www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Anne-Catherine ZUSSINI
Kinésiologue, Sophrologue, Réflexologie Crânio-sacrée, Niromathé, Access bars, Brain gym, EFTKinesiologie Sophrologie Équilibration énergétique Brain gym Massage Relaxation anti-stress
Anne-Catherine ZUSSINI
ARTICLES
ARTICLES
CONSEILS SANTÉ
9 CONSEILS POUR SE DÉSINTOXIQUER DU SUCRE
publié le 27 août 2015 3 min à lire 3856 185
je ne suis pas l'auteur de cet article

Pour la plupart d’entre nous, l’ennemi numéro un de notre corps est le gras. C’est en tout cas ce que nous rappellent souvent les médias et l’industrie alimentaire. Cependant, la réalité est tout autre, nous nous trompons complètement d’ennemi car en réalité, nous devrions nous méfier beaucoup plus du sucre que du gras. Le sucre est la première cause d’obésité, mais aussi des maladies cardio-vasculaires, des cancers, de la démence, du diabète, de l’acné, de l’infertilité et de l’impuissance.
En plus d’être très mauvais pour la santé, le sucre est un addictif, 8 fois plus puissant que la cocaïne selon plusieurs études.

Voici donc 9 conseils pour vous désintoxiquer du sucre.

Profil du toxicomane du sucre :
Pour savoir si vous avez besoin de faire une cure de désintoxication de sucre, soumettez-vous à ces questions :

Avez-vous déjà été diagnostiqué diabétique ou pré-diabétique ?
Êtes-vous en surpoids ?
Avez-vous trop de graisse au niveau du ventre ?
Le taux de sucre dans votre sang est-il élevé ?
Vous arrive-t-il de manger même sans avoir faim ?
Vous sentez-vous mal après avoir trop mangé ?
Est-ce que vous remarquez un changement lorsque vous réduisez la quantité de sucre de votre consommation ?
Avez-vous souvent des ballonnements, des gaz, des reflux, le colon irrité, des douleurs articulaires ou musculaires, ou encore des sauts d’humeur ?

Si vous avez répondu « oui » à une ou plusieurs de ces questions, alors vous avez probablement besoin d’une cure de désintoxication de sucre.

1- Arrêtez TOTALEMENT le sucre :
Pour que cette cure marche, il faut faire un sevrage total de sucre pendant au moins 10 jours, et cela, dans le but d’assainir vos neurotransmetteurs.

2- Évitez les boissons sucrées
Le sevrage de sucre se fera aussi en arrêtant tous sodas, jus de fruits, cafés et boissons énergisantes. Il n’y a pas pire que le sucre à la forme liquide car les boissons sucrées font l’effet d’un shoot direct de sucre à votre foie.

3- Consommez des protéines :
Consommez des protéines à chaque repas, en particulier au petit-déjeuner car cela maintiendra l’indice glycémique et l’insuline à des niveaux acceptables, mais cela évitera aussi les petites faims entre les repas.

4- Consommez abondamment de bons glucides
Les bons glucides se trouvent dans les légumes verts, les brocolis, les asperges, les haricots verts, les champignons, les oignons, les courgettes, les tomates, le fenouil, les aubergines, les artichauts, les poivrons, etc…Evitez par contre les pommes de terre, les patates douces, les courges d’hiver, les betteraves, et les céréales.

5- Consommez des matières grasses :
Contrairement à ce que l’on essaie de nous faire croire, ce n’est pas le gras qui fait grossir mais bien le sucre. Il est donc important de prendre des matières grasses à chaque repas comme des noix, des graines, de l’huile d’olive extra vierge, de l’huile de coco extra vierge, des avocats ou des omégas 3.

6- Préparez des collations saines
Si vous avez une petite faim entre les repas, veillez à toujours avoir des collations saines près de vous pour ne pas sauter sur des aliments sucrés. Vous pouvez prendre des noix, des amandes, des graines de citrouilles, des myrtilles, de la dinde séchée ou encore une boite de sardines ou de saumon.

7- Surveillez votre niveau de stress
Quand vous êtes stressés, vos hormones sont déséquilibrées et cela pousse votre corps à réclamer de la nourriture. Prenez 5 profondes inspirations à chaque fois que vous êtes confronté à une situation stressante.

8- Prévenez l'inflammation :
Des études ont montré que les inflammations, quelque soit leur nature, déséquilibrent le taux de sucre dans le sang, augmentent la résistance à l’insuline et favorise le diabète. Les produits laitiers et le gluten présentent un risque d’inflammation, réduisez leur consommation pendant votre diète.

9- Soignez votre sommeil
Assurez-vous de dormir au moins 8 heures par jour, car il a été prouvé que le manque de sommeil fait que votre corps requiert de l’énergie et augmente ainsi les envies de sucre.

Source 9 conseils pour se désintoxiquer du sucre www.manaturopathe.com
je ne suis pas l'auteur de cet article
Mots clés : santé, poison, sucre, addiction, diabète
Article retenu par Théranéo pour la Sélection Qualité
En kinésiologie nous allons rechercher dans les mémoires du corps l'origine de cette dépendance au sucre pour rééquilibrer votre énergie et que vous ne soyez plus addict, et maitre de vos envies. N'hésitez pas à prendre rdv 😊
cliquez pour voir ma prestation en rapport
KINÉSIOLOGIE
Envoyer cet article à un ami
VOUS



VOTRE AMI(E)



je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'infos pour mes nouveaux articles Copier cet article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Partager cet article sur FacebookPartager cet article sur Twitter






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
1. Ludo, le 06/01/2016 à 20h03
Merci pour cet article. Pour ceux qui veulent en savoir plus, il y a un excellent documentaire qui explique tout sur le mensonge du sucre, son omniprésence volontaire, et sa responsabilité dans la vague d'obésité actuelle. Ce documentaire se nomme FED UP.
« L’idéal est pour nous ce qu’est l’étoile pour le marin: il guide, mais ne peut être atteint. »
A. Schweitzer