En poursuivant votre navigation sur Théranéo, vous acceptez l’utilisation de cookies. en savoir plus   OK


Cette fonction sera disponible prochainement.


Le lien ne fonctionne pas car il n'a pas été renseigné.
Jean-Claude devrait renseigner ce lien ou le désactiver.
 
Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
Bio-énergéticien-Géobiologue, Maître-Praticien Reiki, Maître enseignant Toucher Quantique, Phytothérapeute, AromatharapeuteBioénergétique, énergétique, magnétiseur, radiesthésiste, reiki,
à La Boissière vers Arinthod, Jura
/ à Arinthod, Jura
 
Jean-Claude
THIMOLÉON JOLY
Bio-énergéticien-Géobiologue, Maître-Praticien Reiki, Maître enseignant Toucher Quantique, Phytothérapeute, Aromatharapeute
à La Boissière vers Arinthod, Jura
à Arinthod, Jura
ARTICLES | OLIGO-ÉLÉMENTS
LE FLUOR
publié le 15 mai 2017 | sciences | vu 90x | 7 minutes à lire


Cet article est masqué.
Pour l'afficher, merci de désactiver
votre bloqueur de pubs sur Theraneo.com



Forme cristalline
Cubique

Symbole chimique
F

Découverte
Le fluor est un gaz jaune-verdâtre, à odeur piquante et irritant. Il est très réactif, c’est un gaz inflammable. Il réagit violemment avec de nombreux corps. Il est toxique par inhalation et ingestion. Dans la nature on ne le trouve qu’à l’état de combinaison.

On trouve du fluor dans le minerais de fluorine (CaF2) et dans la cryolithe (Na3AlF6). L’électrolyse de l’acide fluorhydrique (HF) ou de l’acide potassium fluor (KHF2) est pratiquement la seule méthode de production industrielle. On trouve du fluor dans les fluides réfrigérants et les autres fluorocarbones. Également dans la pâte dentifrice, sous forme de fluorure de sodium.

Le difluor pur est un gaz jaune pâle corrosif : c’est un oxydant puissant. C’est le plus réactif et le plus électronégatif de tous les éléments et forme des composés avec la plupart des autres éléments, y compris les gaz nobles xénon et radon. Même dans des conditions de basse température et sans lumière, le difluor réagit explosivement avec le dihydrogène, même en dessous de -250°C lorsque le fluor est solide et l’hydrogène liquide ! Dans un jet de gaz difluor, le verre, les métaux, l’eau et d’autres substances brûlent avec une flamme lumineuse. Le fluor a une telle affinité pour la plupart des éléments, en particulier pour le silicium (Si), qu’il ne peut ni être préparé ni être conservé dans des récipients de verre (constitués principalement de silice (SiO2)

.Industrie
Le fluor est utilisé dans la production de matières plastiques à faible coefficient de friction tel le Teflon, ainsi que pour les gaz caloriporteurs halons tel que le fréon. Autres utilisations : l’acide fluorhydrique (HF) est utilisé pour opacifier le verre dans les ampoules électriques et dans d’autres produits; Le fluor monoatomique est utilisé pour le « plasma ashing » dans la fabrication des semi-conducteurs; Avec d’autres composés, le fluor est utilisé dans la fabrication de plus d’une centaine de composés fluorés commerciaux, tel que le plastique haute température; les hydrochlorofluorocarbones sont utilisés de manière extensive dans les systèmes de réfrigération et d’air conditionné. Les chlorofluorocarbones (CFC) ont été bannis de ces applications à cause de leur contribution probable au trou de la couche d’ozone. Ces deux classes de composés sont des gaz à effet de serre; le fluorure de sodium a été utilisé comme insecticide, particulièrement contre les cafards; des fluorures sont ajoutés aux dentifrices, ou parfois dans certaines sources d’eau ou dans certains aliments pour lutter contre les caries dentaires. l’hexafluorure d’uranium UF6 est utilisé pour séparer les différents isotopes de l’uranium par diffusion gazeuse.

Utilisation thérapeutique

Apport journalier
Il n’existe pas de recommandation et par ailleurs le fluor est aujourd’hui assez controversé.
Surtout utilisé dans les dentifrices pour la prévention des caries, il participe à la formation des os et des dents. Toutefois il semblerait que son action psychique ne soit pas négligeable, sa prise régulière et à dose anormalement élevées aurait un effet bloquant sur la capacité de réaction de l’individu. Ce serait pour cette raison qu’il aurait été utilisé massivement en URSS il y a quelques dizaines d’années. Il semblerait d’autre part que des effets indésirables puissent survenir de son association avec d’autres oligo-éléments.

