www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
Anne-Catherine ZUSSINI
Kinésiologue, Sophrologue, Réflexologie Crânio-sacrée, Niromathé, Access bars, Brain gym, EFTKinesiologie Sophrologie Équilibration énergétique Brain gym Massage Relaxation anti-stress
Anne-Catherine ZUSSINI
ARTICLES
ARTICLES > CONSEILS SANTÉ
TOUS LES BIENFAITS DU BICARBONATE DE SOUDE
publié le 26 avril 2015 8 min à lire 1586 66
article retenu par Théranéo pour la Sélection Articles Qualité
Le bicarbonate de soude est un composé que l’on trouve dans la nature, dans l’océan, dans le sol, dans nos aliments et dans nos corps.
La formule chimique du bicarbonate de soude fait d’elle un sel alcalin, qui a le pouvoir de neutraliser un milieu dont le pH est trop acide.
Voici quelques utilisations :

Vous souffrez de brûlures d’estomac ?

C’est que l’acidité est mal équilibrée. Le bicarbonate de soude peut vous aider à la réguler Diluez-en une cuillère à café dans un grand verre d’eau, que vous boirez doucement et en entier, même si ce goût d’eau salée n’est pas très agréable.
La sensation de soulagement est très rapide, les muqueuses sont vite apaisées.

Même remède si vous êtes victime de remontées acides : le pH à 8,4 du bicarbonate de soude va neutraliser celui de l’acide chlorhydrique, responsable de cette désagréable sensation.
Vous risquez en revanche de roter un peu plus souvent car la réaction chimique libère du CO2.

Le bicarbonate est aussi efficace dans le cas de digestions difficiles. Vous pouvez d’ailleurs en ajouter à l’eau de cuisson des aliments qui vous posent particulièrement problème.

Même chose pour les lendemains de fête difficiles.

Sans vous promettre de vous remettre sur pied et d’attaque en 5 minutes, un grand verre d’eau avec un peu de bicarbonate devrait vous aider à soulager cette sensation de nausée.

Attention, quelques recommandations de base s’imposent
Il n’est pas recommandé de boire un verre d’eau au bicarbonate si vous suivez un régime sans sel. De même, demandez conseil à un médecin ou à un pharmacien si vous prenez des médicaments.
Les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans ne devraient pas utiliser ce remède.

Si les symptômes persistent plus de deux ou trois jours ou s’aggravent ou sont d’une violence anormale, consultez absolument un médecin.

Pour régler les problèmes bucco-dentaires, en complément de l’indispensable visite chez le dentiste. Il est d’ailleurs employé dans la composition de bon nombre de dentifrices.




Sa propriété alcaline lui permet, ici aussi, de neutraliser les acides qui sont produits par la dégradation des déchets qui restent coincés dans la bouche après manger. Or, ils provoquent la fameuse mauvaise haleine et abîment, à la longue, l’émail des dents. Le bicarbonate peut agir sur des substances très acides comme l’oignon ou l’ail, mais aussi sur des substances beaucoup plus alcalines que lui comme le poisson.

Comment faire :

Diluer une demi-cuillérée de bicarbonate dans un demi-verre d’eau froide ou tiède et faire un bain de bouche, avec gargarismes, pendant plusieurs minutes. Vous retrouverez votre haleine fraîche et préserverez l’émail de vos dents. Veillez toutefois à consulter un dentiste rapidement car dans 80% des cas la mauvaise haleine est due à des caries ou à une maladie parodontale.

Utilisé après un bon brossage de dents, ce bain de bouche vous aide à lutter contre les caries et la plaque dentaire (précurseur du tartre). N’oubliez pas de rincer après, ou vous risquez de garder un petit goût salé dans la bouche.

Autre utilisation très connue du bicarbonate : le blanchiment des dents. Nous vous invitons toutefois à être très prudents lorsque vous utilisez le bicarbonate comme dentifrice car il possède des propriétés abrasives très puissantes et peut donc, à la longue, endommager l’émail de vos dents et de vos gencives. C’est pourquoi il ne faut pas l’utiliser au quotidien.

