www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Myriam PAILLER
Sophrologue relaxologue, hypnothérapeute, coach , conseillère en Fleurs de Bachsophrologie, stress, relaxation, méditation, coaching, EFT
Myriam PAILLER
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / CONSCIENCE ET ACTION

DIVISION ET DISPERSION SOURCES DE STRESS ET DE FATIGUE CHRONIQUE

article de Myriam PAILLER, publié le 28 octobre 2021
5 minutes 67 1




Parmi les plus grands facteurs de stress et de fatigue chronique figurent la dispersion et la division.

On en parle rarement et pourtant ces deux phénomènes de l’esprit nous affaiblissent et nous déséquilibrent, générant avec le temps une forme de stress chronique subtil qui n’est pas forcément reconnu par nous et que nous pouvons attribuer à d’autres facteurs.

La dispersion

Nos rythmes de vie nous mènent souvent à une forme de suractivité, laissant peu de place à des moments de silence et de présence à soi.

L’accélération des moyens de communication ( je suis d’une génération qui a débuté sa vie sans ordinateurs et sans téléphones portable), l’augmentation et la diversification des réseaux de communication nous maintiennent dans une vigilance de tous les instants face aux mails, aux publications sur les réseaux sociaux, aux appels et aux SMS. Ils diminuent l’espace d’intimité personnelle nous rendant joignables à tout instant.

Nous sommes submergés par un flot incessant d’informations. Or si notre cerveau a la capacité d’être multitâches il a naturellement besoin de se focaliser sur un certain type d’informations pour résoudre des problèmes.

. Il y a un moment où la somme d’informations que nous devons gérer peut nous submerger et entraîner un fort stress ainsi qu’un sentiment d’incompétence et de culpabilité. Cela peut même mener une personne au burn out, cette maladie du siècle qui fait des ravages


La division


Elle existe tout d’abord au sein de notre esprit avant que d’exister autour de nous.

Nous pouvons nous trouver dans une position de conflit intérieur dans des choix de carrière, de relations amicales ou sentimentales, mais aussi dans des choix éthiques et sociétales.

Il se produit un schisme entre notre cœur et notre tête.

Très souvent la fonction mentale de notre cerveau amplifie le phénomène jusqu’à nous laisser dans l’incapacité de prendre une juste décision pour nous-même, pour notre entreprise et pour la bonne marche de la société d’humains dont nous faisons partie.

Là encore le flot d’informations contradictoires, les influences diverses, et notre manque de centrage agissent de manière à court- circuiter notre capacité à faire des choix en conscience.

Nous pouvons aussi nous jeter dans une bataille d’opinion qui va alimenter notre égo et nous maintenir dans un positionnement conflictuel, entraînant des émotions perturbatrices ainsi qu’un manque de compassion et de vision claire.

Ceci constitue aussi une grande source de stress.


Les remèdes

Parmi les solutions possibles pour sortir de ces états mentaux, figurent la sophro-relaxation ainsi que la méditation de pleine conscience, telle que la pratique les moines bouddhistes.

La sophro-relaxation

nous amène à un recentrage et à un rééquilibrage de notre corps, ce qui apaise profondément l’esprit et lui redonne un sentiment de fluidité et de sécurité.

Le corps est aussi le siège des mémoires, quelles soient celles que nous avons engrangées depuis le début de notre existence ou celles que nos parents nous ont léguées. La sophro-relaxation agit comme une douche salvatrice, nous permettant d’éliminer les déchets émotionnels et mentaux qui sont attachés à ces mémoires.

Ces déchets émotionnels et mentaux constituent une véritable pollution psychique qui, si elle n’est pas éliminée régulièrement, génère bon nombre de pensées négatives et d’émotions perturbatrices, finissant par devenir des sources de tensions et de maux physiques.

A la suite d’une séance nous nous sentons régénérés, centrés, entiers, en sécurité et exempts de tout stress. Notre esprit peut alors fonctionner avec beaucoup plus de clarté et de positivité. Notre énergie est optimisée et un sentiment de bien-être se construit durablement en nous.

La méditation de pleine conscience.

apporte la fluidité et l’espace nécessaire pour dépasser l’état de réaction à une situation et pour entrer en conscience part rapport aux priorités à exercer aussi bien dans nos sources d’information, que dans notre communication et aussi dans les diverses tâches qui nous sont allouées au cours de la journée.

Là encore nous nous centrons sur nos sensations, sur notre respiration pour dépasser les automatismes du cerveau et revenir à nous.

Cette augmentation de l’état de conscience pure nous permet d’augmenter notre capacité à nous adapter à des situations anxiogènes et d’utiliser nos ressources de créativité pour résoudre des problèmes.


Le rôle du supra-conscient


La sophro-relaxation et la méditation de pleine conscience nous ouvrent à des états modifiés de conscience qui nous mettent directement en relation avec notre moi supérieur ou supra-conscient.

Elle nous permet de faire plus facilement appel à notre intuition lorsque nous nous sentons bloqués dans une situation.

Elle augmente considérablement nos ressources ainsi que notre niveau énergétique et tout autant notre créativité à trouver des solutions.

Elle nous relie aussi à notre cœur, à cette capacité de comprendre avec humanité et compassion ce qui se joue en nous et chez autrui, sans jugement, dans la recherche d’une solution équilibrée, pratique et écologique, respectueuse des écosystèmes et de la diversité de situations et d’opinions.

Elle nous apprend à sortir de notre triste état d’espèce dominante et prédatrice, mue par l’angoisse de la mort et du manque, pour devenir un être équilibré et tranquille, mu par la joie, le sentiment de sécurité intérieure et la compassion.

Un parmi tant d’autres, avec simplicité et avec un sens de la responsabilité qui devance toute culpabilité et la rend inutile. Elle nous apprend aussi à trancher lorsque c’est nécessaire et à effectuer des choix déterminants en conscience.


Des conseils pratiques


Lorsque vous vous retrouvez en situation de stress, demandez vous si vous ne vous trouvez pas en état de dispersion ou de division.

Prenez un moment pour vous mettre au calme (pourquoi pas dans les toilettes si vous n’avez pas d’autre solution ?) et pour respirer comme je l’enseigne dans une de mes vidéos sur l’anxiété et le stress.

Respirez amplement plusieurs fois, étirez-vous plusieurs fois très lentement, déployez vous complètement en synchronisant votre respiration.

Prêtez attention au bien-être de votre corps lorsque vous vous étirez. Vous pouvez aussi vous masser pour retrouver de nouvelles sensations et vous apporter plus de prendre soin.

Vous pouvez ensuite demander à votre subconscient de remplacer votre état de dispersion par un état de recentrage, d'équilibre et de stabilité durable et également, de remplacer votre état de division par un état de rassemblement de toutes vos composantes dans le calme, la paix et la clarté.
© Myriam PAILLER
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/myriam-pailler

Mots clés : division, dispersion, stress, sophrorelaxation, meditation


Article retenu par Théranéo pour la Sélection Qualité
découvrez ma prestation en rapport avec cet article
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
Partager sur Facebook Partager sur Twitter S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« Un but ne doit pas toujours être atteint, souvent il sert juste à nous donner une direction. » Bruce Lee