www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Marianne NYS
Hypnose, Sophrologie : acouphènes, fibromyalgie, Sexologiethérapie,poids,douleur chronique,SFC,sexe,sexologue,sophrologue
Marianne NYS
ARTICLES
ARTICLES > HUILES ESSENTIELLES.... AROMA... GEMMO
LA PRODUCTION DES HUILES ESSENTIELLES : DE LA CUEILLETTE À L’ALAMBIC
publié le 31 juillet 2019 2 min à lire 8
je ne suis pas l'auteur de cet article voir source

À noter que l’hydrolat aromatique d’une plante est constitué de toute sa fraction hydrosoluble, plus d’une faible partie de son huile essentielle capable de se dissoudre dans l’eau. On peut ainsi trouver de 0,2 % à 0,5 %, quelquefois, dans des conditions optimales, jusqu’à 2 % d’huile essentielle dissout dans un Hydrolat Aromatique. De ce fait, on voit bien que Hydrolat Aromatique n’est pas qu’un sous-produit de la distillation, mais qu’il possédera une activité thérapeutique avec des propriétés qui lui sont propres (et qui peuvent être différentes de celles de l’ huile essentielle).
L’Hydrolat Aromatique présente une grande facilité d’administration, notamment par la voie orale, et surtout une toxicité nulle compte tenu de son faible taux d’actif. Nos Anciens le savaient bien : aux heures de gloire de la Rome Antique, tout comme à Athènes, ne distillait-on pas les plantes aromatiques pour utiliser l’hydrolat produit, en tout premier lieu ?
Rappelons que la balnéothérapie, et son usage de l’hydrolat, étaient une coutume et un plaisir courant, à l’époque. C’est l’huile essentielle qui, à cette époque était considérée comme un sous produit de la distillation !

Les huile essentielle sont précieuses, rares et coûteuses, car elles sont issues de végétaux ne donnant souvent que de faible rendement et leur obtention, depuis la culture bio, la cueillette et la distillation, nécessite de mettre en œuvre des procédés longs et délicats.

L’extraction des huiles essentielles est coûteuse, surtout à cause de la très grande quantité de matière première requise : il faut compter plusieurs dizaines de kg de plantes, en moyenne, pour obtenir un litre d’huile essentielle ; et même bien davantage dans le cas de certaines plantes comme la mélisse, la verveine citronnée ou la rose. D’où les prix élevés des véritables "Huiles Essentielles pures et naturelles".

Voilà pourquoi, en l’absence de contrôles analytiques réguliers et approfondis sur chacun des lots d’ huile essentielle produits, il n’est pas rare de trouver des lots d’ huile essentielle falsifiés, coupés, dilués mélangés, déterpénés… extraits à l’hexane ou au white spirit… par des vendeurs ou des "marchands" peu scrupuleux. Notons qu’il existe par ailleurs des huile essentielle synthétiques, qui, certes, conviennent à la parfumerie, mais pas à l’aromathérapie.

Pour une distillation de qualité, nous devons retenir les règles suivantes qui, correctement suivies, assureront l’obtention d’ huile essentielle de qualité médicale :

• La distillation doit être la plus longue possible, pour un cocktail de molécules actives le plus complet possible ("totum" de la plante), le plus intègre possible.
• La température de distillation doit être la plus basse possible (toujours légèrement inférieure à 100°C).
• La pression de distillation doit demeurer la plus basse possible tout au long de la distillation.
• L’alambic devra avoir une capacité optimale de 1 500 litres ; ceci est une véritable condition de qualité (il faut en effet éviter le plus possible les produits issus de la distillation dans des cuves de 20 ou 30 mètres cubes !).
Un alambic moderne possédant une cuve en inox de qualité "alimentaire", présentant des soudures lisses et non poreuses est propice à une hygiène optimale...
Je ne suis pas l'auteur de cet article, voir source : www.facebook.com/aromatherapiephytophar?...
mots clés : huilesessentielles, hydrolat, alambic
regardez ma prestation en rapport
DOULEUR ET QUALITÉ DE VIE
Cet article vous plaît ? cliquez pour ajouter 1 merci
MERCI pour votre gratitude
Envoyez cet article par mail à un(e) ami(e) cliquez
VOUS



VOTRE AMI(E)



je ne suis pas un robot
Soyez informé des nouveaux articles, abonnez-vous à ma lettre d'info cliquez
Copiez cet article sur votre Zenopage cliquez
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici






POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez pour indiquer votre photo avatar
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit