www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

LUNIVIE
Fabienne BONALY
Méthode de centrage Lunivie© : bilans et recentrages énergétiques - Enseignante Reiki usui et Shamballacentrage énergétique, bilans énergétiques Lunivie, Reiki, formations
Lunivie
Fabienne BONALY
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / ENERGIE DU CORPS PHYSIQUE - DU COEUR - DES CORPS ÉNERGÉTIQUES - VIE - MORT

LES AVANTAGES DES BAINS DÉRIVATIF SANS LES INCONVÉNIENTS.

article de Fabienne BONALY, publié le 1 mai 2015 6 min à lire 7698 88
Le bain dérivatif est la méthode la plus simple, la plus économique et la plus étonnante que je connaisse ! je ne cesse de la venter auprès de mes ami(e)s, élèves, clients tant les bienfaits sont nombreux.

Ici vous allez apprendre ce qu’est le bain dérivatif, la pratique, les bienfaits mais je ne vais pas entrer dans les détails techniques, préférant mettre l’accent sur mon témoignage. Pour approfondir la méthode et comprendre le mécanismes (le rôle des fascias, les graisses fruides etc) je vous renvoie au livre de France Guillain : Le bain dérivatif ou D-CoolinWay : Cent ans après Louis Kuhne…
Ce livre apporte de nouvelles informations par rapport aux précédents ouvrages sur le bain dérivatif de France Guillain. C’est pourquoi il est bon de se référer à ce dernier évoqué dans cette vidéo.

Qu’est-ce que le bain dérivatif ?
Le bain dérivatif est une méthode naturelle consistant à aider le corps à évacuer les toxines et les mauvaises graisses. Son principe étant de refroidir le pli de l’aine jusqu’à l’anus tout en gardant le reste du corps bien au chaud.
Pour plus d’efficacité, il faut qu’il y ait refroidissement et friction simultanément, ce qui nous permet de bouger, de faire du sport, ou même de faire du ménage en même temps.

Ce procédé permet de reproduire un phénomène naturel qui remonte du temps où l’homme vivait de la cueillette et de la chasse... Celui-ci marchait souvent de longues heures pour trouver sa nourriture. Sous la chaleur, la sueur ruisselait sur son corps atteignant le bas ventre. Le mécanisme de la marche permettait une légère friction au niveau du pli de l’aine.

Le fait de maintenir cette partie au frais permet de réactiver les intestins ainsi que la membrane appelée fascia qui entoure tous les organes et muscles du corps. C’est là que sont stockées les graisses. Le bain dérivatif permet de les remettre en circulation puis de les évacuer notamment par les intestins.

Les bienfaits :

Le bain dérivatif contribue à l’amélioration voire la disparition de bon nombre de symptômes et maladies. C’est une pratique complémentaire pour le bien-être de manière générale d'autan plus si vous le combinez à une alimentation plus saine.

Acouphènes, acné, allergies, angine, appétit, arthrose, asthme, cellulite, cheveux, chimio, fatigue, fièvre, constipation, raideur, douleur, dépendance, eczéma, extrémités froides ou chaudes, fatigue, fibromyalgie, problèmes de peau, mémoire, ménopause, poids, règles douloureuses…. la liste est longue.

Le bain dérivatif nous remet à l’écoute de notre corps. Il n’est pas rare qu’après quelques séances, nous délaissions naturellement les aliments riches en sucres et en graisses au profit de produits plus adaptés à soi.

Il raffermit le corps et harmonise vraiment la silhouette. C’est un très bon allié pour gagner en légèreté cependant ne vous étonnez pas si au début l’effet inverse se produit. Il est très courant qu’une personne en surpoids prennent quelques kilos de plus au début de la pratique et qu’une personne maigre en perdent mais ceci s’inverse rapidement.

Dans le cas de la perte de poids, pensez plutôt à prendre vos mensurations plutôt que de vous peser. Le poids n’est pas important et il se peut très bien que vous ne perdiez que très peu tout en changeant de silhouette.

Le bain dérivatif remettant les toxines en mouvements à l’intérieur du corps, il se peut qu’il y ait des effets indésirables au début de la pratique qui varient d’une personne à une autre. Parmi les plus courants :

Boutons, besoin de dormir davantage, constipation, prise ou perte de poids, gonflement, maladies ou symptômes qui resurgissent, irritabilité, émotions qui remontent à la surface….