Vous avez tendance à vous liquéfier au sens propre dès que les premières chaleurs arrivent ? Vous n’osez pas vous déchausser en présence de vos amis de peur de les perdre pour cause d’asphyxie ?

Déodorant naturel, rien de plus simple

Il vous suffit d’appliquer un peu de bicarbonate aux endroits qui transpirent le plus, sous les aisselles par exemple. Mettez-en autant que nécessaire. En plus d’être naturel, ce produit présente l’avantage d’éliminer carrément les odeurs produites par les bactéries, plutôt que de les masquer.


Les pieds sont particulièrement susceptibles de sentir mauvais, parce qu’ils « macèrent » toute la journée. Une solution plus poussée (proposée par Alessandra Moro-Buronzo dans son ouvrage « Les incroyables vertus du bicarbonate de soude ») peut donc être nécessaire et devrait en plus se révéler agréable. Diluez un verre de bicarbonate dans un bon litre d’eau tiède. Plongez les pieds dedans pendant 5 à 10 minutes.

Une alternative : vous pouvez saupoudrer vos chaussures de bicarbonate, laissez agir plusieurs heures puis enlevez le surplus : les odeurs auront été neutralisées.

Toujours côté pieds, le bicarbonate de soude peut aussi soulager les douleurs et la fatigue liés à une longue journée de travail et/ou de marche. Il suffit de procéder au même bain de pieds, avec une eau chaude ou tiède, pendant 10 à 15 minutes, puis de masser vos pieds avec de l’huile d’amande douce et de l’huile essentielle de lavande.

Ca vous gratouille, ça vous chatouille ?

Non, ne grattez pas et laissez plutôt agir le bicarbonate ! Il possède des propriétés apaisantes qui peuvent vous soulager de bien des symptômes désagréables.

Ainsi, il peut vous éviter de vous gratter jusqu’au sang en cas de piqûre d’insecte.
Pour se faire, prenez un peu de bicarbonate et ajoutez-y quelques gouttes d’eau, jusqu’à obtenir une pâte. Appliquez-là sur les piqûres provoquées par ces satanés moustiques et laissez agir pendant une vingtaine de minutes. Soulagement quasi-immédiat.

Même technique pour diminuer les démangeaisons des boutons de varicelle ou l’urticaire.


Soulager les petits coups de soleil

Appliquez la pâte précédemment citée sur de la gaze ou du coton et appliquez sur la zone qui a pris un coup de chaud. Si vous en avez la possibilité, vous pouvez remplacer la compresse toutes les dix minutes. La désagréable sensation de tiraillement devrait s’estomper un peu. Cela ne vaut bien sûr que pour les coups de soleil léger chez les adultes.
Pour les enfants ou les coups de soleil étendus ou profonds, consultez un professionnel.

Contre l’eczéma

Prenez régulièrement un bain où vous aurez préalablement dilué 4 à 5 cuillérées de bicarbonate. Fonctionne aussi pour les coups de soleil et pour les fesses irritées des bébés (adaptez la quantité de bicarbonate à la taille de son bain).

Les aphtes vous empêchent de profiter pleinement de votre repas ?

Préparez une pâte à base de bicarbonate dans des proportions : un quart de bicarbonate pour trois-quarts d’eau. Laissez poser sur l’aphte en question, qui devrait bientôt vous donner beaucoup moins de fil à retordre. La même mixture peut venir à bout de vos boutons de fièvre. Renouvelez régulièrement l’application.

Ces remèdes maison s’appliquent bien sûr dans le cas de symptômes modérés et ponctuels. S’ils persistent ou qu’ils vous semblent graves (ou qu’ils s’aggravent au fil des heures) consultez un médecin sans délai.

Le mal de gorge peut vous gâcher la journée et les repas. Faites quelques gargarismes à base de bicarbonate pour assainir votre gorge.

