www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

L'ÉVEIL DES SENS
Sandra ALVAREZ
Naturopathie au féminin - Relaxation - Massages - Soins Access Bars - Gestion du poids et du stressnaturopathe, hypnose, régime, émotion, stress, access bars, massage
L'Éveil des Sens
Sandra ALVAREZ
ARTICLES
ARTICLES
NATUROPATHIE
L’ORANGE, LE FRUIT SANTÉ DE L’HIVER
publié le 27 janvier 2019 4 min à lire 54
je ne suis pas l'auteur de cet article

L’orange et notre santé

Que contient l’orange ?

Les flavonoïdes
Comme dan tous les agrumes, on retrouve différents types de flavonoïdes dans l’orange, des composés de la familles des polyphénols qui permettent de neutraliser les radicaux libres du corps jouant ainsi un rôle de prévention contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers.

Caroténoïdes
Dans les différents caroténoïdes contenus dans l’orange on retiendra le béta-carotène, la luthéine et la zéaxanthine. Consommer des aliments riches en caroténoïdes diminuerait le risques de maladies comme les maladies cardiovasculaires et le cancer.

Acide citrique
Avec 10 mg/g de jus d’orange* ce qui représente une forte concentration d’acide citrique, sa consommation permet une alcalinisation de l’urine. Selon une étude, 500 ml de jus d’orange* absorbé a causé chez des femmes, une alcalinisation de l’urine pendant 24 heures.

L’orange est également une source importante de vitamines.

La vitamine C
L’orange est particulièrement riche en vitamines C (53 mg/100 g). Le jus d’orange* comporte une forte quantité d’antioxydants, de 56 à 77 % qui proviendraient de la vitamine C. Sa richesse en antioxydants joue un rôle préventif et permet de diminuer les risques de maladie, comme les maladies cardio-vasculaires et les cancers.

Sa peau épaisse la protège de l’oxygène de l’air qui détruit la vitamine C. C’est le fruit de l’hiver qui nous aide à lutter contre le froid et la fatigue.
Elle est riche en énergie et peu calorique (45 cal/100 g). L’orange est aussi une excellente source de calcium (40 mg/100 g au lieu de 10 mg/100 g pour la plupart des fruits).

En dehors de la vitamine C fortement présente dans l’orange, on retrouve :

Vitamine B1 : c’est une coenzyme, importante pour la production d’énergie puisée dans les glucides que nous absorbons. Elle favorise la transmission de l’influx nerveux et aide à une bonne croissance.

Vitamine B5, qui une fois dans l’organisme se transforme en coenzyme A et agit sur le système nerveux et les glandes surrénales, on l’appelle aussi « vitamine antistress ».

Vitamine B9, joue un rôle essentiel dans la fabrication de toutes les cellules de notre corps, dont la production de notre matériel génétique, le bon fonctionnement du système nerveux et immunitaire. du calcium et du cuivre, important pour la fabrication de l’hémoglobine et du collagène.

Les bienfaits de l’orange

L’orange jouerait un rôle dans la prévention de certains cancers, comme celui de l’œsophage, de l’estomac, du côlon, de la bouche et du pharynx.

En plus de prévenir, les antioxydants contenus dans les agrumes permettraient de ralentir la prolifération de cellules cancéreuses (seins, estomac, poumon, bouche et côlon) selon des études effectuées in vitro.


Maladies cardiovasculaires
La consommation régulière de vitamine C contenue dans le jus d’orange* permettrait de réduire l’oxydation des lipides sanguins et ainsi de prévenir des maladies cardiovasculaires.


Augmente le taux de « bon » cholestérol
Des études ont démontré que la consommation quotidienne de 750 ml de jus d’orange* augmente le taux de cholestérol HDL (le « bon » cholestérol) chez des personnes souffrant d’hypercholestérolémie. Lorsque le cholestérol HDL s’élève, le risque cardiovasculaire diminue. Les chercheurs attribuent cet effet à un flavonoïde contenu dans l’orange : l’hespéridine principal flavonoïde de l’orange qui retrouve en grande quantité dans la partie blanche de la pelure et les membranes du fruit, ainsi qu’en plus petite concentration dans le jus et les pépins.


Anti-inflammatoires
Les gens qui consomment peut de vitamines C pourraient être plus sujet à des maladies inflammatoires comme la polyarthrite rhumatoïde.


Interactions médicamenteuses
Attention : il est conseillé d’éviter de consommer des oranges ou du jus d’orange* lors de prise de médicaments anti-acides.

En effet, plusieurs agrumes augmentent l’absorption de l’aluminium contenu dans les antiacides. Il vaut mieux espacer de 3 heures la prise d’antiacides et d’agrumes ou de leur jus.
L’orange et le jus d’orange* sont déconseillés chez les personnes souffrant de reflux gastriques, d’œsophagite peptique et de hernie hiatale (lésions du tube digestif). L’acidité de ces fruits peut causer une irritation de la muqueuse de l’œsophage ou des brûlures épigastriques.

Dans le cas d’autres prises de médicaments pour le traitement du cancer, de la dépression, de l’hypercholestéromélie, de l’hypertension artérielle, de problèmes cardiaques et autres, la consommation de l’orange Bigarade (ou orange de Séville, orange amère) tout comme celle du pamplemousse peut avoir des effets indésirables importants. Ces fruits contiennent des substances qui empêchent un enzyme de métaboliser ces médicaments, entraînant ainsi une augmentation de leur concentration dans le sang. Consultez votre médecin ou votre pharmacien afin de connaître les effets indésirables.

*attention il vaut mieux manger l’orange entière et si on la prend en jus, elle doit être fraichement pressé et consommée en petite quantité (sinon trop de sucre). Évitez de consommer des jus du commerce même en bio, ils perdent beaucoup de leurs valeurs nutritives pendant la transformation, le transport et le stockage.
je ne suis pas l'auteur de cet article
Mots clés : orange, hiver, vitaminesc
cliquez pour voir ma prestation en rapport
SÉANCES DE SUIVI EN NATUROPATHIE
Envoyer cet article à un ami
VOUS



VOTRE AMI(E)



je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'infos pour mes nouveaux articles Copier cet article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Partager cet article sur FacebookPartager cet article sur Twitter






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« On a deux vies. La deuxième commence le jour où on réalise qu'on en a juste une. »
Confucius