On le trouve principalement : dans les fruits de mer, les algues, l’eau fluorée du robinet ???!!! (préconisation de l’OMS) et dans certaines eaux minérales comme la Badoit.

Utilisation


Le Fluor et les dents
Le fluor a un important effet cario-statique. Il agit en se fixant sur l’émail des dents : le ion hydroxyde de l’hydroxy-apatite Ca5(PO4)3(OH) qui constitue l’émail des dents est partiellement remplacé par des ions fluorures pour donner de la fluro apatite Ca5(PO4)3(F). L’ion fluorure étant une base plus faible que l’hydroxyde, l’émail devient plus résistant à l’acide qui se libère localement dans le milieu buccal après un repas.

Le fluorure peut être amené au niveau des dents de deux manières : Par voie locale. C’est la voie à privilégier, qui présente le plus d’avantages et le moins d’effets secondaires. L’intermédiaire est le dentifrice. La concentration en fluor des dentifrices pour adultes est relativement constante : 1 000 à 1 500 ppm. Le fluor contenu dans le dentifrice va se fixer sur les dents lors du brossage. La durée de brossage doit donc être suffisante (trois minutes matin et soir). Par voie systémique. Cette voie est utilisable seulement pendant la formation des dents, soit depuis la naissance jusqu’à 12 ans.

L’intermédiaire est soit du fluor en comprimés (prescrits par le dentiste), soit une source alimentaire : eau ou sel de cuisine. Dans ce cas, il faut être vigilant sur la quantité totale de fluor ingérée, et ne pas multiplier les sources. Doses recommandées par l’OMS : 0,05 mg/kg/jour Doses à risque de fluorose : 0,1 mg/kg/jour Les enfants avalent toujours une partie du dentifrice, surtout les plus jeunes. L’ingestion de dentifrice diminue avec l’âge : de 2 à 4 ans, 50 % du dentifrice est avalé ; de 4 à 6 ans, 30 % du dentifrice est avalé, à 6 ans et plus, 10 % du dentifrice est avalé. Il est donc très important d’adapter la concentration de fluor à l’âge de l’enfant. Recommandations sur la concentration et la quantité de dentifrice : à partir de 3 ans, un dentifrice avec une trace de fluor (250 ppm); puis progressivement jusqu’à 6 ans on augmente la quantité, 500 à 1000 ppm.

Après 6 ans 1 000 à 1 500 ppm, en continuant d’augmenter la dose. Il faut rester prudent, car une ingestion excessive de fluor est toxique.

Danger

Si on absorbe du fluor trop fréquemment, il peut causer de l’ostéoporose et des carries, il peut endommager les reins, les os, les nerfs et les muscles. Du gaz fluor est rejeté par les industries. Ce gaz est très dangereux, à des concentrations très élevés il peut entraîner la mort. En faibles concentrations, il provoque des irritations aux yeux et au nez.
< 1 mg/jour : protège de la carie
2 mg/jour : risque de fluorose dentaire
10 à 40 mg/jour : fluorose du squelette
20 à 80 mg/jour : fluorose ankylosante
100 mg/jour : retard de croissance
125 mg/jour : altération rénale
200 à 500 mg/jour : dose létale

Fluorose dentaire :
stade 1 : Douteux : petites taches blanches
stade 2 : Fluorose très légère : liserés blancs sur les bords libres et cuspides
stade 3 : Larges plaques blanchâtres ou brunâtres supérieures à 25 % de la surface dentaire
stade 4 : Fluorose modérée : colorations brunes, puis sur les faces linguales et vestibulaires.

De petites quantités de fluor sont naturellement présentes dans l’eau, l’air, les plantes, les animaux. De ce fait l’être humain est exposé au fluor par l’intermédiaire de la nourriture, de l’eau qu’il boit et de l’air qu’il respire. Le fluor peut se trouver dans n’importe quel type de nourriture dans des quantités relativement faible. On trouve des quantités plus importantes de fluor dans le thé et les crustacés. Le fluor est essentiel pour maintenir la solidité de nos os. Il peut aussi nous protéger contre les carries dentaires, lorsqu’on l’utilise sous forme de dentifrice deux fois par jour. Si on absorbe du fluor trop fréquemment, il peut causer de l’ostéoporose et des carries, il peut endommager les reins, les os, les nerfs et les muscles.

Du gaz fluor est rejeté par les industries. Ce gaz est très dangereux, à des concentrations très élevés il peut entraîner la mort. En faibles concentrations, il provoque des irritations aux yeux et au nez.