C’est tout à fait normal, ce sont des symptômes de détoxication.

Le bain dérivatif en pratique :

Poches de gel froid à glisser dans la culotte ou à mettre entre les jambes le temps d'un film par exemple

30 minutes mini est une bonne moyenne mais vous pouvez augmenter le temps autant que vous le souhaitez du moment que cela reste agréable. Changer la poche de gel dès que celle-ci se réchauffe.

Pour combiner fraîcheur et friction, mettez votre poche en marchant dans la maison ou en faisant du ménage.


Mon expérience avec les bains dérivatifs


Mon but premier était d’atténuer mes symptômes allergies (écoulement nasal, éternuements et conjonctivites à répétitions) ainsi que de perdre du poids. Or, c’est le corps qui choisit par où il commence le nettoyage, c’est lui qui définit ses priorités. Voilà pourquoi il faut parfois être patient avant d’obtenir les résultats escomptés.

Au début, je ressentais comme si mon corps se relâcher et que toutes les tensions disparaissaient. Je percevais des petits fourmillement, des petites vibrations à l’endroit où le corps se nettoyait. C’est plutôt une sensation agréable. En fait, je pense que ce sont les fascias, la membrane qui entoure les muscles, les organes, les os et les nerfs de tout notre corps qui font que je ressente comme si tout mon corps se mettrait à vibrer.

Au bout de quelques jours, des anciens maux sont réapparus tels que boutons, douleurs aux articulations. Généralement cela passe rapidement. Au niveau du mental, de veilles émotions ont refait surface pour être définitivement évacuées.

Au fil des semaines, mon corps s’est physiquement transformé. Ma silhouette s’est alors naturellement harmonisée en affinant ma taille et en galbant mes hanches sans changer de poids. Ma peau se raffermissait ainsi que mes muscles comme si je faisais plus de sport, mise à part les exercices Nadeau que je poursuivais tous les jours.

Voici d'autres avantages obtenus par les clients :

* Les problèmes de psoriasis et d’eczéma diminuent vraiment
(dans ces cas, supprimer presque tous les produits laitiers).
* Les cheveux et les ongles deviennent plus beaux, plus résistants.
* La capacité respiratoire s'améliore.
* Les idées sont plus claires.
* Le sommeil est plus réparateur
* Le moral est Bien plus meilleur en général
* A un effet remarquable sur la réduction de la cellulite
* Les syndromes prémenstruels se régulent pour toutes.
En musclant le périnée, les bains dérivatifs favorisent la continence des règles.

Perso, j’utilise les poches de gel bien au chaud sous la couette devant un bon film, il faut avouer que c’est plus agréable (que la méthode manuelle classique qui consiste à s'arroser avec de l'eau fraîche, les fesses sur le bidet !)

Pour terminer cet article, si vous souhaitez partager votre expérience, vos effets positifs et négatifs ou tout simplement poser des questions, n’hésitez pas à me laisser vos commentaires. J’y répondrais dans la mesure du possible !

Je vous propose de vous embarquer avec moi pour la découverte ou la redécouverte du bain dérivatif sur plusieurs semaines, un mois, deux mois voir plus. C’est vous qui décidez selon votre besoin, vos envies.

Bons bains dérivatifs

Fabienne


PS : Il y a très peu de contre-indications à la pratique du bain dérivatif, seulement dans certains cas s’abstenir :

✿ Grosse fatigue due à une longue maladie : si vous êtes malade depuis longtemps, évitez le bain dérivatif qui risquerait de vous fatiguer plus encore.
✿ Maladie en phase terminale : le bain dérivatif est dans ce cas inutile et risque d’affaiblir d’avantage la personne en fin de vie.
✿ Opération : Pas de bain dérivatif dans les 6 mois suivant une opération où du matériel a été posé (implant, broche, vis, pacemaker… En revanche, il est possible de porter les poches de gel dès que vous vous sentez apte à marcher
✿ Grossesse à risques : Pas de BD pour les femmes enceinte ayant subit une FIV ou sujettes aux fausses couches ou si le médecin a ordonné de ne pas bouger.
© Fabienne BONALY
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/bonaly
Mots clés : avantages,bains,dérivatif
Partager sur ou
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer. » Paulo Coelho