www.Theraneo.com est une plateforme qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER

Sophie DIEZ EI
Sophrologue Ecoute active et Profondesophrologie - confiance - anxieté - angoisses - stress
Sophie DIEZ
ARTICLES
ARTICLES

ARTICLES / INSPIREZ EXPIREZ EXISTEZ

FONCTION RESPIRATOIRE : ESSENTIELLE ET VITALE

article de Sophie DIEZ, publié le 22 octobre 2020
3 minutes 101
VOTRE FONCTION RESPIRATOIRE - PRENDRE CONSCIENCE DE SON RÔLE GRACE AU ZEN

La respiration est merveilleuse puisqu'elle se produit indépendamment de votre volonté ou de votre intention de respirer : vous n'avez rien à faire !
Votre respiration est une fonction végétative inconsciente.

Seulement, votre respiration est peut-être encore plus merveilleuse lorsque vous prenez conscience que vous détenez le pouvoir de la maîtriser.... parce que vous aurez appris à réguler le rythme de vos inspirations et de vos expirations.

Dans le cadre d'un entrainement quotidien, votre respiration devient une fonction active et volontaire. Peu à peu, elle se transforme en une Alliée thérapeutique.

Une inspiration consciente (par le nez) amène de l'énergie, de la vitalité dans votre corps fatigué, endolori ou malade. L'inspiration est ressentie comme du positif par votre esprit, votre cerveau, votre conscience.

Une expiration consciente (par la bouche) libère durablement votre corps et votre esprit des tensions physiques, mentales et émotionnelles quelles qu'elles soient.

La pratique de la sophrologie en individuel ou en groupe peut vous y aider .

Maintenant, je vous propose un extrait de : ZEN ET VIE QUOTIDIENNE : LA PRATIQUE DE LA CONCENTRATION - Taisen Deshimaru (maître bouddhiste zen japonais) chez Albin Michel

Vous constaterez l'importance de la maîtrise de la respiration grâce à la concentration mentale, pour demeurer zen et en bonne santé.

PAGE 302

"La respiration joue un rôle primordial. L'être vivant respire.

Au commencement est le souffle.

La respiration zen n'est comparable à aucune autre.

Elle vise avant tout à établir un rythme lent, puissant et naturel.

Si l'on est concentré sur une expiration douce, longue et profonde, l'attention rassemblée sur la posture, l'inspiration viendra naturellement.

L'air est rejeté lentement et silencieusement, tandis que la poussée due à l'expiration descend puissamment dans le ventre. On "pousse sur les intestins", provoquant ainsi un salutaire massages des organes internes.

Les maitres comparent le souffle zen au mugissement de la vache ou à l'expiration du bébé qui crie aussitôt né.

L'attitude de l'esprit

La respiration juste ne peut surgir que d'une posture correcte.

De même, l'attitude de l'esprit découle naturellement d'une profonde concentration sur la posture physique et la respiration.

Qui a le souffle vit longtemps, intensément, paisiblement.

L'exercice du souffle juste permet de neutraliser les chocs nerveux, de maîtriser instincts et passions, de contrôler l'activité mentale.

La circulation cérébrale est notamment améliorée. Le cortex se repose et le flux conscient des pensées est arrêté, tandis que le sang afflue vers les couches profondes. Mieux irriguées, elles s'éveillent d'un demi-sommeil et leur activité donne une impression de bien-être, de sérénité, de calme, proche du sommeil profond, mais en plein éveil. Le système nerveux est détendu, le cerveau"primitif" en pleine activité. On est réceptif, attentif au plus haut point, à travers chacune des cellules du corps. On pense avec le corps, inconsciemment, toute dualité, toute contradictions dépassées, sans user d'énergie.

Les peuples dits primitifs ont conservé un cerveau profond très actif.

En développant notre type de civilisation, nous avons éduqué, affiné, complexifié l'intellect... Et perdu la force, l'intuition, la sagesse liées au noyau interne du cerveau.

C'est bien pourquoi le ZEN est un trésor inestimable pour l'homme d'aujourd'hui.

On laisse les images, les pensées, les formations mentales passer comme nuages dans le ciel - sans s'y opposer, sans s'y accrocher. C'est l'affaire d'efforts et de répétitions, comme la vie"
© Sophie DIEZ
reproduction intégrale interdite, tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/sophiediez-sophrologue

Mots clés : respirations, abdominale, apaisement, concentration, lacher-prise

Le calme intérieur est affaire d'efforts et de répétitions
découvrez ma prestation en rapport avec cet article
Envoyer cet article à un ami
Vous



Votre ami(e)




je ne suis pas un robot
Partager sur Facebook Partager sur Twitter S'abonner à ma lettre d'info Copier article sur ma Zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis rechargez cette page :
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? créez-la gratuitement cliquez-ici
Articles similaires sur Théranéo




POSTER UN COMMENTAIRE

indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
 

cliquez-ici pour choisir votre photo
sinon une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
« La vie c'est comme un piano : il y a du blanc et du noir mais il faut jouer des deux pour créer une belle mélodie. » Anonyme