www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
L'ÉVEIL DES SENS
Sandra ALVAREZ
Naturopathie au féminin - Relaxation - Massages - Soins Access Bars - Gestion du poids et du stressnaturopathe, sophrologie, régime, anxiété, stress, access bars
articles

AROMATHÉRAPIE
ÉMOTIONS: LES HUILES ESSENTIELLES À LA RESCOUSSE
publié le 20 avril 2018 - lecture 5 min 11
Quand on parle d’huiles essentielles, on pense souvent aux maladies physiques. Après tout, une huile essentielle est un médicament naturel qui comporte des molécules anti-bactériennes, anti-virales, anti-inflammatoires etc. Mais savez-vous qu’elles sont capables d’aller bien plus loin que le simple mal physique? Elles peuvent soigner vos émotions…



Les Huiles Essentielles qui régulent le système nerveux

Quand on est soumis à un stress, notre organisme va répondre par une adaptation du métabolisme dans le but de fuir ce stress, comme si on devait prendre nos jambes à notre cou:

production d’acide lactique
vasoconstriction
digestion stoppée
augmentation du rythme cardiaque
abaissement de l’immunité

Le problème, c’est que l’organisme ne fait pas la différence entre un stress ponctuel et chronique. Les réactions sont les mêmes, via les hormones du stress, et lorsque cela devient chronique, l’organisme s’épuise, le métabolisme se dérègle.

Les huiles essentielles ont la capacité de réguler le système nerveux : elles vont agir au niveau hypothalamo-hypophysaire, le centre de commande des hormones dans le cerveau, au niveau des surrénales, responsables de la sécrétion de cortisol, la fameuse hormone du stress, et tout le long des nerfs, au niveau des synapses en régulant l’influx nerveux. Elle vont donc réguler le système nerveux végétatif en calmant le système nerveux sympathique et en stimulant le parasympathique.

Le stress chronique est la première cause d‘inflammation chronique. Ainsi, si on est soumis à un stress chronique, c’est la dépression qui nous guette, mais aussi les maladies auto-immunes, une immunodépression, des troubles cardiaques, digestifs et cognitifs.

Voici une sélection d’huiles essentielles qui vont permettre de réguler votre système nerveux:

la marjolaine à coquille : la plus puissante en matière de régulation du système nerveux et du stress!
la camomille romaine : la reine de l’insomnie des enfants
la mandarine : l’huile essentielle du stress en lien avec la digestion
le néroli : elle régule le système nerveux en remontant en plus l’énergie des surrénales
l’encens oliban : l’anxiété et la baisse de spiritualité sont sa spécialité
le jasmin : l’huile essentielle des épaules du stressé
la rose : quand il y a urgence en matière de stress!
l’ylang ylang : la spécialiste du burn-out
la bergamote : la dépression et l’immunité, elle en fait son affaire.

Des émotions qui commencent dans l’intestin


On a plus de 200 millions de neurones dans l’intestin : c’est plus que la moelle épinière elle-même! L’intestin est directement relié au cerveau via le nerf 10 ou vague. Voilà pourquoi on se sent nauséeuse avant de parler en public, ou que le stress nous coupe l’appétit. Voilà aussi pourquoi un examen peut nous donner la coulante, nous provoquer des douleurs intestinales ou gastriques.

Aujourd’hui, on sait que le système digestif est directement lié au système nerveux, contrairement au reste qui est contrôlé pas l’intermédiaire de la moelle épinière. Les chercheurs n’ont pas encore trouvé l’explication exacte de cette connexion directe, mais ce qui est sûr, c’est qu’elle existe et qu’elle est bien plus puissante que ce qu’on pense. Ce n’est pas pour rien qu’une personne souffrant de traumatismes profond deviennent anorexiques ou boulimiques ou développent un trouble du comportement alimentaire…

D’ailleurs, je ne connais aucune personne souffrant de colopathie fonctionnelle (colon irritable) qui ne souffre pas de problèmes émotionnels. L’anxiété est la cause première du colon irritable.

En effet, un état d’anxiété chronique va provoquer un dérèglement du système digestif: c’est la porte ouverte au candida albican qui s’en donne à cœur joie, qui va se développer, perforer la paroi intestinale et envahir tout l’organisme, aggravant encore plus le métabolisme. C’est particulièrement vrai pour le candida albican, mais c’est aussi vrai pour le SIBO.

Or, un dérèglement du microbiome est responsable de dépression et d’autisme. Une étude a montré qu’une modification seule du microbiome suffisait à provoquer des symptômes autistiques.

Une autre étude a montré que le fait de donner de bons probiotiques à une personne suffisait à enrayer sérieusement sa dépression.

Pour aller encore plus loin: s’occuper des émotions toxiques bien enfouies

Quand on a une vision holistique, on ne se contente pas de soulager un symptôme. On l’a vu, les huiles essentielles régulent le système nerveux. Mais elles vont beaucoup plus loin que cela : elles vont travailler directement sur vos émotions.

Par exemple, l’achillée millefeuille, la camomille allemande ou matricaire ou encore la ciste ladanifère permettent de faire remonter des traumatismes refoulés. Si vous utilisez ce genre d’huile essentielle et que vous vous sentez à fleur de peau, c’est normal, et sachez qu’il va falloir laisser toutes ces émotions toxiques remonter et les aider à sortir.

Par exemple, l’achillée millefeuille, la bergamote ou la matricaire vont travailler sur votre colère. Le bois de santal ou le cyprès, sur un deuil. L’encens oliban vous aidera à passer des caps difficiles dans votre vie.

Il s’agit ici non pas d’un pouvoir magique, mais d’un travail de fond de votre système nerveux, de votre rééquilibrage digestif, d’une détoxification physique qui amène à une détoxification émotionnelle via des mécanisme hormonaux et nerveux.

Pour ce faire, il va falloir accepter ces souvenirs ou ces émotions qui refont surface, ne pas chercher à les refouler à nouveau, et faire un travail d’introspection et de nettoyage émotionnel.

Et puis bien évidemment, on ne peut pas soigner ses émotions si on ne soigne pas son ventre :

stopper toute nourriture industrielle
arrêter ou diminuer (suivant les personnes) le gluten
arrêter le sucre
se supplémenter en probiotiques
soigner sa candidose si necessaire
identifier et éliminer les intolérances alimentaires

REMERCIER

merci pour votre merci
LETTRE INFOS

soyez informé des nouveaux articles
ENVOYER AMI

envoyez l'article par mail à un(e) ami(e)
VOUS



VOTRE AMI(E)



COMMENTAIRE


je ne suis pas un robot


vos emails ne sont pas transmis à des sociétés commerciales
COMMENTAIRES

postez un commentaire
indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
indiquez votre photo
 

cliquez pour choisir votre photo
si vous n'en indiquez pas, une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
ZENOPAGE

copiez cet article sur votre zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis réactualisez cette page.
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? création gratuite, infos et démo ici :
CRÉER MA ZENOPAGE
PARTAGER
partager
partager
« La peur mène à la colère, la colère à la haine et la haine au côté obscur. »
Yoda