Encombré au niveau des voies respiratoires

Vous pouvez opter pour des inhalations qui viendront décongestionner les muqueuses. La recette d’Alessandra Moro-Buronzo.
Faites bouillir un litre d’eau. Ajoutez-y deux cuillères à soupe de bicarbonate et mélangez le tout. Approchez votre nez de l’eau (mais ne touchez pas, c’est chaud !), posez une serviette sur votre crâne de manière à ce que votre visage et la bassine d’eau se trouvent en dessous. Respirez les vapeurs pendant 10 minutes environ.
Vous pouvez ajouter une goutte d’huile essentielle d’eucalyptus.

Dans le cas d’infections urinaires

qui peuvent être provoquées par une urine trop acide. Le bicarbonate permet de diluer cette acidité et joue à la fois un rôle préventif en rendant les urines plus alcalines. Pour se faire, boire régulièrement un verre d’eau au bicarbonate de soude, particulièrement lorsque vous avez fait un repas « acide » (alcool, café, sucreries, excès de viande…).
En cas d’infection urinaire, la première chose à faire est de consulter un médecin.


Grâce à ses propriétés fongistatiques, le bicarbonate de soude aide aussi à venir à bout des pieds qui démangent plus que de raison. Laissez tremper vos petons dans un bain d’eau bicarbonatée (un verre pour un litre), un petit quart d’heure chaque jour, et vous devriez y trouver un soulagement.

Comme n’importe quelle automédication, l’utilisation du bicarbonate exige de prendre quelques précautions.

D’abord, dans le choix du produit : évitez de l’acheter dans un boui-boui quelconque ou même sur internet. Préférez les rayons des supermarchés, avec un emballage bien étiqueté, ou celui des pharmacies et parapharmacies.

Combien ça coûte ? Un paquet de 500 g devrait vous revenir entre 2 et 5 euros.
Vous pouvez utiliser le même bicarbonate pour cuisiner, récurer votre évier ou panser vos plaies.

Pour le stocker, optez pour les placards de la cuisine ou ceux de la salle de bains, s’ils ne sont pas trop humides, placez-le dans un contenant hermétique. Même si le bicarbonate est inoffensif, ne le laissez pas à la portée des enfants.

Pour tous les bobos santé, souvenez-vous des règles de base de l’automédication :

– Elle ne doit pas durer plus de deux ou trois jours.

– Si les symptômes persistent ou s’aggravent, consultez immédiatement votre médecin.

– L’automédication est réservée aux problèmes bénins : au moindre signe laissant penser que ce peut être plus grave (coup de soleil très profond ou très étendu, gonflement suite à une piqûre d’insecte, brûlures d’estomac fortes ou accompagnées d’autres symptômes, etc.), consultez immédiatement votre médecin.

– En cas d’hésitation quant aux bienfaits potentiels du bicarbonate sur un symptôme précis, demandez conseil à votre pharmacien. Même chose si vous suivez un traitement autre : assurez-vous que le bicarbonate n’est pas, alors, contre-indiqué.

– Les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans ne devraient pas utiliser le bicarbonate pour des usages internes (c’est-à-dire avec ingestion du produit), de même que les personnes suivant un régime sans sel ou souffrant d'hypertension.

Assurez-vous d’acheter et d’utiliser le bicarbonate de soude organique qui ne contient pas d’aluminium !
© Anne-Catherine ZUSSINI
reproduction interdite sans mon accord, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/zussini
mots clés : tous, bienfaits, bicarbonate, soude
article retenu par Théranéo pour la Sélection Articles Qualité
66 mercis - Cet article vous plaît ? cliquez pour ajouter 1 merci
MERCI pour votre gratitude
Envoyez cet article par mail à un(e) ami(e) cliquez






je ne suis pas un robot

Copiez cet article sur votre Zenopage cliquez
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Réseaux sociaux : partagez sur Facebook | partagez sur Twitter
Soyez informé des nouveaux articles, abonnez-vous à ma lettre d'info cliquez






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Un voyage de mille lieues commence par un simple pas. »
Lao Tseu