www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
L'ÉVEIL DES SENS
Sandra ALVAREZ
Naturopathie au féminin - Relaxation - Massages - Soins Access Bars - Gestion du poids et du stressnaturopathe, sophrologie, régime, anxiété, stress, access bars
articles

NATUROPATHIE
C'EST QUOI LA NATUROPATHIE ?
publié le 21 mars 2018 - lecture 6 min 32

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé :
« la Naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l'organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

Selon le Larousse Médical :
« la Naturopathie est un ensemble de pratiques visant à aider l’organisme à guérir de lui-même, par des moyens exclusivement naturels. Elle repose sur une théorie selon laquelle la force vitale de l’organisme permet à celui-ci de défendre et de guérir spontanément. Elle consiste donc à renforcer les réactions de défense de l’organisme par diverses mesures d’hygiène (diététique, nutrition, musculation, relaxation, massages, thermalisme, thalassothérapie, etc.) aidées par les seuls agents naturels (plantes, eaux, soleil, air pur, etc.). »

L'origine du mot « naturopathie » vient de deux mots anglais "nature" et "path" qui signifient « le chemin de la Nature » ou la « voie de la Nature ». Cette appellation de « naturopathy » a été enregistrée pour la première fois aux USA en 1902.

Bien des définitions ont été données, et pour faire simple, la Naturopathie est tout bonnement l’art de rester en bonne santé, d’être à nouveau acteur et responsable de sa santé et de prendre soin de soi par des moyens naturels. Cette médecine ancestrale de bon sens propose ainsi un ensemble de méthodes naturelles de santé pour optimiser son capital vital.

Les interventions du naturopathe visent en premier lieu à activer, nourrir et renforcer les mécanismes naturels d’autoguérison du corps plutôt qu’à éliminer des symptômes ou à attaquer directement des agents pathogènes.

Parmi les outils privilégiés de la naturopathie, on retrouve, entre autres la nutrition, la phytothérapie, l’aromathérapie, la gemmothérapie, les fleurs de Bach, les techniques de gestion du stress, les manipulations physiques, etc.

Les origines de la naturopathie remontent à 2 500 ans, et vit une évolution plus récente, depuis une centaine d’années.

Ses origines

Par sa nature et ses fondements, la naturopathie se rattache résolument à la tradition médicale de la Grèce antique. Les principes qui président de nos jours à la pratique naturopathique doivent beaucoup au « Corpus hippocratique » qui a constitué la base de la médecine occidentale, du Ve siècle avant Jésus-Christ jusqu'au début du XXe siècle. En voici les grandes lignes.

Primum non nocere - D'abord ne pas nuire. Les symptômes d'une maladie (la fièvre, par exemple) peuvent être des manifestations d'un processus de guérison. Par conséquent, leur suppression pure et simple peut causer plus de tort que de bien. Les interventions thérapeutiques doivent donc favoriser le processus naturel de guérison et non le contrer.

Vis medicatix naturae - La nature recèle son propre pouvoir de guérison. Le corps possède la capacité inhérente de préserver la santé et de la rétablir lorsqu'il l'a perdue. Au coeur de l'organisme vivant se trouvent les forces de vie permettant d'y parvenir. Le rôle du naturopathe consiste à faciliter l'accès à ces forces en découvrant et en éliminant les obstacles qui s'y opposent.

Tolle causam - Découvrir et traiter la cause. Le thérapeuthe doit rechercher les causes de la maladie plutôt que de tenter d'en supprimer les symptômes. La maladie est vue comme l'aboutissement ultime d'un dérèglement particulier. Le rétablissement de l'équilibre naturel ne peut se faire qu'en travaillant sur les causes à l’origine de ce dérèglement.

Docere - Enseigner. Le térapeuthe doit guider son patient sur la voie de la guérison et l'aider à préserver sa santé de façon naturelle. Il doit donc lui enseigner à prendre soin de lui-même et à prendre en charge son propre processus de guérison, selon les principes suivants :

L'approche holistique. Le thérapeuthe explique au patient que sa maladie est le fruit d'un ensemble complexe d'interactions entre les plans physique, mental, émotionnel et spirituel, et qu’il devrait intervenir sur chacun d’eux.
L'alimentation. Il lui enseigne comment se nourrir de façon à obtenir tous les nutriments nécessaires à sa santé, afin d'éviter de recourir à des médicaments de synthèse ou à des interventions chirurgicales.
La prévention. Il lui enseigne enfin comment agir sur son environnement et son mode de vie afin de maximiser ses forces et son bien-être et, au bout du compte, de réduire les risques de maladie.

