe de mots que l’on répète ou chante ). Il est considéré comme le plus important des mantras.

Chaque lettre a une signification particulière :
La lettre « A » représente Brahman, le dieu créateur. C’est le monde terrestre, la création, le commencement, la naissance.
La lettre « U » représente Vishnou, le dieu protecteur. C’est le monde intermédiaire, le rêve, la continuation, la vie.
La lettre « M » représente Shiva, le destructeur. C’est la force centrifuge, le sommeil, la fin, la mort. « M » est l’état de sommeil profond, le monde céleste.

Ce cycle se répète à l’infini : tout nait, vit un temps, puis meurt et retourne se fondre dans l’univers, le grand Tout.
Le AUM est la représentation des 3 phases de la vie.

Je quitte la scène remplit de bonheur et d’émotions d’avoir pu partager ce jolie moment et je lis sur les visages que je ne suis pas la seule.
Je suis témoin de la grandeur de ces trois lettres.
L’idée de cette proposition m’est venue grâce à une pratique que j’ai découverte juste avant de partir en Inde. Elle est proposée par Sadhguru, un maitre Yogi en Inde On peut la pratiquer dans l’ordre que l’on veut. Méditation guidée

Après toutes ces magnifiques représentations, nous avons déjeuner mais sans les enfants.
Puis après un autre temps de partage dans la cour de récréation où certains jouent au foot, corde à sauter, balle en tout genre pendant que d’autres discutent, rient ensemble, nous regagnons doucement le car pour un retour à l’ashram.

Ce fût pour moi, un merveilleux temps de partage où les coeurs sourient, échangent, s’apaisent, s’ouvrent, explorent, s’unissent.
Pour quelques temps, Vénus incognito en Inde est devenu la Fée-Yogi.
Gratitude.


rencontre, voyage, joie, bienêtre, clown, enfant
regardez ma prestation en rapport avec cet article :
ENSEIGNEMENT CLOWN- PÉDAGOGIE

remercier
MERCI pour votre merci
ENVOYER À UN(E) AMI(E)

VOUS



VOTRE AMI(E)



COMMENTAIRE


je ne suis pas un robot


les emails ne sont pas transmis à des sociétés externes
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis réactualisez cette page.
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? création gratuite, infos et démo ici :
CRÉER MA ZENOPAGE
partager
partager



POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Fais du bien à ton corps, pour que ton âme ait envie d'y rester. »
Sagesse amérindienne