Risque environnemental

Le fluor est présent naturellement dans la croute terrestre où on peut le trouver dans les roches, le charbon et l’argile. Le fluor est dispersé dans l’air lorsque le sol est emporté par le vent. Le fluorure d’hydrogène peut être relâché dans l’air lors des processus de combustions dans l’industrie. Le fluor présent dans l’air retombe finalement sur le sol ou dans l’eau. Quand le fluor est lié à de très petites particules, il peut rester dans l’air pendant une longue période.

Quand le fluor de l’air se retrouve dans l’eau, il se dépose dans les sédiments. Quand il se dépose sur le sol, le fluor se lie fortement aux particules. Dans l’environnement, le fluor peut changer de forme.

Le fluor que l’on trouve dans le sol peut s’accumuler dans les plantes. La quantité absorbée par les plantes dépend du type de plante, du type de sol et de la quantité et la forme de fluor présent dans le sol. Pour les plantes qui sont sensibles aux expositions de fluorures, même des concentrations faibles peuvent entraîner des dommages et gêner la croissance.

Les animaux qui consomment des plantes contenant du fluor peuvent accumuler des quantités importantes dans leur organisme. Le fluor s’accumule d’abord dans les os. Un animal exposé à des concentrations importantes de fluor souffre de caries et de dégradation des os. Trop de fluor peut aussi perturber le développement des griffes.

Etat à température ambiante
Gaz

Isotopes
12 dont 1 stable

Présence terrestre
0,028 %

Présence dans la croûte terrestre
585 mg/Kg

Présence dans les océans
1,3 mg/mL

Masse volumique
1,696 Kg/m3

Température de fusion
-219,62 ° C

Température d'ébullition
-188,12 ° C

Température critique
-128,86 ° C
Si cet article vous a intéressé, regardez ma prestation en rapport :
voir ma prestation Oligo-thérapie, Vitamino-thérapie, Organo-thérapie
© Jean-Claude THIMOLÉON JOLY, toute repoduction de ce texte est interdite sans mon accord, et tout extrait doit indiquer un lien vers mon site www.theraneo.com/thimoleon
mots clés : oligo-éléments, fluor, danger, supplémentaiton

REMERCIER   5
RESTEZ INFORMÉ DES NOUVEAUX ARTICLES grâce à ma lettre d'infos
ENVOYER L'ARTICLE À UN AMI pour lui faire plaisir

les emails indiqués ne sont pas réutilisés à des fin commerciales

VOUS



VOTRE AMI



COMMENTAIRE POUR VOTRE AMI facultatif


je ne suis pas un robot

PARTAGER     partager partager
COPIER L'ARTICLE SUR MA ZENOPAGE
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis réactualisez cette page.
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? création gratuite, infos et démo ici :
CRÉER MA ZENOPAGE
ARTICLES SIMILAIRES SUR THÉRANÉO :
- Le curcuma, l’épice qui empêche le fluorure de détruire votre cerveau
- Le manque de sommeil, source de nombreux dangers pour la santé
- Les additifs dangereux qu'il faut connaître
- Les dangers des aliments grillés et des fritures enfin reconnus
- les additifs alimentaires danger ! Hyperactivité !
voir plus d'articles
POSTER COMMENTAIRE


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



  




Démarcharge commercial interdit

 CLIQUEZ, JE VOUS RAPPELLE
 
cliquez, je vous rappelle
ou contactez-moi par mail


 DERNIÈRES NOUVEAUTÉS
  • DERNIER ARTICLE
    Huile essentielle de Carvi - Conse...
  • DERNIÈRE VIDÉO

    Réflexions sur les fantaisies thér...
  • DERNIER LIVRE

    L'enseignement de l'arbr...
  •  CITATION
    Le bonheur ne se trouve pas au sommet de la montagne, mais dans la façon de la gravir.
    Confucius
    J'AIME  451
     QUIZZ
    25%
    réponses
    justes
    GÉNÉRAL
    En quelle année a été déposé le brevet de l'aspirine ?
  • DERNIER ARTICLE
    Huile essentielle de Carvi - Conse...
  • DERNIÈRE VIDÉO

    Réflexions sur les fantaisies thér...
  • DERNIER LIVRE

    L'enseignement de l'arbr...
  • CITATION
    Le bonheur ne se trouve pas au sommet de la montagne, mais dans la façon de la gravir.
    Confucius
    J'AIME  451
    QUIZZ
    25%
    réponses
    justes
    GÉNÉRAL En quelle année a été déposé le brevet de l'aspirine ?
    © Jean-Claude THIMOLÉON JOLY 03.2017 - site créé sur le portail bien-être www.Theraneo.com
    Photo fond ©Raphaël Kann | Mentions légales | Administration