L’évolution récente

À partir de la fin du XIXe siècle, au moment où toutes les sciences connaissent un essor fabuleux, la médecine découvre et intègre une foule d'approches empiriques allant de l'homéopathie à l'hypnose, en passant par les pharmacopées de diverses cultures. Une panoplie de préparations d'herboristerie sont également fort populaires auprès des médecins de l'époque.

C’est dans cette mouvance que l’Allemand Benedict Lust (1870-1945), qui était médecin, ostéopathe et chiropraticien, fonde officiellement la naturopathie après avoir émigré aux États-Unis. En 1902, il inaugure, à New York, la première école de naturopathie : on y enseigne l'hydrothérapie, l'herboristerie, la nutrition, la physiothérapie, la physiologie, la psychologie et une foule d'autres techniques thérapeutiques.

C'est ainsi que, dans le premier quart du XXe siècle, s'ouvriront aux États-Unis quelques douzaines d'écoles de médecine naturopathique.

Parallèlement à ce foisonnement, se développait une médecine davantage axée sur les interventions chirurgicales dites « lourdes » et sur les médicaments de synthèse issus de l'industrie pharmaceutique naissante. Cette approche, perçue comme étant davantage « scientifique », finit par gagner la faveur des facultés de médecine des grandes universités de l’Occident. C’est cette direction que prend la médecine au cours des décennies qui suivent. Seuls les médecins formés dans les facultés de médecine sont alors autorisés à diagnostiquer et à traiter les maladies.

Cependant, à partir des années 1970, la naturopathie connaît un regain de popularité auprès du public. C’est l’arrivée d’une nouvelle génération de naturopathes.

La naturopathie obtient une certaine reconnaissance au fil des ans. En 1983, l'Organisation mondiale de la Santé recommandait aux autorités médicales de tous les pays d'intégrer la naturopathie aux services de santé publics. En 1994, le gouvernement des États-Unis accordait, pour la recherche scientifique contre le sida, un budget à la Bastyr University, l'une des grandes écoles de naturopathie en Amérique du Nord.

Le statut actuel de la naturopathie

Dans cinq provinces canadiennes et une douzaine d’États américains, ainsi qu’en Australie, en Israël et dans quelques autres pays, on a commencé à autoriser les naturopathes à pratiquer une médecine de première ligne. Ils sont donc habilités à poser des diagnostics, à commander des analyses et des tests (radiographies, analyses de sang ou d'urine, etc.), à prescrire des traitements, à prodiguer des soins et à diriger les patients vers des médecins spécialistes.

Aujourd'hui le naturopathe est un conseiller en santé, et vient en complément des soins fournis par des professionnels de la santé.

Au-delà des définitions qui caractérisent la Naturopathie, il s’agit de retenir que cette pratique est l’une des voies qui mènent à la santé et au mieux-être en complémentarité des autres.
© Sandra ALVAREZ
reproduction interdite sans mon accord,
tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/l-eveil-des-sens


Si cet article vous a intéressé, regardez ma prestation en rapport :
Naturopathie - Bilan de Vitalité


MOTS CLÉS
naturopathie, naturopathe, thérapeute, holistique, phytothérapie, aromathérapie, fleursdebach, gemmothérapie

ARTICLES SIMILAIRES
sélection proposée par Théranéo :
Formation en Phytothérapie et Aromathérapie par correspondance | Phytothérapie-Aromathérapie - Programme de la formation | Apprendre l'aromathérapie | C'est quoi l'aromathérapie | Comment soigner un rhume et une grippe avec la naturopathie? | Extrait du cours de phytothérapie - Absinthe | Extrait du cours de phytothérapie - Achillée Millefeuille | voir plus d'articles sur Théranéo

REMERCIER

merci pour votre merci
LETTRE INFOS

soyez informé des nouveaux articles
ENVOYER AMI

envoyez l'article par mail à un(e) ami(e)
VOUS



VOTRE AMI(E)



COMMENTAIRE


je ne suis pas un robot


vos emails ne sont pas transmis à des sociétés commerciales
COMMENTAIRES

postez un commentaire
indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
indiquez votre photo
 

cliquez pour choisir votre photo
si vous n'en indiquez pas, une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
ZENOPAGE

copiez cet article sur votre zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis réactualisez cette page.
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? création gratuite, infos et démo ici :
CRÉER MA ZENOPAGE
PARTAGER
partager
partager
« Tout ce que vous avez toujours voulu est juste de l’autre côté de la peur. »
George Addair